Itza

De La Bibliothèque Impériale
Itza.jpg
Il y a des milliers d’années de cela, à l’aube de la création, les Anciens se manifestèrent et façonnèrent le monde selon leurs propres plans, que seuls les sages parmi les sages sont capables d’appréhender. La légende raconte qu’une cité fut bâtie à l’endroit même ou les Anciens posèrent le pied sur notre monde pour la première fois, et que celle-ci existerait encore, plus de douze mille cinq cents ans après sa fondation. Cette ville, connue sous le nom de Première Cité, n’est autre qu’Itza, la plus grande Cité-Temple des Hommes-Lézards, qui abrite quelques-uns des plus puissants sorciers du monde.

Itza se trouve au cœur de la partie la plus impénétrable de la jungle Lustrienne, à des centaines et des centaines de lieues des côtes orientales. Il n’existe aucune route aisée à suivre pour ses natifs, bien entendu, car Itza se trouve loin de tout fleuve. Des explorateurs remontant l’Amaxon ou la Lambada devrons abandonner leurs embarcations à un point pour poursuivre leur route à travers la jungle la plus dense que l’on puisse trouver sur le continent avant d’atteindre Itza. À condition bien sûr que les Hommes-Lézards les laissent faire…

A l’ouest d’Itza se trouve la Chaîne de Sotek. Cette formation montagneuse barre le continent du nord au sud et ne peut être franchie en toute sécurité qu’en quelques points. Le col le plus proche de la cité est gardé en permanence par des sentinelles prêtes à alerter les habitants d’Itza en cas d’invasion par l’ouest. Itza est sans conteste l’une des plus impressionnantes Cités-Temples encore intactes. Il arrive que la présence d’autant de Prêtres-Mages Slanns en un même lieu fasse littéralement crépiter l’air d’énergie magique, tandis qu’à d’autres moments une sensation d’absolue sérénité submerge le visiteur.

De hauts dignitaires Skinks de toute la Lustrie viennent en pèlerinage à Itza, et les Téradons qui les transportent se rassemblent autour des majestueuses pyramides de la ville. Les larges avenus grouillent littéralement des scribes et des artisans nécessaires à la bonne marche d’une ville aussi importante. La population est défendue par les guerriers des osts d’Itza. Les armées de cette Cité-Temple sont en effet inégalées, car elles protègent la Première Cité, le sol sacré que foulèrent jadis les Anciens et les catacombes qui contiennent leurs créations les plus puissantes, des mécanismes si dévastateurs que même les Prêtres-Mages Slanns n’osent spéculer sur leur nature, ni même évoquer leur nom.

Au cours de son histoire dix fois millénaire, Itza n’a jamais été prise par un quelconque envahisseur. Si la cité venait à tomber, les conséquences pour les Hommes-Lézards comme pour le destin du monde seraient en vérité bien trop horribles à imaginer…

Lieux importants

La Pyramide de Sotek

Au cœur de la Cité-Temple d’Itza se trouve l’immense pyramide consacrée à Sotek. Depuis l’autel qui couronne le temple majestueux, les Prêtres du Culte Rouge adressent chaque jour de sanglantes cérémonies d’apaisement au Dieu Serpent à la langue fourchue. Lors des fêtes consacrées aux dieux, la population d’Itza tout entière se rassemble sur la place centrale pour proclamer son allégeance à Sotek, et même les restes du Vénérable Seigneur Kroak sont sortis de leur crypte. On raconte que les chants sifflants de cette congrégation font partie des sons les plus inquiétants qu’un mortel puisse proférer, et l’on peut les entendre à des lieues à la ronde.

Le Puits Sacrificiel de Sotek

Tous les lieux de cultes consacrés à Sotek présentent un puits sacrificiel empli de serpents. Au plus profond de ces fosses résident des reptiles d’une taille monstrueuse, véritable manifestations de Sotek, se nourrissant des malheureux offerts en sacrifice. En tant que Première Cité, Itza reçoit en effet une part importante des prisonniers capturés à travers toute la Lustrie, que ce soit par ses propres armés ou celles d’autres Cités-Temples. Ces captifs doivent traverser les jungles les plus dangereuses du monde dans des conditions épouvantables avant de recevoir le châtiment qui attend tous ceux qui chercheraient à nuire aux enfants des dieux. Lorsqu’il atteignent enfin Itza, après de longs mois de marches épuisante, ils sont sacrifiés par milliers au Dieu Serpent, donnant ainsi à Sotek la force nécessaire pour livrer sa guerre éternelle contre la progéniture du Rat.

La Pyramide du Seigneur Kroak

Cette imposante structure abrite les restes du vénérables Seigneur Kroak, premier des Slanns et plus puissant des enfants des Anciens. Le corps desséché du Prêtre-Relique repose la plupart du temps au cœur de sa pyramide, gardé par une cohorte de redoutable Garde du Temple Saurus. Lorsque les circonstances l’exigent, le Prêtre-Relique est hissé au sommet de la pyramide, d’où son esprit peut, à travers des yeux morts depuis des millénaires, observer les terres de ses maîtres depuis longtemps disparus. La pyramide est ornée de sculptures aux couleurs vives qui dépeigne la vie du Seigneur Kroak, ainsi que les événements dans lesquels il a joué un rôle décisif, même par-delà la mort.

Les Temples des Anciens

Chacun de ces temples est consacré à l’un des Anciens, et les nombreux Skinks qui les entretiennent sont également chargés de l’entretien des plaques et des artefacts que contiennent les cryptes secrètes situées sous chaque temple. En plus des rites quotidiens conduits au sommet des temples, les Prêtres Skinks accomplissent des rituels lors de jours précis, ou à l’occasion d’une conjonction céleste particulièrement favorable. L’air autour des pyramides est alors véritablement imprégné de l’énergie que les loyaux serviteurs des Anciens ont invoquée.

