Khemri

De La Bibliothèque Impériale

Khemri, la Cité des Rois, fut la plus grande ville des Rois des Tombes. Localisée au cœur de Nehekhara, ce fut la plus grande et la plus puissante cité en son temps. En tant que plus ancienne, plus vaste et plus puissante cité de tout le royaume, Khemri est le joyau de Nehekhara. Les édifices composant sa grande nécropole sont les plus somptueux que l’on puisse contempler, et furent l’œuvre des plus talentueux Nécrotectes. De majestueuses représentations de Dieux et de monstres surplombent chaque toit et de splendides statues marquent les angles de toutes ses rues poussiéreuses. Les plus grands rois de Nehekhara furent ceux de Khemri, quiconque prenant place sur le trône de la cité des rois recevant l’allégeance de tous les autres souverains régnant sur la Grande Terre. Au cours de la longue histoire de Nehekhara, si de nombreux Rois se révélèrent plus glorieux ou plus riches que ceux de Khemri, la cité et son palais royal n’en restèrent pas moins la seule et unique capitale du pays.

Elle est située sur une rivière qui était connue sous le nom de Grand Fleuve Vitae, connue maintenant sous le nom de Grand Fleuve Mortis. La terre aux alentours est plane, et la rivière était entourée par des plaines inondables fertiles, plaines donnant sur les déserts immenses menant à l’Arabie. Les terres fertiles fournissaient de la nourriture en suffisance pour la population et le désert plane leur donnait un avantage stratégie : les ennemis entrants sur les terres de Khemri étaient repérées de très loin. En outre, sa position sur le fleuve signifie qu’elle commandait les itinéraires commerciaux vers l’est de Nehekhara.

La plupart des autres cités de Nehekhara, qui ne sont ne se sont pas rebellée contre cette règle, paient de vastes tributs sous la forme d’or, d’esclaves et d’unités militaires. C’est ce qui fit de Khemri le plus grand centre de commerce et de finances, et une grande puissance militaire, ce qui permit à la ville de construire de grandes pyramides pour ses morts.

Au cœur de Khemri s’élève le palais royal dans lequel Settra l'Impérissable règne, assis sur un trône fait d’or, de diamants et d’autres pierres précieuses dépassant les richesses d’une douzaine de souverains inférieurs. À côté du palais se profile la plus extraordinaire construction jamais bâtie par la race humaine: la Grande Pyramide de Settra. Cet édifice couleur ivoire abrite les redoutables légions de Nehekhara, prêtes à répondre aux ordres de leur seigneur et à marcher à la guerre pour détruire ses ennemis. Toutefois, même ce monument dépassant cent hommes en hauteur est éclipsé par la titanesque Pyramide Noire de Nagash. Situé à la périphérie de Khemri, l’édifice émerveillé autant qu’il effraie ceux qui le contemplent, et son ombre personnifie la menace voilée qui plane toujours sur la Cité des Rois.

Plusieurs endroits dans Khemri possèdent une renommée dans tout Nehekhara. Ceux-ci sont des pyramides énormes, des complexes de temple, des emplacements d’enterrement et des sphinx spectaculaires, parmi lesquels ont peut citer la Nécropole de Khemri, la Grande Obélisque de Khemri, la Grande Pyramide de Khetep et la Tombe de la Reine Rasut.

Si Khemri existe toujours à ce jour, elle est loin de son ancienne gloire d’antan. Les tours énormes d’or et les pyramides brillantes de pierre à chaux et d’albâtre se délabrent avec l’âge, se décomposant comme les cadavres. Les Prêtres Liches et les Nécrotectes sont chargés de la conservation de tels monuments, mais si les habitants de Khemri ont beau être insensibles aux ravages du temps, les monuments qu’ils protègent, eux, ne le sont pas.

Sources

  • Livre d’Armée Rois des Tombes, V6
  • Livre d’Armée Rois des Tombes, V8