Eataine

De La Bibliothèque Impériale
(Redirigé depuis Lothern)
Cultures of nerath by samburley-d32ih8l.png
Bannière d’Eataine
Bannière de Lothern

Eataine, (prononcez Aï a taïn) royaume de l’actuel Roi Phénix, est le plus méridional des royaumes d’Ulthuan, divisé en deux régions par le Chenal de Lothern, et considéré comme le premier des royaumes Elfiques. Même en ces jours de déclin de la race des Elfes, Eataine est une terre riche au delà même de l’avarice des Nains. Ces marchands et ces émissaires visitent de nombreuses contrées lointaines, et sa flotte aux rapides vaisseaux de guerre domine les océans du monde entier. Les habitants d’Eataine sont extrêmement orgueilleux, même selon les standards Elfiques. Beaucoup de Nobles pensent qu’il s’agit de la terre choisie par Asuryan, le royaume béni du Créateur. Ils en veulent pour preuve le fait que les Phénix Cœur-de-Givre terminent leur existence au sommet de pics désolés le long des côtes, et qu’Eataine a significativement moins souffert que les autres royaumes au cours des 6000 ans de guerre quasi constante. Ainsi, tout les Princes d’Eataine se considèrent touchés par la grâce divine, d’une façon ou d’une autre ; une situation accentuée par le fait que la cour du Roi Phénix est basée à la capitale d’Eataine, Lothern. En fait, Eataine est simplement l’arrière-pays de la vaste cité-état. Ses terres sont couvertes de vignes, de villas et de résidences d’été dans lesquelles villégiaturent les familles nobles de la cité. La ville est la réelle source du pouvoir et de la prospérité d’Eataine. C’est l’une des merveilles du monde et ceux qui l’ont visitée ne peuvent l’oublier.

La Tour Scintillante, un grand phare brillant de mille lumières, s’élève sur une île rocheuse à l’entrée des eaux traîtresses du détroit de Lothern. C’est la première chose que les marins aperçoivent lorsqu’ils approchent de Lothern. Cette forteresse titanesque garde la Porte d’Émeraude, la première porte maritime de Lothern. Un attaquant qui s’approcherait de la Porte d’Émeraude serait pris sous le feu croisé des machines de guerre de la tour et de celles de la porte. La vue de ces imposantes défenses est suffisante pour dissuader n’importe quel attaquant, sauf les plus inconscients.

S’il est autorisé à entrer, le navire, guidé par un pilote Haut Elfe, passe la Porte d’Émeraude, grande arche fortifiée, bardée de machines de guerre, de lanciers et d’archers aux longues capes de la Garde Maritime de Lothern. Deux gigantesques portes de bronze serties de grosses émeraudes barrent le passage mais, à l’approche du navire, elles s’ouvrent doucement au milieu d’eaux bouillonnantes et révèlent le détroit de Lothern. Le navire descend un large chenal creusé entre les falaises abruptes surmontées de remparts et de tours avant de passer le second portail, une grosse porte d’argent étincelante, enchâssée de saphirs gros comme la tête d’un homme. Au-delà de la Porte de Saphir s’étend un immense lagon où mouillent des milliers de vaisseaux, depuis les navires de commerce des Princes Marchands jusqu’aux extravagantes barges de plaisance des gens de Lothern, en passant par les redoutables vaisseaux effilés de la Flotte du Roi Phénix.

La ville de Lothern se dresse sur le littoral et ses blanches tours s’élèvent gracieusement aux pieds des premiers contreforts des montagnes, mais elle n’entoure pas seulement le lagon, en effet, à certains endroits, des îles artificielles ont été créées. De grands palais, des temples et des entrepôts formant un réseau complexe de canaux s’y élèvent. Face à face, de part et d’autre de l’embouchure, deux statues à l’effigie du Roi Phénix et de la Reine Éternelle se dressent, hautes des plus de cinquante mètres. D’autres statues, représentant Asuryan, Lileath, Kurnous et de nombreux autres Dieux Elfiques, jalonnent le port.

Les étrangers ne peuvent aller au-delà. Libres à eux de profiter des délices de la cité, mais il leur est formellement interdit de passer la troisième porte, de rubis et de jade donnant sur la Mer Intérieure.

Sources

  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V7
  • Warhammer Army Essentials - Uniforms and Heraldry of the High Elves (traduction par Christer)