Heinrich Kemmler

De La Bibliothèque Impériale
Heinrich Kemmler, le Lichemeister
Heinrich Kemmler, dit le Lichemeister, est un être consumé par son avidité. Il prit très tôt conscience des limites de la mortalité, et consacra sa vie à s'en soustraire. Il plongea dans les étude de la nécromancie étant encore un jeune homme, et alors qu'il atteignait à peine sa quarantième année, il était déjà capable de ranimer des cimetières entiers de cadavres, et de les plier à sa volonté.

Kemmler devint un Nécromancien puissant et redouté, pillant chaque tour de sorcier ou temple ancien en quête de savoirs occultes. Pendant plusieurs décennies son pouvoir grandit, jusqu'à ce que ses rivaux les plus ambitieux parviennent à le surclasser. En effet, alors que Kemmler les avait vaincus individuellement, leur puissance combinée se révéla supérieur à celle pourtant considérable du Lichemeister. Lors de la bataille des Dix Mille Crânes, ses détracteurs le mirent à genoux, et bien que Kemmler parvînt finalement à les disperser grâce à un sort de confusion désespéré, ce combat laissa son corps et son esprits brisés.

Pendant plusieurs années, Heinrich erra tel un mendiant à demi fou entre les Montagnes Grises et les Principautés Frontalières. Par un coup du destin, il découvrit la sépulture de Krell, un Champion du Chaos mort il y a fort longtemps, et dont le tertre atteignait une hauteur prodigieuse. Kemmler scella en ce lieux un pacte avec les Dieux Sombre. En échange de sa puissance passée, il jura de tuer et de détruire en leurs noms. Ainsi le Lichemeister répandit de nouveau le terreur sur les terres des mortels, et partout dans le Vieux Monde, le récit de ses exactions devint synonyme de malédiction et de désespoir.

Heinrich mesure presque un mètre quatre-vingt et arbore une longue chevelure blanche et crasseuse. Son corps est couvert de cicatrices, stigmates de ses années d'errance et de folie. Il est drapé d'un grand manteau noir qui tourbillonne autour de lui, comme animé d'une vie propre, et il manie une épée maléfique offerte par les dieux du Chaos. Il porte également le Bâton du Crâne, un objet pétri de sorcellerie dont l'ornement macabre ricane et bavarde sans cesse d'une voix lugubre.

À son insu, Kemmler vagabonda dans les montagnes guidé subtilement par l'esprit de Nagash, suivant un plan maléfique visant à libérer Krell et à le faire rejoindre les forces de la non-vie. Son entreprise subit un revers mineur avec les pertes causées aux armées du Lichemeister à la Bataille de l'Abbaye de Maisontaal, mais Nagash demeure certain qu'il suffit de laisser le temps porter ses fruits.


Heinrich Kemmler possède les Objets Magiques suivant :
  • Lame Sépulcrale du Chaos : Cette arme maléfique, forgée dans la matière brut du Chaos, appartenait à un puissant serviteur des Dieux Sombres. Assoiffée de sang et de carnage, elle insuffle à son porteur une énergie impie et piège les âmes ce ceux qu'elle fauche, condamnant leurs dépouilles décharnées à la servitude.
  • Cape d'Ombre et de Brume : Kemmler est recouvert d'une cape ombre qui ondule comme animée d'une vie propre. Grâce à elle, il peut s'évanouir dans la brume ténébreuse au sein de laquelle marchent les armées de morts-vivants.
  • Bâton du Crâne : Les mâchoires du crâne du bâton grincent et jacassent, avertissant Kemmler de toute présence magique alentour.

Sources

  • Livre d'Armée Comtes Vampires V5
  • Livre d'Armée Comtes Vampires V8