Les Hommes-Ours d'Urslo

De La Bibliothèque Impériale
« Verrouillez vos portes, fermez les volets et rentrez vos chèvres, les Hommes-Ours arrivent ! Si vous avez un cheval, fuyez, mais n’essayez pas de courir. Ils sentiront votre peur et vous traqueront comme des chiens. Vous savez ce que font les ours enragés aux chiens ? »
- Dernier conseil de l’ancien du village


Les Hommes-Ours d’Urslo
C’est en Ursfjord, dans le nord glacial, que se trouve la grande salle d’Urslo, faite d’énormes rondins provenant de grands arbres. Dans cette salle réside Beorg, chef des Hommes-Ours d’Urslo, lorsqu’il n’est pas en train de se battre ou de piller ! Lorsque Beorg, fils de Bran, brisa les crânes d’Ulsdau et de Graill, les jumeaux de Huern, le chef de la tribu du Loup, les Dieux décidèrent de lui accorder une faveur. Tandis que Beorg se jetait sur ses ennemis, son dos s’arqua, ses os craquèrent et son visage fut dévoré de l’intérieur par un museau noir. Le don des Garous était sien : il était devenu un Ours-Garou.

Beorg est un Ours-Garou à la puissance extraordinaire. Lorsqu’il se bat, il se transforme en un gigantesque ours sauvage. C’est quelque chose d’étonnant et d’incroyable, même dans les tribus du nord où beaucoup de gens prennent spontanément des formes d’animaux au combat. Parmi le peuple de Beorg, la tribu de l’Ours, il est courant que les guerriers se voient pousser des griffes, des crocs, de la fourrure et des museaux d’ours. Mais Beorg est le seul à posséder la forme entière de l’ours en lui. Il porte la marque de l’Ours, le signe des seigneurs de son peuple !

Beorg devint rapidement le chef de sa tribu, les Urfsjordings, ou Hommes-Ours. Comme tous les barbares du nord, Beorg méprise la faiblesse des sous-hommes ! Peu lui importent les soi disant terres civilisées du sud. Lorsque les armées du seigneur Archaon marchèrent sur l’Empire, Beorg les rejoignit avec joie. Ses guerriers étaient fatigués des victoires faciles sur les tribus du nord ! Lors de la Bataille des Monolithes, Beorg mena ses guerriers contre l’armée de l’Archidiacre Mannfeld de Nuln. Les soldats de l’Empire furent horrifiés par leur confrontation avec ces créatures mi-hommes, mi-ours, grognant et griffant comme les sauvages qu’ils sont ! À leur tête se trouvait la silhouette massive de Beorg, qui balayait ses ennemis avec de grands mouvements de pattes, en décollant les têtes des corps et en arrachant les bras.

Après la bataille, Beorg réalisa que les pays du sud offraient de nombreuses opportunités de massacres et de pillages. Ses guerriers traversèrent l’Empire, trouvant parfois un emploi mais vivant le plus souvent de pillage et de vol. Finalement, les Hommes-Ours franchirent les montagnes et arrivèrent dans les Principautés Frontalières. Ce fut une période de grandes batailles et de nombreux pillages, et la réputation de Beorg grandit rapidement. La nuit, les Hommes-Ours s’asseyaient autour de leur feu de camp en buvant comme seuls savent le faire les hommes du nord, et en braillant des chansons contant leurs aventures !

Ce fut durant l’une de ces beuveries que les Hommes-Ours furent attaqués par des bandits Gobelins. Beaucoup tombèrent sous les flèches noires avant que Beorg ne s’avance pour briser le cou du Chef Gobelin comme une brindille. Pendant la bataille, Oerl le Jeune fut touché par une flèche qui lui creva l’oeil et lui balafra le visage. En dépit de ses blessures, Oerl garda droite la bannière de la tribu, l’Ours d’Urslo, l’immense peau d’un ours tué par Bran pour célébrer la naissance de son fils Beorg. Celui-ci récompensa le jeune guerrier avec de l’or et une place d’honneur au combat : à côté de lui.

Devise : « Que les Dieux Noirs soient avec nous ! »
Cri de guerre : Beorg et ses hommes se jettent au combat en grognant comme des ours !


Beorg possède l’Objet Magique suivant :
  • Croc d’ours : cette énorme canine jaunie est le talisman sacré du seigneur de la tribu des Hommes-Ours, et Beorg le porte autour de son cou. Cet objet détourne les coups qui pourraient blesser son porteur.
Oerl possède l’Objet Magique suivant :
  • Bannière de l’Ours : Oerl porte la bannière de la tribu au combat, une peau d’ours entière dont les yeux jettent un regard mauvais. Le pouvoir de la peau est immense et insuffle une rage incontrôlable aux guerriers.

Source

Livre d’Armée des Mercenaires V5