Thane Nain

De La Bibliothèque Impériale
Blackfirepass.jpg
Les Nains sont pragmatiques et ne s'encombrent pas de titres ronflants. En dehors du Roi ; ses héritiers, les princes et les nobles portent tous le tire de Thane, même s'ils ne sont pas de sang royal. Ils dirigent leurs clans respectif en temps de paix, mais ils ont aussi une grande expérience de la guerre contre les ennemis de la race Naine, souvent acquise durant des siècles de lutte. À leur art de la guerre s'ajoute le sagesse des vénérables Maître des Runes et les textes laissés en héritages par leurs ancêtres. Lorsqu'un Thane prend la tête d'un Throng pour la première fois, il est déjà vétéran de dizaines de batailles et en sais plus sur la stratégie militaire que n'en sauront jamais les chefs de guerre d'autres races. Cette expérience se mesure à l'aune de ses cicatrices et à la longueur de sa barbe. Il est l'exemple à suivre pour tout ses soldats. Ce sont les plus redoutables guerriers de l’armée, des combattants équipés des meilleures armes et armures du clan.

Le titre de Thane n'est pas le moins du monde héréditaire, ils jurent tous allégeance au Roi et le servent tant que celui-ci ne les congédie pas.

Au dessus des Thanes se trouvent les Rois des Kazads. Ce titre se transmet de façon héréditaire et à la mort du roi, son fils aîné lui succède. Si les héritiers ne sont pas en mesure de régner, ou s'il n'en a pas, il a pour devoir de choisir un membre de son clan comme successeur et de superviser sa formation afin qu'une fois le moment venu, il soit à même de diriger le Karak. Or, ce type de décision est lourd de responsabilité, si bien qu'elle est prise à l'aide du Conseil de Anciens, qui regroupe les plus vieux sages. Il est peu courant qu'un Roi aille à l'encontre des recommandations du conseil, et de même ce dernier remet rarement en cause les décisions d'un Roi ayant fait la preuve de sa sagesse. Ce système régulé assure une stabilité dans les successions, qualité très appréciée des Nains, surtout lorsqu'ils font partie de la classe dirigeante.

Les Nains placent énormément de fierté dans les lignes de leur Rois, et celle-ci ne changeront que si elles s'éteignent ou, fait excessivement rare, si elles sont disgraciées. Si un tel cas survient, il y a alors plusieurs possibilités. Soit l'un des clans les plus respectés de la forteresse est choisi pour devenir le clan royal, soit le Thane d'une autre forteresse est invité à être couronné. Quoi qu'il en soit, cela est toujours décidé par un conseil réunissant les Thanes du Kazad et provoque systématiquement une lutte d'influence entre les guildes et les clans les plus importants.

Dans l’immense majorité des cas, les Rois Nains et les Thanes sont des gens austères, même au sein d’un peuple rude. En effet, ils portent sur les épaules le poids de rancunes accumulées par d'innombrables générations de Nains. Il est de leur devoir de venger les offenses faites à leur clan, à leur forteresse et à leur race, de la plus ancienne jusqu’à la plus récente, D’ailleurs, ne pas réussir à assouvir une vengeance, surtout si elle est due à un tort vieux de plusieurs siècles, est un acte qui peut couvrir de honte un Thane, et lui valoir le mépris des plus vieux Nains.

Les Rois et les Thanes connaissent bien les ennemis héréditaires des Nains et sont les dépositaires d’un grand savoir. Ils ont l’honneur de pouvoir assister aux conseils des Anciens de leur Clan, des Maîtres des Runes et des Ingénieurs. Posséder une telle sagacité est essentiel, car lorsque leurs barbes sont suffisamment longues pour qu'ils mènent un Throng, les Rois et les Thanes doivent maîtriser l’art de la tactique et de la manœuvre, et manier leurs régiments aussi bien qu’ils manient leur hache et leur bouclier.

Tous les Nains sont très fiers de leurs possessions, encore plus ceux qui appartiennent à l’aristocratie. Selon sa richesse et son clan, un Thane pourra être équipé d’armes et d'armures runiques. Chaque relique est transmise de père en fils et forme l’héritage d'une famille ; elle est couverte de Runes et crépite d'énergie mystique, et son histoire est souvent plus longue et plus glorieuse que celle de son porteur. Ainsi, durant la bataille, ce sont les Roi et les Thanes, protégés par leur magnifiques armure en Gromril et armées de haches bardées de Runes, qui se chargent de pourfendre les adversaires les plus puissants. À la frénésie bestiale et à la magie impie, ils opposent le courage, l'honneur, et le tranchant de l'acier Nain !

  • Pierres de Serment : Lorsqu'un Nain part à la guerre, l'honneur des siens l'accompagne et il doit s'en montrer digne, quitte à y laisser la vie. Afin de signaler leur résolution, certain Thanes vont au combat avec une Pierre de Serment. Il s'agit d'une dalle ouvragée sur laquelle sont gravé des runes qui proclament son lignage et ses faits d'armes, et qui symbolise l’immuabilité de sa forteresse. Lors de la bataille, le Thane peut "déposer la pierre" et prendre place dessus, indiquant à tous le lieu où il a décidé de se battre sans jamais reculer. Perdre une telle pierre est un déshonneur terrible qui peut amener le Thane à prendre le Serment des Tueurs.
  • Porteurs de Bouclier : Même si les Nains préfèrent combattre à pied, il existe des exceptions. Afin d'améliorer leurs talents de combattant, certains Rois se rendent au combat sur un bouclier porté par deux guerriers aussi loyaux que costauds. Cette pratique s’est répandue depuis les forteresses du sud, notamment à cause du Roi Alrik Ranulfsson de Karak Hirn.

Source

  • Livre d'Armée des Nains, V8