Louen Cœur de Lion

De La Bibliothèque Impériale
« Qu’est-ce qu’un Chevalier sans monture ? Mais qu’est-ce que le cheval sans son Chevalier ? Chevalier et monture, noblesse et paysannerie ; c’est sur ce genre de relation que la Bretonnie a été bâtie. »
- Roy Louen Cœur de Lion


Louen Cœur-de-Lion, juché sur Beaquis, son hippogriffe.

Louen Cœur de Lion est le plus grand seigneur Bretonnien depuis Gilles le Breton. Grand roi et puissant guerrier, ses sujets voient en lui un exemple de perfection et d’honneur chevaleresque. Combattant de talent, stratège sans égal, il n’a jamais connu la défaite. Les nobles comme les roturiers parlent de lui avec la même déférence, et n’hésitent pas à le comparer aux Compagnons de Gilles qui forgèrent les légendes de Bretonnie. Certains prétendent même que le sang du Breton coule dans ses veines. Féroce mais honorable, sur le champ de bataille comme à la table des négociations, le "Roy au Cœur de Lion" est renommé bien au-delà des frontières de Bretonnie.

Depuis son couronnement en 2500, Louen a eu maintes occasions de faire ses preuves. Il a écrasé totalement la Waaagh! de 2 508 à la Bataille de la Forteresse du Marais, et a détruit des hordes entières de morts-vivants aux frontières de Moussillon à de nombreuses reprises. Il a victorieusement affronté des pillards venus du nord, les rejetant à la mer, et a mis fin à l’existence de sectes impies qui prospéraient au sein même de son royaume. Si Louen a combattu ses ennemis avec une farouche détermination, il l’a toujours fait avec honneur, à la façon d’un vrai chevalier. Certains généraux peu scrupuleux voient le respect de tels codes comme une entrave, mais Louen y puise au contraire sa force. Il a été béni entre tous par la Dame du Lac, et l’on murmure même que la déesse lui aurait délivré un baiser. Il est certain qu’il est habité par la puissance magique du Graal, car une croyance populaire veut que lorsqu’il est blessé, de la lumière s’écoule de ses plaies, jusqu’à ce qu’elles se referment.

Après plus de vingt ans passés sur le trône de Bretonnie, Louen paraît toujours être dans la force de l’âge, ce qui ne manque pas d’étonner un bon nombre d’érudits qui murmurent qu’il aurait quatre-vingt-dix ans.

Suite au Conclave des Lumières de Karl Franz, des messagers s’élancèrent vers le sud, traversant les Montagnes Grises à Helmgart et pénétrant en Bretonnie à Montfort, avant de se diriger à toute vitesse vers la capitale Couronne et la cour du Roi Louen Cœur de Lion. Toujours concerné par les éventuelles menaces qui pesaient sur sa nation, Louen ne fut guère surpris par les nouvelles qui lui parvenaient. Certains des nobles de son entourage arguèrent que le sort de l’Empire ne les concernait en rien, et que la Bretonnie ferait mieux de se soucier de ses propres frontières au cas où ses voisins failliraient devant l’envahisseur.

Roi guerrier dans la plus pure tradition Bretonnienne, Cœur de Lion réprimanda ses conseillers et évoqua les longs vaisseaux nordiques qui s’enhardissaient chaque année et lançaient des attaques contre les villages côtiers de sa patrie. Il comprit que si l’Empire échouait, La Bretonnie seule serait incapable de résister face aux périls qui la menaçaient. La Fée Enchanteresse appuya cette décision, proclamant à la cour que la volonté de la Dame du Lac était que la Bretonnie prenne les armes et vienne en aide à ses frères. La Dame était apparue en rêve à nombre de Chevaliers du Graal au cours des dernières nuits, et ils se rassemblaient déjà à Montfort, prêts à partir.

Le Roy n’hésita pas une seconde et déclara une guerre sainte contre Archaon.


Louen Cœur de Lion possède les Objets Magiques suivants :
  • L’Épée de Couronne : Cette arme redoutable a été forgée à partir de l’argent le plus fin de Bretonnie, et trempée dans des étangs enchantés situés au plus profond de la forêt. Elle reflète l’éclat du soleil en l’amplifiant, aveuglant les ennemis du Roy lorsqu’il charge.
  • L’Armure de Splendeur: Les plates polies de cette armure sont éblouissantes, il est pratiquement impossible de les regarder directement.
  • Le Bouclier du Lion : Louen porte le bouclier qui le protège depuis qu’il est devenu chevalier. Il a été travaillé au fil des ans par les meilleurs artisans Bretonniens et enchanté par les plus grandes prophétesses pour devenir un puissant artefact.
  • La Couronne de Bretonnie : La couronne de Bretonnie a été bénie par un baiser de la Dame du Lac avant que l’Enchanteresse n’en ceigne le front du fils de Gilles, le Roy Louis l’Impétueux. Elle est baignée d’un halo de lumière aussi intense que le jour où elle fut offerte aux Bretonniens.

Sources

  • Livre d’Armée de Bretonnie, V5
  • Livre d’Armée de Bretonnie, V6