Nuit des Mille Duels Mystiques

De La Bibliothèque Impériale
« Les collèges de Magie ont perdu la raison! Si nous ne mettons pas un terme à cette folie, à l'aube Altdorf sera un tas de ruines. »
-Le Grand Théogoniste Helmgart

Tous les huit ans, des représentants des Collèges de Magie d'Altdorf se rencontrent afin de décider qui sera le prochain Patriarche Suprême. Cet événement prend la forme d'une compétition au cours de laquelle des sorciers s'affrontent. Lors d'une de ces rencontres, les rivalités entre les collèges dégénérèrent en violence débridée qui faillit anéantir totalement la ville d'Altdorf.

Au cours de l'année 2415, les rancunes entre les différents ordres de Magie atteignirent un point critique. L'Empereur de l'époque, le tristement incompétent Dieter IV von Krieglitz-Unfähiger, avait en effet volontairement attisé les feux de la jalousie entre les collèges,simplement pour se divertir. Lorsque la compétition débuta, des centaines de sorciers s'emparèrent de leur bâton pour se venger de leurs rivaux qui les avaient prétendument insultés. Ainsi, les combats ne furent pas confinés au Hall des Duels, cor d'innombrables sorciers de bataille se lancèrent à l'attaque depuis des piliers de pouvoir situés au sein de leur propre collège. En outre, la bataille n'opposa pas seulement des sorciers de différents ordres. En effet, suite à une ruse, le Patriarche de l'Ordre Lumineux fut emprisonné dons un labyrinthe de cristal par le Haut Luminarque Horx, qu'on surnomma plus tord le Prétendant Blanc à cause de cette trahison, et qui s'autoproclama Patriarche. Ivre de pouvoir, Horx souhaitait défier le Patriarche Suprême Alric. Il pénétra dons les cryptes sous le Hall des Duels et s'empara du Livre de Volans afin de découvrir les secrets de la magie pure. Sa santé mentale n'y résista pas, et une tempête de magie se mit bientôt à gronder au-dessus d'Altdorf.

Une pluie de sorcellerie se déversa des cieux. Des éclairs de pouvoir s'abattirent sur Altdorf et des colonnes de flammes dévastèrent les collèges de Magie. Croyant être attaqués par leurs rivaux, les ordres répliquèrent avec virulence. Des sortilèges, des artéfacts et des machines de guerre qui n'avaient pas été utilisés depuis des générations furent déployés. Les cieux s'emplirent de boules de feu, d'éclairs et de f1ashs de lumière aveuglants. Ce n'était plus une compétition de sorcellerie, mais une bataille magique en bonne et due forme. Des quartiers entiers d'Altdorf furent incendiés lorsque les sorciers flamboyants déchaînèrent leurs pouvoirs et que les Heliobolis de Hysh envoyèrent des rayons ardents à travers les bâtiments. Des arbres s'étendirent depuis les moisons du Collège de Jade, leurs branches étranglant tous ceux qui passaient à proximité. Des sorciers d'Ambre attaquèrent les tours du Collège Céleste sur le dos de Griffons, pendant que leurs compagnons restés ou sol invoquaient des bêtes des tréfonds de la Drakwald pour les lancer à l'assaut des Portes d'Azur. Les astromanciens répliquèrent en déchaînant la fureur des cieux, tuant les monstres, les animaux et les sorciers à coups de météorites et d'éclairs blancs.

Au fil de la nuit, les collèges eurent recours à des mesures de plus en plus désespérées pour prendre l'ascendant. Des sorciers dorés transmutèrent des rues entières en argent, usant des pavés soudainement transformés en lingots pour pousser la garnison de la ville et les brigands à combattre sous leurs ordres. Les Chevaliers du Jugement, qui avaient juré allégeance à l'Ordre Gris, vinrent se joindre à la bataille. Les symboles arcaniques gravés sur leurs armures les transformaient en avatars d'ombre et de brume. Albrecht Hauptman de l'ordre Améthyste alla même jusqu'à invoquer des Spectres pour assaillir ses adversaires, cependant plusieurs de ses compagnons l'accusèrent alors de Nécromancie. Le collège d'Améthyste sombra dans des affrontements fratricides, si bien que les esprits inapaisés échappèrent à tout contrôle et allèrent semer la mort au sein de la population.

Viktor Helmgart, le Grand Théogoniste, se rendit compte que si les collèges n'étaient pas stoppés, il ne resterait bientôt plus que des ruines d'Altdorf. Il rassembla autant de soldats qu'il le put et se rendit au Hall des Duels. Il détruisit les portes qui gardaient l'entrée d'un seul coup de son marteau, puis pénétra dans le sanctuaire. Là, Helmgart et ses hommes découvrirent Horx qui caquetait comme un dément tandis que les vents des huit couleurs dansaient au bout de ses doigts. Les premiers soldats qui s'élancèrent pour s'emparer de lui furent engloutis dans un maelstrom de magie lorsque le Sorcier Lumineux fit parler ses pouvoirs. De plus en plus de soldats mouraient sans parvenir à maîtriser Horx, jusqu'à ce que Helmgart s'avance en rassemblant toute sa foi. Il déclama un unique mot de pouvoir afin de s'assurer la protection de Sigmar et immédiatement, les pouvoirs magiques de Horx faiblirent. Le Prétendant Blanc fut déboussolé pendant un instant. Un Répurgateur qui accompagnait le Grand Théogoniste en profita pour lui tirer une balle bénie entre les deux yeux, mettant ainsi fin à sa folie.

Une immense colonne de magie s'échappa alors du cadavre de Horx et disloqua le toit du Hall des Duels avant d'aller engloutir les divers piliers de pouvoir sur lesquels se tenaient les sorciers des outres collèges. La plupart furent tués sur le coup. Seuls Alric et le Patriarche Lumineux qui avait été emprisonné survécurent. Plus tard, ils reçurent la tâche de rebâtir les collèges de Magie sous la supervision sévère du Grand Théogoniste, et de s'assurer qu'un événement aussi catastrophique que la Nuit des Mille Duels Mystiques ne pourrait jamais se reproduire.

Source

  • White Dwarf 217 (mai 2012)