Le Temple des Dieux Défunts

De La Bibliothèque Impériale
Seraphon vs Slaanesh.jpg
Le Temple des Dieux Défunts.jpg

Les séides de Slaanesh fouillaient jusqu’aux domaines oubliés et aux terres interdites en quête de leur Dieu disparu. Dans le Temple des Dieux Défunts, ils cherchèrent la tombe du Prophète Dracothique, dont l’âme inapaisée était censée connaître l’emplacement secret de la prison du Dieu des Plaisirs.

Les grandes portes sculptées du temple s’ouvrirent en claquant. Clepsyrian le Herald de Slaanesh traversa le nuage poudreux à bord de son Seeker Chariot, suivie d’une armée démoniaque. Le Temple des Dieux Défunts étouffé par les ombres s’ouvrait devant les Démons Slaaneshi en un paysage de mosaïques décrépites et de statues poussiéreuses. Là, quelque part à l’intérieur du vaste temple en ruine était cachée la dépouille du Prophète Dracothique, et peut-être avec elle le secret de la disparition de Slaanesh. Tandis que le Herald et son ost progressaient parmi les idoles écroulées de Dieux oubliés, Clepsyrian sentait que les esprits piégés dans la pierre se tortillaient et se révoltaient de sa présence. Le Démon en frissonna de plaisir.

Au milieu du temple délabré s’étendait un grand bassin. En son centre s’élevait un Dragonfate Dais, sur lequel reposaient les restes du prophète, entre des statues de dragon à l’air menaçant. Avec un sourire, Clepsyrian fit signe aux Démons graciles de saisir leur butin. Loin au-dessus de leurs têtes, par le toit brisé du temple, un fragment d’Azyr scintillait dans le ciel. Quand les premiers Démons avancèrent dans le bassin, ils virent les étoiles se mouvoir dans les ondulations des eaux noires à leurs pieds.

Dans un éclat de lumière magique, le Slann Kuoteq se matérialisa sur le dais, son regard antique figeant momentanément les intrus sur place. Puis, jaillissant de l’eau tels des monstres des profondeurs, des Saurus Knights, Terradons et Ripperdactyls surgirent dans le temple. Des cris démoniaques accueillirent l’arrivée des Seraphons et les eaux naguère calmes du bassin furent la scène d’un carnage.

Clepsyrian maudit les Seraphons lorsque les guerriers bestiaux balayèrent l’avant-garde Slaaneshi hors du bassin, leurs pieds griffus laminant les corps brisés des Démons dans le sol. Le Herald hurla, et de nouveaux osts de Daemonettes déferlèrent en galopant sur le plancher du temple dans un froissement de peau pâle et de chitine criarde. Les Seraphons vinrent à leur rencontre, dans le tumulte du claquement d’ailes membraneuses et du piétinement des Cold Ones en charge. Au centre de la ligne des Seraphons, le Scar-Veteran Quar-Toc chevauchait la forme énorme et tout en muscles d’un Carnosaur. Dominant les Démons, le Saurus et la bête de guerre percutèrent l’ost Slaaneshi ; un ichor âcre gicla entre les griffes du Carnosaur comme il réduisait les Daemonettes en pulpe sous sa pesante cavalcade.

Clepsyrian fouetta les bêtes bizarres qui tiraient son char pour se joindre à l’action. Le Herald cracha des jurons dans la langue sombre, faisant le serment de prendre son butin. Le gros de son armée entrait dans la mêlée ; les cavalières et les chars qui suivaient leur maîtresse virèrent pour prendre de flanc les Seraphons qui s’étaient enfoncés dans les lignes Slaaneshi.

Du haut de son Carnosaur, Quar-Toc observa la charge du Herald et la manœuvre de flanc des Daemonettes montées. Son instinct prédateur lui enjoignait de faire tourner sa bête pour affronter le général Slaaneshi. Mais tel n’était pas le plan ; telle n’était pas la volonté de Kuoteq. Quar-Toc concentra donc sa colère sur les Daemonettes, et ramena son attention à la tâche macabre et méthodique de tailler les Enfants du Chaos en pièces.

