Troll

De La Bibliothèque Impériale
Le Troll du Chaos fonça vers la bande de guerriers sans l’ombre d’une hésitation. Les malheureux agitèrent leurs torches désespérément pour tenter de repousser l’immonde créature. Il ignora leurs efforts et les mit tous en pièces à grands coups d’ergots, de crocs et de griffes. C’était un comportement profondément anormal pour un Troll, leur espèce ayant généralement une peur panique du feu et des flammes.
Soit la créature n’avait pas peur de la mort, soit elle était tout simplement suicidaire. Quoi qu’il en soit, ça ne serait pas un problème pour elle aujourd’hui. Le Troll du Chaos, rendu bien plus fort qu’un Troll normal par les mutations qui avaient déformé son corps, élimina tout les guerriers sans difficulté. La créature retourna ensuite errer dans les étendues sauvages du Pays des Trolls, hurlant de rage et de frustration.


Un Troll d’Eau pré-digérant son prochain repas.
« Y'a des jours comme ça… »

Les Trolls sont de grandes créatures hideuses, bestiales, très stupides et d’apparence vaguement humanoïde avec de long membres désarticulés et une peau froide et humide. Ce cuir plein de verrue, gluant et parfois même écailleux peut être de n’importe quelle couleur en fonction du type de Troll, qui peuvent être de différentes tailles et formes - on dit que les plus grand spécimen peuvent avaler un bœuf entier - et leur colère les rend proprement épouvantables. Ils rôdent dans le Pays des Trolls et s’attaquent aux villages et hameaux isolés. Plus d’un nordique est revenu de la chasse pour trouver son hameau dévasté, un Troll mâchouillant sa famille au milieu des ruines.

Les Trolls ne sont pas très intelligent mais ils sont remarquablement forts, et malgré la maigreur de leur membres, ils peuvent aisément déchirer un homme en deux à mains nues. Ils sont craint du fait de leur férocité stupide et de leur appétit aveugle. Ils peuvent manger n’importe quoi, mais surtout tout ce qui passe à leur portée, et bien qu’ils préfèrent la chair et les os, ils mangent du bois, des rochers et même des bouts de métal avec le même appétit. Il est dit qu’un Troll est la seule créature avec laquelle un Ogre peut se mesurer dans une compétition d’absorption de nourriture, et il est reconnu que ceux-ci n’ont aucune chance contre la digestion volcanique des Trolls. Leur estomac contient certains acides les plus puissants du monde, et ces sucs gastriques sont très prisé par les alchimistes et les sorciers. Occasionnellement, le peu de nourriture restée indigeste, comme l’or ou les gemmes, peut être trouvés dans le gésier d’un Troll bien que rares sont ceux qui prennent le risque de les récupérer.

L’autre caractéristique inhabituelle et peut-être mieux connue des Trolls est que leur chair peut se régénérer presque aussi vite qu’elle est endommagée. Si la main d’un Troll est tranchée, une autre poussera quasi immédiatement à partir du moignon. Il faut provoquer de très lourds dégât à un Troll pour l’empêcher de se régénérer. La seule chose à laquelle les Trolls ne peuvent survivre est le feu : ils ne peuvent régénérer les blessures qui les ont brûlées, aussi le feu est-il le plus grand allié de ceux qui affrontent des Trolls. L’autre étant la stupidité confondante de ces créatures qui s’embrouillent très rapidement et ont souvent du mal à saisir les événements qui se passent autour d’eux. Les Trolls ont la curiosité intellectuelle d’une limace et sont tout à fait capable de s’arrêter au milieu de nul part au cœur d’une bataille après avoir été éblouis par une lumière ou avoir senti une drôle d’odeur et de se mettre à baver stupidement, tourner en ronds, se gratter le ventre, manger des cailloux et/ou ricaner d’un air idiot.

Enfin, les Trolls disposent d’une méthode d’attaque particulièrement déplaisante consistant à vomir le contenu de leur estomac sur leurs ennemis, régurgitant des fluides digestifs méphitiques et corrosifs tout à fait indescriptibles. Les sucs gastriques des Trolls étant extrêmement corrosifs, poisseux et semi-liquide, son vomi pénètre facilement à travers l’armure et en dissout même des partie entières, sans parler du malheureux combattant qui se trouve en dessous. C’est une chose vraiment horrible !

Les Trolls sont instinctivement attirés par les armées du Chaos ou les Peaux-Vertes, peut-être parce qu’ils savent tout simplement que les chemins de ces derniers sont toujours pavés de cadavres. La présence des Trolls est à son tour bien accueillie car se sont de formidables bêtes de guerre. Leurs longs bras musculeux sont terminés par des griffes effilées et certains utilisent occasionnellement des armes : celles-ci sont toujours grossières, consistant principalement en des troncs d’arbres, des gros os ou des grosses pierres portés comme des massues, bien qu’ils puissent aussi avoir de vrais armes, prises sur des Minotaures ou tout autre grosse créature, quelquefois en les tenant même par la bonne extrémité. Les Trolls préfèrent attaquer avec leur massue ou leurs armes naturelles, mais si le besoin s’en fait sentir, ils n’hésiteront pas à "ramollir" un adversaire en armure par une dose de vomi, juste avant d’y appliquer leur massue.