Temples en Ruines

De nombreux bâtiments dans et autour d’Itza semblent avoir été délaissés au fil des siècles. La vérité est que les critères des Hommes-Lézards sont assez différents de ceux des humains à ce sujet. Certaines structures seront laissées à l’abandon jusqu’à tomber en poussière avant d’être reconstruire sur l’ordre d’un Prêtre-Mage, ou pour hâter l’accomplissement d’une prophétie. Nombreux sont les aventuriers à avoir confondu des telles ruines avec des bâtiments réellement abandonnés, et les sentinelles silencieuses qui surgissent des ombres pour supprimer ces intrus leur font chèrement payer leur erreur.

Les Pyramides des Prêtres-Mages

Bien que chaque temple soit consacré à un Dieu, que l’on considère comme l’un des messagers d’un des Anciens, il sert également de lieu de résidence à un Prêtre-Mage Slann. Il se peut qu’un Prêtre-Mage particulièrement révéré se voit construire sa propre pyramide lui étant spécifiquement dédiée. Les restes momifiés des précédents Prêtres-Mages sont dissimulés dans des cryptes au sein de leur propre pyramide, ou bien dans les temples des Dieux. Depuis la Chambre aux Étoiles située au sommet de la pyramide, un Prêtre-Mage Slann peut communiquer par télépathie avec ses semblables situés à des lieus de distance, ou encore chercher l’inspiration dans les mouvements du soleil, de la lune, des étoiles et des planètes. Le palanquin repose sur une stèle entourée d’un bassin sacré. Des gardes Saurus et des Skinks s’affairent dans les chambres attenantes, prêts à obéir à la moindre volonté du Prêtre-Mage.

L’Avenue des Sphinx-Lézards

La grande avenue qui mène à la Première Cité est flanquée de colossales statues de lézard, sculptées d’un bloc il y a des millénaires de cela. Les rares visiteurs à être revenus vivants d’Itza ont tous parlé du malaise qu’inspirent ces sentinelles silencieuses et immobiles, car ces figures cauchemardesques dominent les mortels qui passent auprès d’elles. Certains ont même juré que les têtes monstrueuses auraient bougé lentement pour suivre leurs mouvements au moment de leur passage. L’on raconte également que des marécages entourent les avenues, et que ceux-ci grouillent de créatures carnivores prêtes à dévorer tous ceux qui s’éloigneraient trop du chemin, rappelant ainsi qu’une seule route mène à Itza, et que les maîtres de la Cité-Temple sont les seuls à pouvoir décider de qui est autorisé à l’emprunter.

Le Pont des Etoiles

Situé à plusieurs lieues à l’est d’Itza, le Pont des Etoiles est une structure aussi ancienne que la Cité-Temple, qui permet de franchir un gouffre millénaire. Voie d’accès majeurs pour atteindre la ville, il est lourdement défendu par les cohortes d’Itza, et a vu la défaite de nombreux ennemis des Hommes-Lézards. Lorsque les Portails des Pôles s’effondrèrent et que les hordes démoniaques déferlèrent en Lustrie et sur le monde, le vénérable Kroxigor Nakai et ses troupes défendirent le pont pour protéger Itza et le nombre de Démons qu’ils détruisirent alors est si grand que les hôtes du Warp redoutent encore cet endroit. A juste titre, car ils se souviennent que ce fut là le site de grandes souffrances pour leur engeance.

La Pyramide d’Itzl

Lors de la défense d’Itza contre les cohortes démoniaques du Chaos qui envahissaient le monde à cause de l’effondrement des Portails des Pôles, le Seigneur Kroak se tint au sommer de la grande Pyramide d’Itzl tel «l’œil d’une tempête infernal». On raconte que cette pyramide abrite de puissantes machines de destruction, et que le premier des Prêtres-Mages Slanns déchaîna leur pouvoir en un véritable ouragan d’énergies magiques qui réduisit en cendres les hordes de Démons assoiffés de sang. Le pouvoir que contient la pyramide est tel que sorciers et devins peuvent en ressentir la puissance à des lieues de distance. Une sensation de malaise s’empare de ceux d’entre eux qui s’approchent, et nul doute que seuls les sorciers les plus doués seraient capable de se tenir au sommet de la pyramide sans succomber.

Les Barrios Skinks

Les barrios Skinks forment la banlieue de la cité. C’est là que les Skinks vivent et fabriquent les objets de la civilisation des Hommes-Lézards. La population d’Itza s’élève à plusieurs dizaines, voire centaines, de milliers d’habitants, dont la majorité sont des Skinks. Les Stégadons n’étant pas affectés à l’armée d’Itza et les autres animaux nécessaires à la bonne marche de la cité sont parqué aux alentours des barrios. D’autres paissent dans des clairières sises dans la jungle ou parmi les ruines couvertes de végétation qui gisent à l’extérieur de la cité, ou encore à proximité des carrières de pierre et de mines.

Bassin de Frai

A l’instar de nombreuses autres Cités-Temples, Itza occupe une clairière entourée de marécages. Les routes pavées menant à la cité traversent ces marais et sont bordées d’imposantes statues de lézards. Les marais sont les lieux de frai d’Itza, où naissent depuis des temps immémoriaux chaque génération d’Hommes-Lézards. Certains de ces lieux ont été aménagés avec des remblais de pierre, où ont été transformés en bassins rectangulaire infestés de piranhas. Ces bassins constituent également un excellent système défensif, et nombreux sont les intrus à s’être faits piéger alors qu’ils cherchaient à éviter la route pavée.

Source

  • White Dwarf n° 134