Potions et Élixirs

De La Bibliothèque Impériale
Potion.jpg
Les êtres vivant peuvent être affecté par les propriétés magiques de nombreuses substances mystérieuses mélangé grâce à l'Alchimie. Les potions et élixirs sont des breuvages imprégné de Magie, très prisés par les combattants voulant doper leurs compétence sans toutefois risquer les conséquences désastreuses des drogues, bien que beaucoup de potions aient quand même quelques effets secondaires. De nombreuses substances ont un pouvoir latent ou sont extrêmement toxiques, à moins qu'elles soient proprement raffinées et préparées par un alchimiste compétent possédant une connaissance experte des substances et de leurs effets. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas…

Toutefois, beaucoup d'ingrédients des potions sont de nature instable et comme les techniques de conservation du Vieux Monde sont plutôt archaïques, les potions se gâtent souvent, parfois avec des résultats désastreux. Et comme la plupart des potions ont déjà une odeur douteuse à l'état naturel, il est impossible de dire si une potion à tourné avant de l'avoir bue.


Baume Calmepeste

Les pestes et les maladies de toutes sortes sont tristement fréquentes dans le Vieux Monde. Le pauvre peuple espère constamment trouver une panacée ou, tout au moins, de quoi soulager temporairement ses maux. Pour chaque remède efficace, il en existe des dizaines qui n'ont d'autre effet que de remplir les poches des charlatans qui les fabriquent. Les serviteurs de Nurgle connaissent intimement les effets de toutes les maladies imaginables ou presque : ils connaissent aussi parfaitement les moyens de les guérir, à condition qu'ils veuillent bien renier leur foi. Ce sont eux qui ont inventé ce baume comme moyen d'amener leurs victimes dans la douce étreinte de Nurgle.

Il s'agit d'une pommade onctueuse, crémeuse, qui dégage un parfum étonnamment doux et délicat. Le Baume Calmepeste est fabriqué à partir de graisse prélevée sur des victimes de la pourriture de Neiglish dans laquelle on fait macérer toutes sortes d'herbes médicinales et de fleurs. Cette graisse est ensuite filtrée pour en éliminer tous les débris peu ragoûtants, de manière à lui donner un aspect plus médicinal. Ceux qui préparent le Baume Calmepeste sont presque toujours des prêtres de Nurgle itinérants, qui le vendent aux personnes naïves ou désespérées avant de disparaître dans la nature. Un petit pot de baume Calmepeste contient suffisamment de produit pour cinq applications. Bien qu'il soit onéreux et difficile à fabriquer, il est vendu à un prix dérisoire afin que les bienfaits de Nurgle se répandent plus facilement.

Bière de Bugman

Pour un Nain, l'art du Brassage de la bière est aussi reconnu que l'art de la forge ou du taillage de pierre. Tout les Nains boivent de grandes quantités de bière, et pour eux, rien n'est plus plaisant qu'une soirée passée à boire et à chanter. La Bière de Bugman, également connu sous le nom de Bugman XXXXXX, fut distribuée dans toutes les grandes villes du Vieux Monde, humaines ou Naines. Une simple chope, si elle renforce profondément la détermination de celui qui la boit et l'immunise contre la peur pendant plusieurs heures, est si forte qu'elle compte pour quatre verres d'alcool. Une personne n'ayant pas l'habitude de boire pourrait tomber très rapidement ivre mort.

Courage en bouteille

Il s'agit là d'alcool de grain pur, relevé d'une pincée de plantes aromatiques et médicinales. L'individu en consommant aura la capacité de garder plus facilement son sang-froid devant les horreurs que le Vieux Monde peut fournir, à condition qu'il ne tombe pas ivre mort au bout de quelques minutes, tant le degré d'alcool est élevé. Si élevé que l'équilibre naturel de l'individu s'en verra troublé pendant une petite heure, quand bien même il surmontera l'ivresse, à tel point que ses réflexes en seront amoindris au même titre que ses capacités de réflexion.

Don de Greta

Le Don de Greta est une curieuse mixture alchimique qui, lorsqu'elle est inhalée, augmente légèrement la clairvoyance de la personne et ses capacités intellectuelles.

Essence du Chaos

L'Essence du Chaos, préparée à partir du cerveau d'Hommes-Bêtes, pousse à un début de folie celui qui la boit, emplissant son esprit de visions effroyables. Le goût est également si infecte et dérangeant qu'il ne serait pas impossible que le liquide s'attaque quelque peu à l'organisme. En contrepartie, l'individu voit sa perception de l'Aethyr augmenter, ce qui augmente légèrement ses capacités magiques et son habileté à réussir un sortilège.

Feyeyès

Le Feyeyès est un philtre d'origine elfique, provenant d'Athel Loren, désormais accessible dans le Vieux Monde par le biais de trafics illicites. La potion, généralement usitée par des veilleurs ou des gardiens, tient à l'écart le sommeil tant que durent ses effets, et améliore la perception de celui qui la boit.

