Pays du Grand Crâne

De La Bibliothèque Impériale

Avant la venue du Chaos, alors qu’ils remontaient le long des Montagnes du Bord du Monde, les Nains finirent par en atteindre l’extrême limite septentrionale : une large plaine inhospitalière où l’air était rare et froid et le sol poussiéreux couvert d’ossements anciens balayés par le vent, des armes brisées, de vieilles machines de guerre et de gros morceaux d’obsidienne, sans parler des rochers qui étincelaient en raison des veines d’or qu’ils renfermaient. Ils la baptisèrent Zorn Uzkul ou Pays du Grand Crâne. Les richesses minérales étaient grandes ici, mais la terre et la pierre semblaient malsain à de nombreux Nains qui déclarèrent que ce lieu était maudit et s’en détournèrent, mais certains, cependant, refusèrent de partir et choisirent de demeurer au Pays du Grand Crâne, quelles qu’en fussent les conséquences, et c’est ici que ceux qui allaient devenir les Nains du Chaos bâtirent leur première cité : Uzkulak, la Forteresse du Crâne.

D’anciens avant-postes Nains sont toujours là, mais oubliées ou occupées par des Peaux-Vertes, des monstres ou des créatures du Chaos. Les Nains des Montagnes du Bord du Monde envoient parfois une expédition ou louent les services d’aventuriers pour gagner cette région et récupérer des artefacts abandonnés ou mis au rebut par les Nains du Chaos. Les Dawi-Zharr n’effectuent pas la traversée de Zorn Uzkul en surface s’ils veulent se rendre à Uzkulak, mais empruntent les tunnels qui relient les Chutes du Destin à la Forteresse du Crâne grâce à un immense réseau de tunnels qui courent sous pratiquement tout le Pays du Grand Crâne.

Il existe un chemin qui traverse Zorn Uzkul d’ouest en est, appelé la Route des Crânes. Ces dernières années, les Dawi-Zharr se sont assuré que la route mérite son nom, en la jalonnant d’innombrables crânes afin d’en faire véritablement un chemin de crânes. La seule raison qui les ai poussé à faire ça était de montrer la supériorité de la race des Dawi-Zharr. Cette route va du Haut Col, menant au Kislev, jusqu’à une passe dans les Montagnes des Larmes menant aux désolations du nord, offrant aux Nains du Chaos une route commerciale avec les nomades des steppes. Cette passe est le théâtre de combats constants entres les Hobgobelins et les Maraudeurs qui se disputent vigoureusement l’appropriation du col, chacun essayant de garder le contrôle de cette route.

À l’est de Zorn Uzkul se trouve les Chutes du Destin, dont les eaux sont alimentées par le lac de Mare Uzkul et sont la source de la Rivière de la Ruine. Quand les Nains du Chaos ont commencé à construire autour des chutes, ils ont monté des milliers de roues à eau pour exploiter la puissance de cette cascade, s’en servant pour alimenter leurs machineries infernales, mais aussi pour les garder à la bonne température.

Source

  • Livre d’Armée des Nains du Chaos, V4