Nécrosphinx

De La Bibliothèque Impériale
La puissance de Nehekhara incarnée
Les Nécrosphinx sont des bêtes de cauchemar et de destruction, planant dans les airs avant de fondre sur leur proie terrifiée, fauchant les vivants comme du blé mur. Rien ne leur résiste, et ils ne s’arrêtent que lorsque tout ce qui se dressait devant eux a été haché menu.

Un Nécrosphinx est une statue étrange et effroyable, un amalgame improbable des créatures mystiques qui résident dans les Enfers de Nehekhara et qui maintiennent l’ordre parmi les défunts. Cette bête possède un torse et un visage d’apparence humaine, et est armée de gigantesques lames de faux qui peuvent trancher le cou d’un Dragon d’un seul revers. Certains spécimens sont dotés d’une queue de scorpion, afin d’en faire des sentinelles encore plus efficaces contre les déprédations du mal. Enfin, dans leur dos, pousse une paire d’ailes magnifiquement ornées, qui imitent celles des faucons volant en cercle au-dessus des Enfers et qui veillent à ce que les âmes damnées ne s’enfuient pas. Les anciens habitants de Nehekhara croyaient qu'en combinant toutes ces espèces, ils créeraient le guerrier ultime, celui dont la force suffirait à repousser tous leurs ennemis. Pourtant, certains Prêtres Liches pensaient que ces sculptures étaient une abomination, dont la seule présence causerait la perte du royaume, car de telles bêtes n’avait tout simplement pas le droit d’exister sur le plan des mortels. Après un siècle d’épidémies et de famines, les Rois superstitieux de Nehekhara convinrent que c’était la faute des Nécrosphinx, mais aucun d’eux ne prit le risque de s’en prendre ces créatures, peur d’offenser les Dieux des Enfers. De profondes fosses furent creusées dans le désert, dans lesquelles on emmura les Nécrosphinx et où on les oublia au fil du temps.

Aucun Nécrosphinx ne vit la lumière du jour pendant un millénaire, jusqu’à ce qu'une puissante Waaagh! vienne ravager le royaume de Nehekhara. La horde de Peaux-Vertes attaqua avec le soutien d’une vingtaine de Vouivres, détruisant tout sur son passage. Tandis que la Waaagh! progressait vers Khemri, Settra lui-même ordonna au Culte Mortuaire de réveiller les antiques Nécrosphinx. Craignant la colère de Settra plus que toute autre chose, les Prêtres Liches obéirent et se lancèrent dans un cérémonial long de plus d‘une semaine. Une fois le rituel accompli, un grondement sourd résonna dans tout le désert. Quelques instants plus tard, des geysers de sable jaillirent du sol tandis qu‘une douzaine de Nécrosphinx éventrait la surface. Les monstres de pierre se jetèrent immédiatement sur les Peaux-Vertes, massacrant les sauvages avec leurs immenses griffes. Rien ne pouvait ralentir leur entreprise de carnage, pas même les Vouivres, car les statues prodigieuses sectionnaient d’un seul horion leurs cous pourtant épais et écailleux. Depuis lors, tous les Nécrosphinx ont été repris aux sables du désert pour marcher au grand jour. Ils constituent aujourd’hui un élément important des armées immortelles des Rois des tombes, et répandent mort et destruction partout où ils vont.

Les Prêtres Liches pensent que, contrairement aux autres statues de guerre qui marchent aux côtés des légions squelettes, les Nécrosphinx ne sont pas animés par les esprits de vaillants héros, mais que ce sont les Dieux maléfiques Pha’a et Usekph qui ont insufflé la vie à ces horribles créations. On raconte que ces divinités malveillantes ruminent leur sort dans de vastes tombeaux, enterrés là par les autres Dieux à cause de leur folie destructrice. Si les Prêtres Liches ont vu juste, cela signifie que ces Dieux mystérieux ont finalement trouvé un moyen de déchaîner à nouveau leur fureur sur le monde. Il ne fait aucun doute que chaque Nécrosphinx ne cherche qu’à détruire, et les incantations de servitude inscrites sur leurs corps sont les seules choses qui les empêchent de se retourner contre leurs créateurs et de dévaster Nehekhara.

Source

  • Livre d'Armée Rois des Tombes V8