Laurelorn

De La Bibliothèque Impériale

Dans le nord de l’Empire, la forêt de Laurelorn est la demeure des Elfes Sylvains qui y vivent en reclus. Bien que cette forêt soit revendiquée à la fois par le Middenland et par le Nordland, les Elfes ont toujours mis ces deux provinces au défi d'imposer leur domination.

Ainsi, le cœur de leur forêt est resté inviolé, en dépit des Nains, des Peaux-Vertes, des humains, et même des Hommes-Bêtes en maraude. Les dirigeants humains du Nordland et du Middenland ont bien tenté de revendiquer cette forêt mais ils ont appris - en le payant fort cher - à y réfléchir à deux fois avant de tenter de mettre leurs revendications en application. Désireraient-ils seulement chasser sous les frondaisons de cette forêt que les maîtres de ces provinces devraient d'abord demander la permission des elfes avant de tuer le moindre lapin.

C'est tout au moins ce que leur fierté et le sentiment de leur grandeur perdue conduisent les Asrai à penser. Mais derrière leurs manières hautaines et leur désinvolture, les Elfes Sylvains de Laurelorn savent bien qu'ils vivent dans l'Empire et que c'est avec l'Empire qu'ils doivent traiter. Au fond de leurs cœurs et de leurs esprits, dans les moments où ils peuvent se livrer à une calme introspection, ils reconnaissent qu'ils sont un peuple moribond, bien loin du Chêne des Âges d'Athel Loren, et qu'ils ont besoin de la protection de l'Empire et de son humanité grouillante. Ayant admis cette amère vérité, certains Elfes Sylvains ont décidé de mettre fin à leur isolation pour entrer dans l'Empire, ne serait-ce que pour s'assurer que les humains ne causent pas leur propre perte et celle de tout ce qui les entoure.

Les rares impériaux qui s'aventurent dans la forêt de Laurelorn savent que leur vie dépend du bon vouloir des Elfes… et ils ne trouvent pas cela réconfortant.

Sources

  • Warhammer JdR - Les Héritiers de Sigmar