Morathi

De La Bibliothèque Impériale
« Les mensonges ont la faculté de modeler l’Histoire, car celle-ci n’est écrite que par les mensonges des vainqueurs. »
- Morathi, la Sorcière Matriarche


Morathi, la Sorcière Matriarche de Ghrond, seconde épouse d’Ænarion et mère de Malékith, le Roi Sorcier de Naggaroth
Morathi, la Sorcière Matriarche de Ghrond, est l’être le plus puissant de Naggaroth, juste après le Roi Sorcier lui-même. Née au milieu des intrigues politiques d’Ulthuan, elle devint une sorcière très puissante. Elle est l’épouse en seconde noce d’Ænarion et la mère de Malékith.

Morathi a toujours été séduite par le Chaos: elle rencontra le père de Malékith, Ænarion, lorsque le Seigneur Elfe la secourut des griffes d’une bande de Maraudeurs et il est dit que c’est durant sa captivité sur les Terres du Chaos que son âme fut corrompue. Morathi aimait profondément Ænarion, mais ce n’était pas certain qu’elle recevait une quelconque affection en retour. En revanche, il apparut que son influence sur Ænarion se faisait plus forte de jour en jour, et transpirait dans les décisions qu’il prenait. Les Elfes des autres royaumes s’inquiétèrent de l’emprise de la reine sur son roi.

Mais quand les Démons sont revenus sur Ulthuan, Caledor, le grand Mage Elfe et ami de son époux entama un rituel destiné à évacuer l’énergie Aethérique qui permettait aux Démons de subsister dans le monde réel. Lorsqu’Ænarion l’apprit, il conduisit son armée pour venir en aide à Caledor, abandonnant Morathi en pleurs et son jeune fils pour faire face à son destin. Brisée, elle reporta tout son amour et ses ambitions sur Malékith, jurant que si son époux ne régnait plus sur les Elfes, son fils assumerait ce rôle à sa place. C’est ainsi qu’elle s’insurgeât ouvertement contre l’iniquité du traitement réservé à son fils par les Princes d’Ulthuan qui nommèrent Bel-Shanaar de Tiranoc nouveau Roi Phénix, alors que Malékith était le favori.

Ce fut elle qui créa le Culte du Plaisir sur Ulthuan, complotant avec son fils pour renverser Bel-Shanaar, ce qui déclencha plus tard la guerre civile entre Hauts Elfes et Elfes Noirs.

Morathi fut aussi la première à maîtriser les Arts Sombres, ouvrant des portails vers des enfers inconnus dans l’unique but d’obtenir des pouvoirs incommensurables. En plus de sa beauté surnaturelle et de son intelligence supérieure, ce sont ses aptitudes magiques qui permirent à Morathi de toujours dominer ses ennemis. Elle a voué son existence à la manipulation et aux complots. Qui sait combien des plus sombres actes d’Ænarion trouvent leurs origines dans l’esprit de la sorcière, ou combien l’histoire des Elfes serait différente si le premier Roi Phénix ne l’avait pas épousée ?

Depuis, Morathi poursuit ce but avec une détermination absolue. Elle a consacré des millénaires à enseigner la magie et la politique à son fils, et travaille sans relâche à maintenir l’emprise de ce dernier sur le trône de Naggaroth. Chaque fois que le Roi Sorcier hésite, Morathi est toujours là pour raviver la flamme de la haine dans son cœur ; chaque fois qu’on l’a trahi, nul n’a lutté plus âprement pour restaurer son autorité.

Morathi est la première Matriarche des Furies, et bien que la secte suive maintenant sa rivale, Hellebron l'Ancienne, nombreuses sont celles qui lui sont restés fidèles. Il est dit que c’est Khaine le Sanguinaire lui-même qui offrit à Morathi le premier Chaudron de Sang. Une fois par an, lors de la Nuit des Supplices, elle se baigne dans le sang bouillonnant, régénérant son corps et émergeant du liquide carmin aussi jeune et belle qu’elle l’était en Ulthuan. Aucune autre Matriarche n’a vécu aussi longtemps que Morathi, et Hellebron, s’étant vu refuser l’usage du tout premier Chaudron de Sang, vieillit un peu plus chaque année. C’est d’ailleurs une source perpétuelle de dispute entre les deux femmes. Elle est la seule Furie autorisée à avoir des pouvoirs magiques car, tout comme son fils, elle n’hésite pas à dicter des règles et des lois qu’elle impose aux autres, sans éprouver aucune honte de ne pas les respecter elle-même. Au cours des millénaires, Morathi a passé de nombreux pactes avec les puissances les plus démoniaques, et elle peut grâce à cela déchaîner les énergies destructrices du Chaos. Elle est capable d’utiliser la Magie la plus puissante qui soit et certains érudits pensent que c’est elle qui aurait provoqué la destruction du Vortex magique d’Ulthuan afin de lâcher les forces du Chaos sur le monde.

Morathi est totalement dévouée à son fils, tout comme lui-même l’est à sa mère, et bien que l’on puisse penser que leur relation soit ambiguë, ils règnent ensemble sur Naggaroth d’une main de fer. Elle préfère œuvrer en coulisses, en tournant les événements en sa faveur par une alliance ou un assassinat savamment étudié. Toutefois, sa force se révèle effroyable lorsqu’elle est contrainte à prendre part à un conflit ouvert, car elle peut libérer la puissance du Chaos d’une simple pensée. Sa Magie est des plus destructrices et il est certain que si Malékith était tué, elle userait de tout son savoir pour conduire le monde à sa destruction plutôt que de le voir dominé par un parvenu.


Morathi possède les Objets Magiques suivant :
  • L’Écorche-Cœur: La Lame Écorche-Cœur est ensorcelée et cherche à s’enfoncer dans le cœur de l’ennemi d’un seul coup bien placé.
  • L’Épée Noire: L’Épée Noire est imprégnée de sombres enchantements, des sorts d’affaiblissements qui sapent la force de l’adversaire même s’il survit à la morsure de l’arme.


Sources

  • Livre d’Armée des Elfes Noirs, V7
  • Livre d’Armée des Elfes Noirs, V8