Sorcier du Chaos

De La Bibliothèque Impériale
« La seule contante de l'univers n'est-elle pas le changement ? Un jour, tout ne sera que poussière, et même les étoiles du ciel pâliront. Ta vie n'est qu'une faible bougie dans les ténèbres, et ta mort une simple pensée, privée de sens par sa futilité. »
« Approche, petit être, et je te montrerai comment briller plus intensément. »
- Vilitreska, Seigneur du Flux.


Un Sorcier du Chaos

Les Champion du Chaos qui cherchent à maîtriser les arts magiques sont appelé Sorciers du Chaos, et tous en perdent la raison. Les Sorciers du Chaos manipulent les énergies sauvages du Chaos même et remodèlent la réalité pour la rendre plus conforme aux exigences de leurs maîtres. Un mot, un geste, et un Sorcier du Chaos peut arracher les chairs d'un homme de ses os, forcer un amant à assassiner sa bien-aimé, ou cerner de puissantes flammes un régiment entier. Ils font partie des plus puissants et des plus dépravés de tous les serviteurs du Chaos car ils ont vendu leur âme en échange de l'ivresse du pouvoir ultime.

Les Sorciers qui vénèrent les Dieux du Chaos sont particuliers, car ils sont capable de porter des Armures du Chaos, exactement comme les autres Champions du Chaos. Cela fait d'eux des combattants et des mages redoutables, une combinaison qu'on ne retrouve que rarement au sein des autres armées des mortels.

Là où d'autres affinent leur talents cabalistiques au fil d'années de laborieuses recherches, la compréhension qu'à un Sorcier du Chaos des arcanes est inée et immédiate. Les sorts enseignés par les Collèges de Magie de l'Empire sont des enchantements inoffensifs comparés au grotesques débauches de puissance dont sont capables les Sorciers du Chaos. Ils manipulent en effet les énergies pures de l'entropie, et non les forces affaiblies et diluées recherchées par ceux qui empruntent une voie plus sûre. Leur magie est donc redoutable mais dangereuse, plus encore que les autres. Mais leurs talents ont un prix : tout Sorcier du Chaos finit par plonger dans les affres de la démence, avec des crises d'hystérie et de paranoïa, et des tendances de mégalomanie autodestructrice.

Nombreux sont les chemin qui conduisent à ce funeste destin. Dans le nord lointain, les jeteurs de runes et les chamans pratiquent leur magie traditionnelle. Ils font office de prophètes et de devins et guident leurs seigneurs vers de nouvelle conquêtes. Mais plus un sorcier s'efforce de percer les secrets de la magie, plus son humanité l'abandonne. L'aspirant ne tarde jamais à sentir son corps et son âme muter alors qu'il entame son irrévocable descente dans la folie et la difformité.

Il n'est pas rare non plus que des mages conscient des dangers qui les guettent succombent à la tentation du Chaos. Un magicien ambitieux, à moins qu'il ne manque simplement de talent et/ou de patience, s'offrira parfois à un démon en échange de pouvoirs occultes, en échange de quoi ces êtres vils et maléfiques feront de lui leur marionnette pour l'éternité. On raconte qu'Egrimm van Horstmann, l'un des plus diaboliques Sorciers du Chaos, était un membre haut placé du Collège Lumineux en Altdorf avant sa progressive mais totale corruption par l'Architecte du Changement. Les sorciers déchus de ce type finissent toujours par obtenir des pouvoirs bien plus vastes qu'ils n'en rêvaient, mais il ne leur appartient pas de commander aux Forces du Chaos, et c'est l'inverse qui se produit. La soif de pouvoir finit par faire d'eux non des seigneur parmi les hommes, mais de simples pantins entre les mains des Dieux. Tel est le sort qui attend tous ceux qui commercent avec le Chaos.

Source

Livre d'armée des Guerriers du Chaos, V7