Revenant

De La Bibliothèque Impériale
« Ils ont enterré leur roi avec son épée, son armure, son cheval de bataille et ses molosses favoris. Je leur ai dit de ne pas le faire, mais ils m’ont rétorqué que c’était la coutume de leur pays. Je savais que la dépouille ne trouverai pas le repos, mais ils ne m’ont pas écouté. « C’est la coutume. » disait-ils. Il était évident que cette épée qui, jadis, défendait le bien serait bientôt corrompue par la sorcellerie. Mais c’était là des choses qu’ils ne comprenaient pas. »
- Un Chasseur de Vampire anonyme
« On affirme à raison que l’un des plus graves dangers qui menacent les incursions impériales dans les terres de Sylvanie, c’est que non seulement nous fournirons aux von Carstein les cadavres de notre piétaille qui finiront Zombies ou Squelettes, mais que si l’un de nos vrais champions meurt sur ce sol maudit, il se relèvera en tant que Revenant. »
Waldemar, Érudit de Nuln
Les Revenants sont des guerriers mort depuis longtemps qui restent liés au monde vivant par de puissants sortilèges. Autrefois, les hommes du Vieux Monde enterraient leurs grand chefs et puissant guerriers sous des tertres de terre et de pierre rudimentaires, mais solides, avec leurs armes et leurs richesse. Le Vieux Monde est ainsi parsemé de cairns et de tumulus situés dans des tertres, dans des clairières ou sur des sommets, abritant la dépouille des ancêtres des hommes. Des sorts de protection étaient jetés sur ces tombes, afin de les protéger des profanateurs et des charognards. Des runes primitives étaient gravées sur leur linteau, et des amulettes étaient suspendues à leur mur. Le fait que certains de ces fétiches soient encore à l’endroit où on les a jadis disposés témoigne de la puissance magique qu’ils contiennent, bien que beaucoup aient été dérobés, désacralisés ou détruits par les serviteurs des Comtes Vampires. D’autres sont irrémédiablement corrompus par les énergies surnaturelles qui inondent les terres, et arborent désormais des symboles impies et des icônes funestes.

Ainsi, les champions d’antan ne jouissent pas toujours du repos auquel ils aspirent. Nécromanciens et Vampires brisent les sceaux des anciens cairns et usent de leurs pouvoirs pour ressusciter le mort et l’asservir à leurs desseins. Dans les Principautés Frontalières, certains habitants continuent d’enterrer leurs morts à la façon des hommes du passé. Ils assoient le cadavre de leur champion dans une caverne s’ouvrant en direction du levant, entouré de ses maigres richesses. Chaque année, les hommes reviennent rendre hommage à leur disparu, et chaque année, certaines dépouilles ont disparu. Ces morts qui marchent parcourent de nouveau les terres, leurs cadavres soumis aux caprices des Seigneurs de la Nuit.

Bien que la plupart n’aient plus de chair sur leurs os souillés et noircis par un long séjour sous terre, leur visage est figé dans un rictus sinistre et belliqueux, et si leurs corps sont putréfiés, parfois réduits à des squelettes à peine recouverts de lambeau de chair parcheminée, les Revenants sont pétris d’une magie maléfique si forte qu’elle peut les animer pendant des siècles. Ils portent d’antiques armures de bronze ou de fer noir, rongées par le temps et couvertes de la poussière des âges, et manient des armes luisantes de bronze ou d’acier, gravé de runes maudites rehaussées d’or et d’argent pouvant occire les plus robustes ennemis. Une fois entrés dans la non-vie, ces anciens guerriers sont bien plus résistants que les Zombies ou les Squelettes qu’ils surpassent d’ailleurs en puissance et en dangerosité, car à la différence de ces derniers, ils se souviennent de leur entraînement martial et des années de bataille et de combat avec une acuité étonnante pour des Morts-Vivants, ce qui les rend d’autant plus redoutables.

Si les Revenants préfèrent habituellement demeurer dans les antiques tumulus où ils furent enterrés, ils n’y sont pas liés par Magie, contrairement aux Fantômes et aux Spectres. Les Revenants qui se voient offrir l’opportunité de partir en guerre sous les ordres d’un nouveau seigneur, comme un puissant Vampire, le feront souvent bien volontiers, renonçant à leur tombe bien-aimée pour participer une fois encore à une campagne militaire. Les Vampires et les Nécromanciens cherchent activement de tels tumulus pour faire se relever ces combattants puissants et résistants à la fois et en faire des gardes du corps ou des sentinelles. Les Revenants peuvent garder inlassablement les remparts des châteaux et d’autres repaires de Vampires, terrifiantes sentinelles silencieuses demeurant immobiles à leur poste, éternellement prêt à défendre leur maître. Lorsque les Comtes Vampires partent en guerre, les Revenants composent leur avant-garde, un cauchemar pour de nombreux ennemis, car quoi de pire que de les voir se relever encore et encore grâce à la Nécromancie, après les efforts considérables qu’il a fallu pour les abattre en premier lieu. Sans oublier que les Revenants forment l’une des rares créatures mortes-vivantes à pouvoir survivre à la destruction de celui qui les a invoqué, tant la Magie qui les anime est forte.

Certains Vampires - notamment les Dragons de Sang - ont à leurs ordres des légions entières de Revenants, des guerriers qui ont osé les défier dans la vie et maintenant les servent dans la mort, et les nations humaines, Elfiques et Naines ont appris à reconnaître l’extraordinaire résistance des Revenants. La combinaison d’épais boucliers, d’armures de plates robustes et de l’endurance naturelle des morts-vivants signifie qu’une simple estocade a peu de chance de les arrêter. Lors de l’hiver 2495 eut lieu la Bataille des Cairns, lorsque le Lichemeister Kemmler se joua des sentinelles d’Athel Loren et se rendit dans les terres antiques pour lever une légion de Revenants, les Elfes du royaume verdoyant s’aperçurent que leurs tactiques habituelles consistant à transformer les intrus en porcs-épics étaient inefficaces. Les guerriers morts-vivants progressaient lentement mais inlassablement dans les bois, se moquant des flèches qui dépassaient de leurs orbites et de leurs torses vides. Ils ne purent être défaits que lorsque les plus vieux Hommes-Arbres s’animèrent et les écrasèrent un par un sous leur pieds gigantesques. Malheureusement pour les défenseurs d’Athel Loren, l’attaque des Revenants n’était qu’une diversion. Kemmler avait fui avec les artefacts qu’il convoitait plusieurs heures avant que la supercherie ne fût découverte. Pis, la nuit même, il releva tous les Revenants, sans exception, et la forêt fut tâchée du sang des Elfes.

  • Armes Spectrales : Les Revenants manient des armes très anciennes qui ont été ensorcelées en des temps immémoriaux par de puissants enchantements de destruction. Quoique corrodées par la patine des âges, ces outils de carnage n’ont rien perdu de leur puissance, aspirant l’essence vitale de leurs victimes et rendant la moindre blessure potentiellement fatale.

Sources

  • Livre d’Armée Comtes Vampires V5
  • Livre d’Armée Comtes Vampires V8