Neferata

De La Bibliothèque Impériale
« Derrière chaque grand homme, il y a une femme extraordinaire. Et derrière toutes ces femmes d'exception, il y a moi. »
- Neferata, Reine des Lahmianes
Neferata, la Reine des Mystères, la Reine des Ombres, ancienne Reine de Lahmia, premier Vampire de l’Histoire du monde, fondatrice de la lignée Vampire des Lahmianes

Autrefois, quand Neferata se nommait encore Neferatem - ce qui signifie "celle qui reste belle dans la mort" dans l'ancienne langue de Nehekhara, elle était la fille du roi Lahmizzash de Nehekhara. Alors qu’elle était encore jeune fille, elle exprima le désir de rejoindre les Cultes Mortuaires. Son père éclata de rire, puis lui expliqua que les femmes n’étaient pas acceptées dans le clergé et qu’en vérité elles étaient bien incapables d’apprendre la magie. Il lui dit qu’au lieu de cela son destin serait de gouverner la cité de Lahmia lorsqu’elle aurait atteint sa majorité.

Sous l’influence délétère du grand prêtre W'soran, l’un des espions de Nagash, elle profita de sa position pour sauver du bûcher certains des grimoires du Grand Nécromancien et les étudia par elle-même. Grâce à ces ouvrages, et aidée de W’soran, elle distilla l’Élixir de Vie et ils devinrent les premiers Vampires de l’histoire. Ils expulsèrent les prêtres de Lahmia et les remplacèrent par leur propre culte dédié à Nagash, installé dans le temple du Sang. Mais une partie de la population de Lahmia était loin d’apprécier cette situation. Après tout, c’était Lahmia qui s’était rebellée la première contre Nagash. Lorsque le peuple se souleva contre Neferatem, elle apparut à la tête de sa cour de Vampires et extermina les rebelles.

Pendant de nombreuses décennies, Neferata régna seule sur Lahmia jusqu’à ce que Vashanesh, l’un de ses cousins, lui aussi du sang de Nagash, lui apporte la nouvelle que le général Setep avait évincé sa famille du trône de Khemri. Vashanesh avait été l’un des commandants de l’armée de Setep et c’était un habile tacticien; Neferata lui fit boire l’Élixir de Vie et elle en fit son roi, provoquant la consternation et la jalousie d’Abhorash, un de ses commandants. Mais lorsque la guerre sainte s’abattit finalement sur elle, Lahmia ne put résister aux forces de Nehekhara réunies, même avec l’aide de Vashanesh. Le temple du Sang brûla et Neferata s’enfuit à Nagashizzar avec ce qui restait de sa cour.

Nagash utilisa les Vampires comme sergents, sous le commandement de Vashanesh. À présent, c’était Neferata qui était jalouse de lui. Toutes ses années de dévotion ne recevaient aucune récompense. Nagash fit d’elle sa vassale et lui commanda d’attaquer ses ennemis comme si elle n’était qu’une chienne. Sa haine des hommes refit surface, aussi furieuse que lorsqu’on lui avait interdit d’être prêtresse. Lorsque Vashanesh tomba et que le contrôle exercé par Nagash fut rompu, elle s’enfuit vers le nord, bien déterminée à ne plus jamais recevoir d’ordres d’aucun homme.

Elle se mêla aux humains primitifs des toutes premières nations naissantes du Vieux Monde et elle implanta ses espionnes parmi eux. Son réseau de sœurs des ténèbres influence l’humanité en secret depuis ses tout premiers jours. Levant une armée de Morts-Vivants, elle prit le Pinacle d'Argent aux Nains, en une seule nuit, ce qui lui a valu le titre de « Reine du Mal » dans le Livre des Rancunes.

Sa demeure est bâtie dans le style de Lahmia et emplie d’objets sauvés lors de la chute de la ville. La reine est entourée d’une nouvelle cour composée de Morts-Vivants, de mortels subjugués par sa personne et de ses chats. Elle y mène une existence d’hédonisme et de complots. Dissimulée derrière sept voiles, elle tire les ficelles des conspirations qui lui permettront un jour de prendre le contrôle d’une armée de Vampires et de reprendre la Terre des Morts où elle se fera couronner reine.

Source

  • Warhammer JdR - Les Maîtres de la Nuit