La Toile Géomantique

De La Bibliothèque Impériale
Toile géomantique.jpg
Lorsque les Anciens ordonnèrent la construction des Cités-Temples, ils choisirent des emplacements très précis. En effet, chaque Cité-Temple devait occuper un nœud du vaste réseau géomantique parcouru par les énergies naturelles du monde. Les Anciens étaient capable de canaliser ces réserves inépuisables de pouvoir pour modeler les continents, modifier l’atmosphère de la planète et même la dévier de son orbite.

Les Prêtres-Mages Slanns sont capables d’utiliser le réseau géomantique pour communiquer les uns avec les autres sur des distances immenses. En entrant dans une transe profonde, le Slann peut ainsi transmettre ses pensées à un de ses congénères en passant par la Toile Géomantique. Il n’est donc pas rare que les Prêtres-Mages tiennent entre eux des conclaves malgré les distances qui les séparent. Les plus vieux et les plus puissants sont capables de faire voyager leur esprit sur le réseau géomantique, et d’utiliser à distance leurs pouvoirs magiques sans mettre en péril leur vulnérable enveloppe charnelle.

Autrefois, les Hommes-Lézards de Lustrie et ceux des Terres du Sud étaient en contact, malgré la distance, grâce à la Toile Géomantique, mais la destruction de Chupayotl a brisé la seule connexion qui liait les deux continents, et les Hommes-Lézards des Terres du Sud se sont retrouvé coupé de la sagesse des Prêtres-Mages Slanns plus âgés de la Lustrie.

Source

  • Livre d’Armée des Hommes-Lézards, V7