Karak Varn

De La Bibliothèque Impériale

Creusée dans les falaises qui dominent le Lac Noir, Karak Varn (« Citadelle du Lac ») plonge ses racines dans les plus riches gisements de Gromril des Montagnes du Bord du Monde. Pendant l'âge d'or, Karak Varn était la plus riche des citadelles de Karaz Ankor.

Les tremblements de terre qui ont ébranlé les Montagnes du Bord du Monde juste avant le commencement des Guerres Gobelines ont dévasté Karak Varn. Les fissures créées par le séisme ont laissé l'eau du lac s'engouffrer dans les mines de la forteresse. On prétend que le niveau du lac a baissé d'une douzaine de mètres en un seul jour ; des milliers de Nains ont été tués et bien des trésors perdus sous les eaux. Immédiatement après ce désastre, les Peaux-Vertes ont attaqué en surface et les Skavens en sous-sol. Quelques clans ont réussi à s'enfuir, mais la plupart ont trouvé la mort en défendant la citadelle. Les batailles constantes entre les Peaux-Vertes et Skavens n'ont fait que ravager l'endroit un peu plus et les deux races ont fini par abandonner la forteresse en ruine.

Trois cent ans plus tard, une petite expédition fut envoyé de Zhufbar pour tenter d'exploiter les quelques filons de Gromril qui n'avaient pas disparu sous les eaux. L'opération fut hélas de courte durée car les Peaux-Vertes et les Skavens s'y intéressèrent bien vite. Depuis, la citadelle n'est certainement plus habitée que par quelques Trolls et autres monstres mutants - dont une bonne partie résident dans les galeries inondées - mais des rapports récents soulignent une activité Skaven croissante dans la région.

Appelées Falaise sur Lac par les humains, les ruines de Karak Varn renferment d'après les rumeurs, d'immenses richesses et de puissants artefacts. Ces récits ont attirés toutes sortes d'aventuriers avides dans ses profondeurs, mais bien rares sont ceux qui en sont revenus. Quelques expéditions Naines sont organisées de temps à autre, utilisant d'ingénieuses machines de plongée pour explorer les profondeurs inondées à la recherche de trésors perdus ou de gisement de Gromril, mais ce travail, déjà bien hasardeux, est rendu presque impossible par les Skavens et autres créatures locales.

Source

  • Warhammer JDR - 1ère édition: Nains, Pierre et Acier