Pays des Ombres

De La Bibliothèque Impériale
(Redirigé depuis Tor Anlec)
Bannière de Nagarythe
Cette région sombre et désolée faisait autrefois partie d’un royaume Elfique appelé Nagarythe. Le premier Roi Phénix, Ænarion, y tenait sa cour avec sa reine, la sinistre Morathi. Les Elfes de Nagarythe luttèrent contre le Chaos pendant de nombreuses années jusqu’à ce que le pays soit libéré de la menace des Dieux Sombres par le triomphe d’Ænarion. Cette lutte désespérée avait endurci et aigri les habitants de Nagarythe au point que les autres Elfes les considérèrent bientôt comme un peuple cruel et assoiffé de sang. À la mort d’Ænarion, Malékith, le fils qu’il avait eu de Morathi, hérita du trône de Nagarythe et régna sur la contrée pendant de longue années depuis la cité d’Anlec, jusqu’à l’époque de la Déchirure.

Lorsque Malékith s’éleva contre Bel-Shanaar, il conduisit ses troupes dans une guerre sauvage et destructrice. Après avoir été vaincu par le nouveau Roi Phénix, Caledor le Conquérant, le fils d’Ænarion imagina un plan machiavélique pour anéantir la magie du Vortex et libérer les forces brutes du Chaos sur Ulthuan pour détruire ses ennemis. La tentative ne fut que partiellement efficace, mais le résultat fut dévastateur. Des énergies violentes et apocalyptiques furent libérées, déchirant les terres du nord d’Ulthuan. Une vague de plusieurs centaines de mètres de haut s’abattit sur Nagarythe et noya des milliers d’Elfes. Au dernier moment, Malekith et les autres sorciers survivants déclenchèrent un sort pour protéger leurs forteresses les plus grandes, les transformant en Arches Noires flottantes. Ces dernières naviguèrent en direction de l’ouest, pour finir au nord du Nouveau Monde. Malékith appela cette terre Naggaroth, et son peuple exilé, désormais appelé les Elfes Noirs, construisit une nouvelle civilisation indépendante.

Ce qu’il reste de l’antique et fier Nagarythe est un pays torturé et dévasté, ravagé par le feu et desséché par les catastrophiques énergies magiques de la destruction. Des créatures étranges et difformes infestent ce désert sombre et hostile de terres grises et de roches noires. Les Hauts Elfes ont baptisé cet endroit maudit le Pays des Ombres, car il semble être constamment plongé dans les ténèbres, comme le cœur de ses habitants.

Tor Anlec

Durant la Déchirure, la puissante forteresse d’Anlec, siège du gouvernement d’Ænarion et de Malékith, fut entièrement détruite. Depuis, les Elfes Noirs sont revenus à maintes reprises pour revendiquer leur ancien royaume. À chaque fois, ils furent repoussé par les Hauts Elfes et les ruines de la forteresse d’Anlec, reconstruite et démolie de nombreuse fois, furent l’objet de fréquente et sanglantes batailles. De nos jours encore, elles continuent d’attirer les Elfes Noirs vers le pays de leurs ancêtres. On dit que plus d’Elfes sont morts sur les ruines d’Anlec que partout ailleurs en Ulthuan.


Shadowlands.jpg


Source

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V7