La Guerre dans le Sable et la Neige

De La Bibliothèque Impériale

Settra l'Impérissable régnait sur la Terre des Mort depuis déjà un millénaire lorsqu’une armée de Maraudeurs du nord accosta sur les rivages torrides de Nehekhara. Les guerriers barbares pillèrent plusieurs sépultures avant que les légions de Guerriers Squelettes de Settra ne jaillissent des sables pour les priver de toute échappatoire, et alors qu’ils s’apprêtaient à les combattre, les cieux s’obscurcirent. Les Maraudeurs levèrent les yeux et un instant plus tard s’abattit un nuage de flèches fauchant des centaines de guerriers. Dans le sillage meurtrier de ces traits, plusieurs vols de Charognards fondirent sur les blessés et les mourants, leurs becs tranchant les gorges et éparpillant les viscères. Valgar le Boucher, le chef de la tribu, contre-attaqua en lâchant des meutes de Chiens du Chaos affamés sur les rapaces, qui furent dévorés dans une frénésie de claquements de mâchoires. Ensuite, Valgar reforma les rangs avec ses guerriers survivants et se prépara au contact imminent avec les légions squelettes.

Haches et lances s’entrechoquèrent lorsque les deux forces se percutèrent. Valgar moissonnait les squelettes de sa hache ou broyait leurs os sous les sabots de sa monture démoniaque. Cependant, en dépit de ses prouesses, ses forces étaient en large infériorité numérique et ses guerriers se fatiguaient très vite sous la morsure cuisante du soleil du désert. Au loin, il aperçut une silhouette se détacher de la brume de chaleur, un guerrier majestueux monté sur un char doré. Valgar brandit alors sa hache couverte de runes et défia ce nouvel arrivant en combat singulier. La réponse fut immédiate et prit la forme d’un grondement de tonnerre.

L’aurige mystérieux n’était autre que Settra l’Impérissable. Le Prêtre Roi percuta les barbares avec la colère des anciens Dieux et se tailla un chemin sanglant jusqu’à Valgar. Lorsque les deux généraux se rencontrèrent, Settra décapita le destrier démoniaque de Valgar d’un coup de sa lame enchanté. Alors que la monture s’écroulait, la hache du chef Maraudeur brilla soudain d’une lueur magique et s’enflamma. Valgar enfonça alors profondément son arme dans la cage thoracique de Settra, qui prit aussitôt feu. Le chef barbare n’eut cependant pas le temps de savourer sa victoire, car le corps de Settra explosa en un essaim de scarabées voraces qui dévorèrent sa chair. Ils s’envolèrent ensuite jusqu’à la Grande Pyramide de Khemri afin que se régénère le corps immortel du Prêtre Roi. Au beau milieu du carnage, Khagul Poing de Sang, le second de Valgar, ramassa la couronne de Settra avant de rallier ses guerriers survivants et de se frayer une voie de retraite jusqu’à la côte à travers les rangs compacts des squelettes. Seule une douzaine de Maraudeurs parvinrent à s’échapper et à revenir dans leur royaume glacé, plus riches qu’ils ne l’avaient jamais rêvé.

La Revanche de Settra

Il fallut une dizaine d’années à Settra pour émerger de son sarcophage. Son corps était restauré, cependant son cœur était ivre de vengeance. Les hommes du nord n’avaient pas seulement osé pénétrer sur ses terres et souiller le désert de leurs pieds barbares, ils avaient eu l’audace de lui faire face au combat, et même de le terrasser. Toutefois, le pire acte qu’ils avaient commis avait été de poser leurs mains sur la Couronne de Nehekhara, un crime puni de mort. Pour leur insolence, Settra l’Impérissable irait jusque dans les terres du nord pour teinter de leur propre sang les contrées enneigées de ces barbares.

Le Roi de Nehekhara ordonna à ses Prêtres Liches de sortir ses vassaux de leur sommeil millénaire, afin de combattre à ses côtés à la tête de toutes les armées de Khemri. Les flottes de guerre de Settra mirent le cap sur les désolations gelées du nord, la cale de chaque vaisseau chargée de guerriers squelettes et d’amalgames Morts-Vivants. Le Prêtre Roi jura de ne retourner à Khemri qu’une fois sa dernière pièce d’or retrouvée et tous les barbares ayant échappé à son courroux dix ans auparavant occis.

Grâce aux richesses qu’ils avaient ramenées de la Terre des Morts, chacun des Maraudeurs survivants était devenu le puissant chef de sa propre tribu. Plusieurs avaient même été élevés au rang de Champion du Chaos, et commandaient à présent à des armées de monstres et de guerriers sans pitié.