Fonçant dans une vaste salle de murs et de statues écroulées, les forces de Clepsyrian encerclèrent les Saurus Knights de Quar-Toc enlisés dans une mer de Daemonettes. Le Herald lécha ses dents acérées jusqu’à ce qu’un ichor noir coule sur son menton : c’était le goût onctueux de la victoire imminente.

Un bolas enflammé tombant des ombres qui les surplombaient passa soudain devant le visage de Clepsyrian, et un autre heurta le côté de son char dans une gerbe de feu. Au même moment, une demi-douzaine de Démons s’effondra en une masse ligotée avant de s’embraser, cavalières et montures emmêlées par des bolas à hélio-sangsues. Des formes ailées fondirent du plafond morcelé. Les Démons les plus proches talonnèrent leurs montures en direction des Terradon Riders, mais les Seraphons planèrent agilement dans les ruines.

Clepsyrian riait en tuant ; ses fouets barbelés désarçonnaient les Saurus et les tiraient sur la trajectoire des lames de son char. Les Saurus Knights embrochaient sauvagement des dizaines de Daemonettes sur leurs lances étincelantes. Là où les armes frappaient la chair démoniaque, Clepsyrian vit jaillir des flammes blanches, et elle sentit la charge actinique de la magie d’Azyr lui piquer la peau.

« Arrachez-leur les yeux, mes sœurs ! » cria Clepsyrian en enfonçant un coin dans le centre de la charge Seraphon tandis que ses Seekers se regroupaient dans son sillage.

De la masse des Saurus émergea un champion imposant, dont la crête dorée scintillait dans la lumière diffuse du temple. Clepsyrian sourit, exposant ses dents pointues, tandis que son char réduisait la distance avec le colosse. Les montures tentèrent de renverser le Saurus, mais Clepsyrian tira rageusement les rênes sur le côté. Cette brute n’irait pas nourrir les lames du char ; non, il allait connaître la sublime caresse de son fouet.

La charge pesante du Cold One du Seraphon lui fit heurter le flanc du char. Le Herald esquiva la massue et les mâchoires du Saurus, avant de bondir en l’air. Au milieu de son saut, ses fouets claquèrent et leurs barbelures allèrent se loger dans la cage thoracique de son adversaire. Elle tourna dans sa descente et arracha les barbelés ; à sa grande déception, la mort du Saurus ne donna pas lieu à un torrent de sang artériel, mais à une efflorescence de lumière brillante qui se dissipa rapidement dans la pénombre du temple.

Ce piège n’était qu’une diversion. Alors que les Terradon Riders attiraient l’ire des Démons, des Saurus Knights surgirent des ténèbres pour charger la force de contournement de Clepsyrian. Des montures reptiliennes grondantes portaient les Saurus au combat ; cavaliers et coursiers déchiraient les rangs des Démons. Clepsyrian répondit avec un rire noir, et lança son char pour écraser une demi-douzaine de Seraphons sous ses lames tournoyantes. Bondissant et se balançant sur les espars de son attelage comme il percutait ses ennemis, le Herald les paralysait avec sont fouet barbelé ; les Saurus étaient surclassés par son agilité impie. Des dizaines de Seekers disparurent entre les mâchoires et sous les armes de celestite des Seraphons, mais les Slaaneshi étaient poussés par leur quête éperdue de leur Dieu, et se jetaient sans relâche dans la mêlée.

Près du dais, Quar-Toc massacra une autre Daemonette qui tentait de planter ses pinces dans son cuir. Les rangs déclinants des Saurus Knights étaient désormais entourés de flammes violettes ; l’eau du bassin était quasiment évaporée et les étoiles s’éclipsaient à sa surface. Sur le dais, Kuoteq restait assis sur son palanquin et ne semblait pas s’émouvoir du carnage.

Pire, les esprits prisonniers du temple martelaient les parois de pierre de leurs geôles ; des âmes piégées à l’intérieur de statues cassées et de murs brisés, hurlant pour qu’on les libère tandis que la bataille faisait rage autour d’eux. Leur cacophonie faisait trembler le sol et fit céder le peu qu’il restait du toit du temple, précipitant des morceaux de maçonnerie qui tombèrent au milieu des Démons et des Seraphons. Quar-Toc ne recula pas pour autant, confiant dans la volonté du Slann et sûr de son devoir.