Kvas

Les Kislévites habitent un pays hostile constamment menacé par les invasions. Du coup, ils ont tendance à être graves et pragmatiques, mais cela n’a pas entamé leur amour de la fête. On pourrait même dire le contraire : les difficultés qu’ils ont à affronter quotidiennement leur enseignent que la vie est brève et que la moindre occasion de s’amuser doit être saisie. L’une des conséquences de cette attitude est la création d’une boisson alcoolisée appelée Kvas. Il s’agit aussi d’un des produits d’exportation les plus célèbres du pays, bien que la plupart des habitants du Vieux Monde trouvent ce breuvage un peu trop fort pour leurs goûts méridionaux. Les Kislévites au contraire sont friands de cette boisson, à tel point qu’ils lui prêtent des propriétés magiques. Les mères de famille donnent du Kvas à leurs enfants pour prévenir les maladies et pour les réchauffer lors des longs mois d’hiver. Les étrangers restent perplexes sur les qualités surnaturelles de ce spiritueux, mais il est avéré qu’une armée Kislévite bien pourvue en Kvas se bat mieux et avec encore plus de vaillance.

Lait du Moot

Cette épaisse substance laiteuse au goût horrible est assez longue à agir ; il faut attendre une dizaine de minutes avant d'en voir les effets. Passé ce délai, la personne l'ayant ingérée acquiert un bien meilleur équilibre et des réflexes plus vifs. Toutefois, il ne faut pas oublier de mentionner que la mixture fait flancher la détermination de celui qui l'ingurgite, l'incitant d'avantage à éprouver les effets de la peur devant une créature qui a des chances de la provoquer, tout en entravant ses capacités de réflexion.

Liqueur de Tzeentch

La Liqueur de Tzeentch est composée d'eau dans laquelle on dissout une poudre obtenue par le broyage d'une plume ou d'une griffe ayant appartenu à un Duc du Changement. Seuls les Démons et les Sorcier du Chaos voués à Tzeentch sont capables de préparer ce breuvage. Il va sans dire que cette préparation est incroyablement rare et que les disciples de Tzeentch y attachent une énorme importance. Les propriétés physiques de la liqueur varient sans arrêt : elle ne possède ni couleur, ni odeur, ni viscosité propre. La possession d'une fiole de Liqueur de Tzeentch est considérée comme un crime majeur, passible de la peine capitale, bien que la plupart des sorciers s'efforcent de préserver cette précieuse substance afin de l'étudier et répugnent à la voir détruite par le feu purificateur.

Nectar Apaisant d'Esméralda

Le Nectar Apaisant d'Esméralda est un fluide bleu vif, qui, administré à un individu souffrant de folie, lui rend une partie de sa lucidité pendant une dizaine de minutes. Après quoi, si la volonté du malade n'est pas assez forte, l'esprit fragile de ce dernier ne plonge que d'avantage dans une folie encore plus profonde.

Panacée

La peste est probablement l'un des pires fléaux qu'est connu le Vieux Monde, et pour cause, non contente de pouvoir être combattue efficacement, elle se répand très rapidement par l'intermédiaire des marchands ou de n'importe quel voyageur. Si certains médecins utilisent des sangsues ou enferment leurs patients dans une chambre dans laquelle ils font brûler un grand feu pour faire transpirer les humeurs malignes, d'autres usent de la Panacée, une veille et antique potion. Boire une potion de cet acabit convenablement préparée permet d'éliminer n'importe quelle maladie.

Potion de Soin

Une Potion de Soin permet, comme son nom l'indique, de guérir les blessures et même de réparer les os brisés, dans certaines limites, toutefois. La potion ne fera pas repousser les membres, et restera sans effets sur quelqu'un de blessé à mort. Aussi surprenant que cela puisse paraître pour une race aussi peu regardante sur la vie (des autres), les Skavens font également usage de ce genre de potion, mais la leur est à base de Malepierre, ce qui multiplie son efficacité sur les hommes rats mais la rend hautement toxique pour les autres races.

Élixirs Merveilleux de Hanuna Melchine

Il s'agit de remèdes miracles capables, dit-on, de chasser les esprits maléfiques, de rétablir la circulation des humeurs ou encore à réduire les rougeurs inconvenantes, ce qui les rend particulièrement populaire pour qui est capable de s'en acheter. Cependant, ces élixirs provoquent toujours des effets inattendus : poison, perte de cheveux, envie de vomir, furie sanguinaire, démence, flatulences, simple goût horrible, impression de légère chaleur, guérisons de blessures selon différents degrés de réussite, hardiesse, guérison de maladie ou du poison, ou même parfois deux ou trois de ces effets cumulés ; personnes ne peut s'avoir à l'avance ce qu'il l'attend.

Source

  • Warhammer JDR - Arsenal du Vieux Monde
  • Livre d'armée des Skavens, V6
  • Livre d'Armée des Nains, V6
  • Warhammer JDR - Tome de la Corruption