L’ost de guerre de Settra affronta les rangs d’acier des Guerriers du Chaos sur toute l’étendue de leurs désolations enneigées. Des statues immenses avançaient implacablement à travers le blizzard, tandis que des régiments de chars squelettes labouraient sans relâche les terres gelées. Les hommes périrent par milliers sous les lames des légions de Settra et des tribus entières furent annihilées. Des Dragons-Ogres furent occis par de puissants Ushabti, des Trolls furent changés en sable par des Rôdeurs Sépulcraux et des Géants grotesques périrent sous les griffes des féroces Nécrosphinx. Guidées par la volonté inflexible de Settra, les légions de Nehekhara s’avérèrent impossibles à arrêter. En seulement cinq ans, un seul des douze Maraudeurs était encore en vie, et seule la Couronne de Nehekhara manquait aux trésors de Settra. Sa vengeance était presque accomplie.

Les Morts et les Damnés

Après un long voyage à travers le Glacier des Wyrms Infernaux, les légions de Settra rencontrèrent enfin l’ost de Khagul Poing de Sang, le dernier et le plus puissant des douze Maraudeurs, qui avait volé la couronne de Settra des années auparavant. Dans l’intervalle, les victoires de Khagul l’avaient élevé au rang de Champion du Chaos saturé du pouvoir des Dieux Sombres. Il commandait une vaste horde du Chaos, car sa renommée lui avait valu d’être rejoint par de nombreuses tribus et bandes de guerre. Mais les Dieux du Chaos n’étaient pas les seuls à avoir remarqué Khagul, car Apophas, le Seigneur Scarabée Maudit, vit en lui une âme potentiellement égale à la sienne, un esprit avec lequel il pourrait racheter sa liberté et se soustraire aux tortures du Monde des Ténèbres de Nehekhara. Le Prince Apophas tendit donc une embuscade au Champion du Chaos pendant que Settra affrontait les rangs serrés des tribus rassemblées sous sa bannière.

Khagul venait juste de démembrer un Scorpion des Tombes lorsqu’il fut soudain enveloppé par un essaim de scarabées noirs qui obscurcirent sa vue avant de former la silhouette d’un homme. Celui-ci serrait une dague dans sa main tandis que son crâne semblait ne fixer que l’âme de Khagul. Sans hésiter, les gardes du Champion se jetèrent sur l’assassin, mais celui-ci vomit un flot d’insectes de sa bouche, et ils furent noyés sous les corps de chitine. Apophas se rapprocha de sa proie et Khagul apprêta sa hache. Il porta vainement plusieurs coups furieux à la forme devant lui, mais un flot de scarabées jaillissait de chaque blessure pour la refermer. Il leva alors son arme pour fracasser le crâne de l’assassin, mais celui-ci lui enfonça sa dague dans la gorge avant qu’il n’ait pu abattre sa hache. Le sang jaillit de la blessure et Khagul tomba à genoux. Apophas extirpa alors l’âme du guerrier de son corps mortel avant de la ramener dans le Monde des Ténèbres afin qu’elle y demeure prisonnière pour l’éternité.

Suite à la mort de leur chef, la cohésion des tribus guerrières du Chaos s’effondra. Leur nature barbare retrouva ses droits et ils devinrent faciles à abattre pour les troupes disciplinées de Settra. Le Roi de tout Nehekhara faucha les rangs des mortels, ne laissant que mort et destruction dans son sillage. Face à son assaut impitoyable, le cœur des hommes flancha et ils tournèrent les talons pour s’enfuir, mais ils furent facilement annihilés par les régiments de Cavaliers Squelettes que Settra avait positionnés dans ce but. Seuls les Guerriers du Chaos, revêtus de leur épaisse armure, tinrent fermement leurs positions et affrontèrent les statues guerrières de Khemri dans un fracas de métal et de pierre. Ils furent toutefois massacrés lorsque les légions de chars de Settra percutèrent leurs flancs. Il ne fallut ainsi que deux jours de plus aux armées de Settra pour réduire à néant les lambeaux de la horde du Chaos, cette campagne sanglante ne trouvant sa conclusion que lorsque le Prêtre Roi lui-même chargea à travers la grêle pour trucider un Shaggoth. Les plaines enneigées étaient alors recouvertes de cadavres, et parmi eux Settra retrouva la Couronne de Nehekhara. Son trésor était enfin entre ses mains et ceux qui l’avaient courroucé gisaient morts à ses pieds.

Tel est le châtiment réservé à ceux qui s’opposent à Settra l’Impérissable.

Source

  • Livre d’Armée des Rois des Tombes, V8