La majorité de ces créatures repoussantes vivent dans les désolations du nord au-delà du fleuve Lynsk et dans le - justement nommé - Pays des Trolls. Il y en a aussi dans les Montagnes du Bord du Monde, les Terres Sombres, les Terres Arides et le Marais de la Folie. On trouve encore quelques Trolls qui subsistent dans les endroits les plus isolés du Vieux Monde, notamment les forêts et les marais de l’Empire.


Un Troll de Pierre.

Trolls Communs

Malheureusement pour les habitants du Vieux Monde, on trouve des Trolls à peu près partout. La légende voudrait qu’ils attendent sous les ponts. Si c’est particulièrement vrai dans les villages ou l’on jette les ordures dans la rivière, les Trolls ne se contentent généralement pas de ça. En effet si la grande majorité vit loin des humains, que ce soit en forêt, dans une caverne ou dans un lac, un nombre certain élit domicile dans les villages et les bourgs. Ils affectionnent en général les endroit nauséabonds, voire suffocants, et pour chaque Troll qui se réfugie dans un marais puant ou une grotte sombre, un autre vient dormir dans une étable pleine de fumier ou une maison abandonnée dont la viande du cellier dégage une odeur de pourriture violente ou dont le grenier recèle quelques chats morts.

Trolls de Pierre

Les Trolls de Pierre vivent sous terre ou dans les régions montagneuses où ils se nourrissent, grâce à leur sucs digestifs acides, de rochers et de pierre (une nourriture que nul ne leur dispute). Leur peau a un aspect dur et rocailleux, souvent incrustée de petits cristaux, et ils sont naturellement résistants aux sortilèges, en raison de la relative inertie naturelle de la pierre par rapport à la Magie. Ils errent sur les cols et les versant des Montagnes du Bord du Monde où ils rencontrent souvent des tribus de Peaux-Vertes.

Trolls d’Eau

Un Troll du Chaos.
«Quelle est cette chose immonde qui nage par tribord avant ?»
- Derniers mots d’un capitaine de patrouille fluviale sur le Stir, juste avant d’être dévoré par un Troll d’Eau

Les Trolls d’Eau vivent au fond d’étendues d’eau douce. Malheureusement, l’eau ne reste pas longtemps douce quand ils s’y installent ! De nombreux animaux se sont au fil du temps adaptés à leur environnement. Ainsi, on peut comparer les Trolls d’Eau au lit d’une rivière, du moins si l’on parle d’une rivière dont le fond est recouvert de vase, de végétation décomposée, de poissons morts et d’autres détritus aussi nauséabond que puant et qui sont trop repoussants pour subir une analyse complète. Une fois qu’un Troll d’Eau a choisi son point d’eau - un marais ou un étang - il devient très difficile de l’en chasser car ils s’y immergent pour guetter leur proies et les prendre par surprise. Il est a noter que les Trolls d’Eau sont des créatures visqueuses qui sentent horriblement mauvaises, et cela même pour des Trolls - ce qui n’est déjà pas rien - car il faut ajouter à l’odeur du fond du ruisseau celles des propres miasmes de la créature : un funeste mélange d’odeurs qui émane des ordures déposées sur sa peau.

Trolls du Chaos

Les Trolls du Chaos - d’aucuns diront qu’il s’agit là d’un pléonasme - sont encore plus effrayants, puants et laids que leurs cousins communs. Ils sont surtout présent dans l’extrême nord du Pays des Trolls, proche des Désolation du Chaos dont la proximité altère encore plus leur physique, leur donnant des mutations toujours plus hideuses. Cela est dû à leur faculté de régénération qui soigne leurs blessures en leur donnant de nouvelles formes : un nouveau membres, une nouvelle gueule ou une mutation encore plus étrange. Les Trolls du Chaos sont les plus grand et peut être les plus dangereux de tout les Trolls car ils sont encore plus agressifs que leurs cousins du sud, et moins susceptible de se désintéresser du combat. Les Champions du Chaos recrutent de telles créatures à chaque fois qu’ils le peuvent, car malgré leur bêtise atterrante, ces monstres recèlent un pouvoir de destruction hors du commun.


Sources

  • Livre d’Armée des Guerriers du Chaos, V7
  • Livre d’Armée des Royaumes du Chaos
  • Livre d’Armée des Orques et Gobelins, V8
  • Livre d’Armée des Orques et Gobelins, V6