Trantio

De La Bibliothèque Impériale

Trantio est en quelque sorte une cité parvenue car elle n'était pas du tout puissante il y a quelques siècles. Située à l'intérieur des terres dans une région vallonnée, elle était un peu trop isolée pour que son commerce prospère. Ce fut l'une des premières cités à renverser un prince pour mettre en place une république. Celle-ci dura longtemps mais finit par sombrer dans la décadence. Cependant, toutes les tentatives pour envahir la cité avec des armées de mercenaires venues de Remas ou de Miragliano ont été déjouées par la république qui changeait de camp au bon moment. Trantio devint célèbre pour son utilisation des rivalités afin de conserver son indépendance.

Tout changea lorsque Marco Colombo revint de Lustrie avec d'immenses richesses. Prenant le contrôle de l'armée de mercenaires de son commanditaire, Orlando, prince en exil de Trantio, il parvint à prendre le contrôle de la cité et à en devenir le prince. Marco fut un prince exemplaire qui eut la présence d'esprit de garder sa fortune et d'établir sa famille en sécurité comme Princes Marchands de Trantio. La cité commença à prospérer grâce au commerce et à exploiter sa position pour commercer vers l'ouest par la mer et vers l'est à travers les montagnes. Trantio devint ainsi l'une des plus cultivées et magnifiques des cités Tiléennes. L'artisanat et le talent des Nains se répandaient vers l'ouest le long d'anciennes routes commerciales passant par Trantio. Cette influence se perçoit dans la qualité et l'ambition de ses bâtiments, construits d'après des techniques Naines. Les fortifications, les portails et les tours sont donc particulièrement massifs. De grandes quantités de marbre sont extraites de carrières dans les Monts Apuccinis en même temps que de l'exotique Trantine veinée de rose pour laquelle la cité est renommée. Cette pierre fut utilisée pour l'énorme sculpture de Grottio "Les Cinq Grâces" qui trône sur la piazza de Verezzo.

Source

  • Livre d'Armée des Mercenaires V5