Infanterie Namarti

De La Bibliothèque Impériale

Les Namarti forment la caste la plus basse et la plus nombreuse de la société des Idoneth. Ils sont voués à une existence de labeur et de guerre, car ils sont la base des armées des Idoneth et les ouvriers qui bâtissent les empires sous-marins sans cesse en expansion des enclaves.

Les Idoneth nés avec des âmes flétries sont qualifiés par les Soulscryers de Namarti. Pour autant que les autres races puissent en juger, « Namarti » signifie à la fois béni et damné. Leur seul moyen de survivre à l’enfance est de recevoir une nouvelle âme, mais même alors les Namarti sont condamnés à vivre moins longtemps, en tant que citoyens de seconde classe. S’il ne meurt pas au combat ou n’est pas tué par un prédateur marin, un Namarti a une espérance de vie moyenne de trente ou quarante ans, ce qui est dérisoire pour un Aelf, et moins d’un quart de l’espérance de vie normale des Akhelians et des Isharran.

Les Namarti affichent leur condition aux yeux de tous, même pour ceux qui ne peuvent voir la lueur de l’âme d’une créature. Chacun porte en effet un collier de fer autour du cou et une rune de demi-âme au front, résultats du processus d’implantation des âmes volées. Nombre de Namarti présentent des scarifications à la suite de la pose de leur collier de fer, signe de leur servage. Mais le trait le plus sinistre des Namarti est leur absence d’yeux, et la peau qui recouvre leurs orbites. Toutefois, la vue est secondaire dans les profondeurs, et d’autres sens se développent.

En dehors de ces caractéristiques, les Namarti sont des Aelfs au même titre que les membres des castes supérieures. Ils passent leur jeunesse à apprendre à se passer de leurs yeux pour voir, par conséquent ils ne reçoivent qu’une formation militaire rudimentaire, et n’ont pas accès aux temples d’éducation de la noblesse. Quand ils le peuvent, ils apprennent un métier ou deviennent ouvriers. Seuls les Namarti les plus forts reçoivent une instruction militaire sous la férule des Akhelians, et ces guerriers sont divisés en deux types de troupes principaux au sein des phalanges.

Namarti Thralls

Comme tous les Aelfs, les Namarti Thralls possèdent une grâce physique surnaturelle aux yeux des autres races. Au combat, les Thralls sont l’épine dorsale de de l’infanterie Idoneth, et leur tâche est de protéger leurs camarades, puis d’engager et bloquer l’ennemi. Cela permet aux Akhelians, plus rapides, de frapper au moment opportun. C’est une perspective sinistre, car les pertes sont élevées pour les Namarti Thralls, mais ils s’acquittent de leur devoir de plein gré. Bien qu’ils acceptent avec difficulté leur statut de caste subalterne, les Namarti savent que l’approvisionnement en âmes de leur enclave dépend de la réussite des raids. Cette ressource est employée avant tout pour assurer la survie des Namarti nouveau-nés, mais l’excédent sert à restaurer les âmes diminuées des adultes. Une telle motivation est plus que suffisante pour garantir que les Namarti Thralls participent aux combats, dans le but de capturer toujours plus d’essence spirituelle.

Les Namarti Thralls combattent à l’aide d’un arsenal collectivement appelé lanmari - des épées à deux mains, de grandes haches-faux ou des armes d’hast à la forme étrange. Le poids et la portée de ces armes sont utiles pour repousser les énormes créatures marines qui rôdent dans les enclaves Idoneth, et leurs larges lames sont parfaites pour éliminer les bancs de poissons prédateurs qui cherchent à dévorer les Aelfs.

Namarti Thralls.jpg

Namarti Reavers

Si les Namarti Thralls sont en première ligne des armées des Idoneth, les Namarti Reavers en sont les archers et les éclaireurs. Les Akhelians apprécient l’importance tactique de la reconnaissance, des piquets et des tirs concentrés, mais ils considèrent de tels devoirs indignes d’eux. Les Reavers sont donc recrutés parmi les plus rapides et les plus agiles des Namarti. Ils apprennent à viser rapidement et à tirer avec le silencieux arc-murmure, et à se défendre avec des lames courtes conçues pour frapper d’estoc.

Au combat, les Namarti Reavers se déplacent avec célérité, tels la vague de proue qui annonce la tempête. Ils testent les défenses, cherchent un point vulnérable et harcèlent les éléments les plus dangereux de l’ennemi. Leurs redoutables volées de flèches détournent l’attention de l’adversaire tandis que les Akhelians préparent leur charge dévastatrice.

Malgré leur absence de vue, les tirs Namarti Reavers sont d’une précision redoutable. Ils se servent des changements de pression dans l’éthermer pour viser, et à l’instar des prédateurs qui hantent les eaux ténébreuses des grands fonds, ils perçoivent les pulsations électromagnétiques. Leurs sens sont si développés qu’ils peuvent réussir des tirs difficiles, voire impossibles pour des tireurs doués d’une vue traditionnelle. Cependant, il y a un inconvénient, car leur champ de perception n’est pas aussi étendu qu’avec un sens de la vue normal, ils doivent donc se maintenir à une distance réduite de leur cible pour ne pas en perdre la trace.

Namarti Reavers.jpg

Source

  • Order Battletome : Idoneth Deepkin