Tamurkhan

De La Bibliothèque Impériale
Livre elfe.jpg Attention, lecteur/lectrice de la Bibliothèque !

Cet article ou cette section est une traduction non officielle d'un texte
édité par Games Workshop, qui n'a (pour l'instant) pas de VF officielle.

Bien qu'ayant cherché à rester le plus fidèle au sens du texte, nous ne
pouvons en assurer l'authentique et sincère exactitude.


Tamurkhan, sous sa véritable forme
Étant l’un des plus puissants Champions de Nurgle de ses derniers siècles à s’être levé des Désolations du Chaos, de nombreuses rumeurs courraient déjà sur Tamurkhan longtemps avant qu’il ne rassemble sa grande horde pour accomplir la prophétie annonçant que le monde se trouvant au-delà des Désolations du Chaos, serait détruit par une griffe empoisonnée. Quelques histoires parlent de lui comme étant l’un des quatre fils du puissant et terrible Grand Kurgan, qui les envoya aux quatre vents pour conquérir au nom des quatre grandes puissances du Chaos. D’autres pensent qu’il n’est qu’un parasite, un cadavre devenu gros et intelligent issu des entrailles avariés du champ de bataille, gonflé et transfiguré dans la lumière pèlerine de la Bataille Éternelle dans l’extrême nord. Quoi qu’il en soit, il était un seigneur de guerre arrogant, sauvage et monstrueux, porteur de déchéance et de mort, destiné, comme tout les enfants favoris de Père Nurgle au carnage et à la souffrance qu’il cause au nom de son dieu. En tant que chef d’une troupe de fanatiques qui l’ovationnent et de monstruosités difformes, dont le fameux Dragon Crapaud Bubebolos, Tamurkhan se traça un chemin sanglant vers la victoire, réunissant autour de lui une grande armée au nom de son maître.

Tamurkhan, comme il se nommait lui-même, n’était pas comme les autres Seigneurs de guerre et Guerriers du Chaos, car il était sujet à une terrible mutation, aussi hideuse qu’elle était rare. Sous sa forme mortelle, il avait été transformé en une créature ressemblant à une larve, de la taille d’un enfant humain, de couleur gris-vert pourrie, parsemé d’yeux livides et rayonnants et d’un museau en forme d’aiguille qui se fendait pour révéler une ligne rangée de dents vitreuses et barbelées. Plus terrible encore que sa forme était sa capacité de sauter sur une victime humaine, ou proche d’un humain, d’entrer profondément à l’intérieur de sa chair, de le dévorer de l’intérieur, puis d’habiter le cadavre en transformant sa victime en une marionnette, utilisant le nouveau corps pour aller se battre. Ainsi, Tamurkhan a pu prouver qu’il était imbattable, et de nombreux et puissants adversaires sont tombés devant lui. Même si l’ennemi l’emportait face à lui, la bête montrait son vraie visage et le vainqueur temporaire deviendra le prochain hôte pourrissant de Tamurkhan.

Au début de la tentative d’incursion de Tamurkhan dans le Vieux Monde, il parasitait le corps de Sargath le Vaniteux, autrefois puissant Champion de Slaanesh, et prenait un grand plaisir à voir la lente désintégration du jadis beau physique du guerrier et la corrosion de son armure paré de bijoux. Ce corps, qu’il avait porté depuis près d’un an, lui fit cependant défaut lors de son combat contre le puissant et brutal Tyran Ogre Karaka Brise-Montagnes et il fut abattu, seulement pour que Tamurkhan puisse se relever de nouveau dans le corps osseux du Tyran. Cela causa peut-être sa perte, mais jamais Tamurkhan n’avait goûté auparavant une force et une fureur si débridées, et même si le corps continuait de pourrir et de subir de graves blessures, il ne l’abandonnera pas. Il y en a même dans son propre camp qui soutiennent qu’une partie de l’esprit sauvage du roi Ogre subsistait à l’intérieur du Seigneur des Vers, qui apparemment devenait de plus en plus brutal et grossier, comme l’aurait pu l’être un Ogre.


Tamurkhan possède les Objets Magiques suivant:
  • Lame Runique de Tamurkhan: Lorsque Tamurkhan était en possession des restes pourris du Champion de Slaanesh Sargath le Vaniteux, il maniait la Lame Runique du Chaos du guerrier déchu, une arme ancienne qui fut finalement brisée dans son combat contre le Tyran Ogre Karaka Brise-Montagnes.
  • Le Fendoir Noir: Dans le cadre de son pacte avec les Nains du Chaos de la Montagne Noire, ceux-ci donnèrent à Tamurkhan une grande hache à deux mains, dotée d'’une double lame enflammée, noire comme les profondeurs de leurs forteresses où elle fut forgée. Les étranges vapeurs grisâtres qui s’en échappent lorsqu’on la tournoie sont terriblement toxiques, ce qui plut beaucoup au Seigneur des Vers.


Tamurkhan, le Seigneur des Vers, Champion et Fils favori de Nurgle, dans le corps du Tyran Ogre Karaka Brise-Montagnes, chevauchant son Dragon Crapaud Bubebolos et menant sa horde dévaster le Vieux Monde

Source

  • Tamurkhan, the Throne of Chaos (traduction par Guilhem3004)