Stromfels

De La Bibliothèque Impériale
Stromfels.jpg
Stromfels, le Dieu Requin, divinité des Périls Marins, régit les dangers de la mer : les prédateurs tels les requins et les calmars géants, les tempêtes qui font sombrer les navires et prennent la vie des marins, les pirates et les naufrageurs. On le représente sous la forme d'un requin géant aux mâchoires grandes ouvertes, prêt à mordre, et ses adeptes ne le considèrent pas comme maléfique, mais ils pensent plutôt qu'il représente la mer telle qu'elle est : indifférente, violente, un milieu où le fort dévore et où le faible se fait dévorer. Stromfels est l’ennemi juré de Manann et de ses adeptes. Même si Manann est parfois capricieux et insensible, Stromfels est une divinité beaucoup plus maléfique, un prédateur qui prend un immense plaisir à se repaître de la vie de ceux qui s’aventurent sur les mers. Hors la loi dans tout l’Empire et le Pays Perdu, la vénération de Stromfels est punie de mort.

Les théologiens discutent souvent de la nature de Stromfels ; certains le considèrent comme un Dieu Norse primitif tandis que d’autres le voient comme un aspect du Dieu du Sang. Quelques-uns vont même jusqu’à évoquer la possibilité que Manann et Stromfels puissent être une seule et même divinité (jamais à portée des oreilles d’un adepte de Manann, évidemment), Stromfels étant alors un aspect primitif de Manann. Les prêtres de Manann réfutent furieusement cette affirmation. Les adeptes de Stromfels, quant à eux, n’envisagent pas du tout les choses sous cet angle. Selon eux, leur Dieu n’a rien d’un aspect et ils ne se voient pas comme une secte. À leurs yeux, Stromfels représente la véritable nature de Manann : le Destructeur, l’incarnation de la fureur incontrôlable et déchaînée de l’océan. Ses adeptes font des sacrifices et essaient de faire échouer des bateaux pendant les nuits les plus noires.

Stromfels est vénéré par les pillards de la Mer des Griffes, par les naufrageurs qui hantent les régions côtières et les fleuves, et par les pirates partout dans le Vieux Monde, particulièrement à Sartosa où on le prie ouvertement.

Source

  • Warhammer JdR - Tome de la Rédemption