Clepsyrian fut la première à se libérer des Saurus Knights, quand son char déboula hors de la mêlée. Le Herald fit virer sa machine, et chargea Quar-Toc et sa monture monstrueuse. Des pans du toit du temple tombèrent alors que le char de Clepsyrian se frayait un chemin vers le général Saurus. Des esprits délivrés par les affres d’agonie du temple s’attaquèrent au Herald. Clepsyrian était si proche du but qu’elle pouvait sentir les vrilles de la magie du prophète s’enrouler autour d’elle. Assaillis sur deux fronts, les Seraphons s’espacèrent autour du dais, en une fine ligne de guerriers face à une marée montante de Démons. Quar-Toc se porta enfin à la rencontre du Herald, ses yeux luisants et froids rivés sur le chef des Slaaneshi. L’acier des forges du Chaos heurta les écailles d’Azyr dans un grand fracas quand le char de Clepsyrian percuta le Carnosaur de Quar-Toc. Une créature plus frêle aurait été pulvérisée par l’impact, mais les hanches de l’énorme bête vacillèrent à peine ; elle allongea le cou et poussa un rugissement assourdissant. Les fouets de Clepsyrian cherchaient la gorge du Saurus, mais ne trouvèrent que son bouclier, dans une gerbe d’étincelles azurées.

Clepsyrian se garait sans faillir de la lame de Quar-Toc et de la gueule béante du Carnosaur. Toutefois, le Herald ne put empêcher que son char et son équipage soient atrocement mis en pièces. La perte de sa plate-forme de guerre attrista à peine Clepsyrian. Les Seraphons se tenaient entre elle et son prix, c’était tout ce qui importait.

Une poignée de Saurus Knights combattait encore au côté de Quar-Toc, mais les Démons les avaient repoussés jusqu’aux marches du dais, et le bassin avait presque disparu dans les flammes. Le Carnosaur grogna en tentant de happer Clepsyrian, mais le Herald esquiva ses crocs gigantesques avant de crever l’œil de la bête avec le crochet de son fouet. Cependant, frappant à une vitesse surprenante au vu de sa masse, Quar-Toc abattit un coup dévastateur sur l’épaule de Clepsyrian, qui mit le Herald de Slaanesh à genoux.

Avant cela, Clepsyrian avait encore une chance de s’emparer de la dépouille du prophète, tant le Dragonfate Dais était proche. Mais alors même que le Herald s’efforçait de se remettre debout, ses yeux noirs emplis de désir meurtrier, elle vit les étoiles tomber comme une pluie argentée. Révélé par une grande fissure dans le toit du temple, le Royaume d’Azyr étincelait dans la noirceur infinie du ciel nocturne, dans toute sa gloire céleste.

Tel un mirage cauchemardesque modelé à partir de la lumière stellaire qui traversait le plafond fracturé, un Troglodon sifflant se matérialisa, suivi quelques secondes plus tard par des centaines de bêtes sauriennes. Le Carnosaur de Quar-Toc mêla son rugissement à ceux de ses semblables, tandis que la magie de Kuoteq soignait ses blessures. Puis le Slann fit un geste languide, et les monstres attaquèrent.

Les derniers Démons furent impitoyablement taillés par les rangs des renforts Saurus. Les vifs Skinks, dont le nombre avait décuplé grâce à la magie céleste, remplirent le temple de nuages de javelines. Les Démons étaient acculés désormais. Partout, des mâchoires claquantes et des armes de celestite crépitantes renvoyaient les Démons dans les Royaumes du Chaos.

Clepsyrian n’essaya même pas de fuir ; elle accueillit même la tempête d’émotions qui précédaient sa destruction imminente avec un soupir de plaisir. Dix fois Quar-Toc aurait pu achever le Herald, mais il n’en fit rien. Ce ne fut que lorsque Kuoteq descendit du dais pour faire face au Démon vaincu que Clepsyrian comprit qu’un sort beaucoup plus sinistre l’attendait. Les derniers échos qui résonnèrent dans le temple furent ceux des cris hystériques de Clepsyrian.

Source

  • Order Battletome : Seraphon