Pinacle d'Argent

De La Bibliothèque Impériale

Dans la région la plus inaccessible des Montagnes du Bord du Monde, non loin de Karak Ungor, se dresse un mont solitaire appelé le Pinacle d'Argent. Il y a longtemps, les Nains y bâtirent une puissante forteresse, car les gisements de pierres précieuses y étaient abondants. Mais le Grand Livre des Rancunes nous apprend comment le Pinacle d'Argent fut envahi par une armée de Squelettes, de Zombies et de Revenants commandé par une Vampire, Neferata, et comment ses légions de Morts-Vivants se déversèrent de tous les tunnels et forcèrent les Nains à abandonner les lieux.

À présent, nul hormis quelques Tueurs déments n'ose approcher le Pinacle d'Argent, car c'est désormais le domaine de la mort vivante. En effet, une fois les Nains chassés, Neferata fit réaménager le Pinacle d'Argent et transforma la forteresse fonctionnelle d'antan en une copie de son palais de Lahmia. Dans les chambres les plus profondes, enfouies au cœur de la citadelle, éclairées par des milliers de torches, elle a recréé les splendeurs de son ancienne patrie. Si un aventurier parvenait à se frayer un chemin jusqu'au cœur de la montagne sans être tué par ses horribles gardiens, il parviendrait aux chambres secrètes de Neferata. Pénétrer dans les immenses salles du Pinacle d'Argent s'apparente à un voyage par-delà l'espace et le temps. Des statues aux yeux de lapis-lazuli posent un regard éternel sur les ravissantes suivantes morts-vivantes de la Reine Vampire, vêtues du costumes antiques, perpétuant les rites et les traditions de l'ancienne Nehekhara. Des chats de pure race, issus d'anciennes lignées, se promènent à loisir et semblent régner librement sur le palais. Le parfum capiteux des huiles et des encens baigne les chambres opulentes où des statues de Dieux aux têtes d'aigles et de chacals montent la garde de part et d'autre des portails. L'or et les lapis-lazuli brillent dans les ténèbres, faiblement éclairés par la lueur purpurine et dansante des torches.

C'est un endroit à la fois merveilleux et dérangeant, où errent les esprits des morts et des Vampires très anciens qui régnaient autrefois sur eux. D'immenses créatures ailées volent la nuit jusqu'au Pinacle d'Argent, parfois suivies de carrosses noirs amenant des femmes encagoulées jusqu'aux portes de la montagnes. Nul ne sait quels sinistres complots sont ourdis durant ces visites mystérieuses, mais il est évident qu'ils seront tôt ou tard synonymes de grand malheur pour ceux qui ont attiré sur eux l'attention malveillante des Lahmianes.

Car c'est là que Neferata entremêle d'une main indolente les fils qui modifieront le cours de l'histoire, tout en buvant le sang de beaux jeunes gens et en écoutant la musique que jouent pour elle ses filles des ténèbres. La cour est entourée d'un labyrinthe de passages piégés et truffés de gardes morts-vivants vêtus de noir des pieds à la tête. Les seuls mortels qui puissent passer ces protections sont ceux qui ont l'agrément de la reine. Il arrive pourtant que de candides Chevaliers Bretonniens ou des marchands avides, chargés de marchandises exotiques, entendent parler du magnifique palais caché au cœur des montagnes et qu'ils s'en approchent pour se voir accorder une audience en présence de la reine. Au milieu de la cour se trouvent ses appartements particuliers, où elle mène ses affaires cachée derrière sept voiles de soie. Ceux qui visitent le Pinacle d'Argent ne se doute pas de la véritable nature de ce qu'ils voient. Quant à ceux qui reçoivent la permission d'en repartir, ils répandent généralement des histoires totalement extravagantes au sujet des banquets auxquels ils ont été invités (et au cours desquels ils semblaient être les seuls à avoir un peu d'appétit) et des merveilles qu'ils y ont vues, ce qui ne fait qu'encourager d'autres humains crédules à se rendre au Pinacle d'Argent, peut-être pour ne jamais en revenir…

Sources

  • Livre d'Armée des Comtes Vampires, V5
  • Warhammer JdR - Les Maitres de la Nuit