Sphinx de Guerre

De La Bibliothèque Impériale
Des monstres de pierre ravageant et écrasant tout
Les Sphinx de Guerre de Khemri sont des statues titanesques dont la silhouette de félin féroce fend les rangs ennemis en les écrasant sous leurs pattes comme de vulgaires insectes. Leur peau de pierre les protège contre les coups les plus puissants et les rend quasiment invulnérables. En effet, seul un boulet de canon a une chance de leur causer pire qu'une éraflure. Chaque Sphinx de Guerre porte sur son dos un howdah richement décoré pouvant accueillir des Gardiens des Tombes. Ces soldats d'élite dirigent les mouvements de leur monture comme s'il s'agissait d'une extension de leur propre corps momifié, et font pleuvoir les coups de lance sur les ennemis en dessous.

Les premiers Sphinx de Guerre furent construits à Khemri pour garder l'entrée de la sépulture du roi. Les dirigeants des autres cités ne tardèrent pas à exiger de disposer des même gardiens, et on trouva bientôt une de ces terribles sentinelles dans chaque pyramide. Là, ils rodaient dans les vastes antichambres et traquaient les intrus. Certains Rois allèrent jusqu'à faire construire un Sphinx pour qu'il veille sur leur propre sarcophage sacré. A son réveil, le Roi des Tombes montait sur son dos et guidait son armée hors des chambres funéraires dans la lumière aveuglante du jour.

Comme pour toutes les sculptures de Nehekhara, il n'existe pas deux Sphinx de Guerre identiques. Les Nécrotectes cherchaient toujours à créer des statues plus monumentales et plus impressionnantes que celles de leurs prédécesseurs. Certains Sphinx ont une queue de scorpion sécrétant un venin virulent, tandis que d'autres crachent le feu. De nos jours, on ne construit plus de sphinx, et ceux que l'on voit combattre au sein des armées des Rois des Tombes ont été sculptés il y a des milliers d'années. Lorsqu'un de ces amalgames colossaux est détruit à la bataille, ses restes sacrés sont récupérés par des équipes d'ouvriers et rapatriés dans les nécropoles de Nehekhara pour y être restaurés par les Nécrotectes.

Affronter un Sphinx de Guerre est une expérience dont très peu sont sortis vivants. Ceux qui ne fuient pas sont broyés par des griffes de pierre ou déchiquetés par des mâchoires hérissés de crocs. Cependant, il ne s'agit là que d'un échantillon de leur terrifiant potentiel de destruction. Quand un Sphinx de Guerre se cabre au-dessus de sa proie, tous ceux qui se trouvent dans son ombre sont perdus. Lorsque le lion de pierre retombe, il abat ses membres gros comme des troncs avec une force apocalyptique. L'onde de choc qui en résulte jette les ennemis au sol, réduit les organes en pulpes et les os en miettes. Ceux qui survivent à la secousse se retrouvent au milieu d'un cratère de corps brisés. Toutefois, il n'y a aucun espoir pour celui qui était sous le point d'impact : tout ce qui reste du malheureux est une fine brume rouge qui se condense sur les visages hébétés de ses camarades.

  • Lames Sépulcrales : Les Gardiens des Tombes qui composent l'équipage du howdah brandissent au combat des armes enchantées en des temps immémoriaux par de puissantes malédictions. Quoique corrodées par la patine des âges, ces outils de carnage n'ont rien perdu de leur puissance et confèrent a leur porteur la capacité de terrasser n‘importe quel ennemi à chacun de ses coups.

Source

  • Livre d'Armée Rois des Tombes V8