Héraut des Tombes

De La Bibliothèque Impériale
L'élite de Nehekhara repart en guerre
Les Hérauts des Tombes sont les champions et les gardes du corps des Rois des Tombes. Ces guerriers momifiés d'une loyauté indéfectible abattent les ennemis de leur seigneur sans montrer la moindre hésitation, tranchant la chair comme les os jusqu'à ce que tous leurs adversaires agonisent à leurs pieds.

Issus de l'élite des Gardiens des Tombes, ces soldats dévots ont parfait leurs compétences martiales au cours d'innombrables campagnes. Chaque candidat au titre de Héraut des Tombes devait d'abord subir une série d'épreuves afin de prouver sa bravoure et son dévouement.

Quiconque veut s'en prendre à un Roi des Tombes doit d'abord passer sur le corps de son Héraut des Tombes, un garde du corps ayant prêté serment qui n'hésite pas à faire rempart de sa personne contre tout coup mortel dirigé contre son maître. Un Héraut des Tombes ne devait pas protéger uniquement le corps de son Roi, mais également son âme. À la mort de son souverain, il devait se trancher la gorge pour continuer son office dans le Royaume des Âmes. Le Héraut des Tombes était ensuite embaumé et enterré a la droite de son seigneur, afin de veiller sur l'esprit du Roi pour l'éternité. L’armure d'or du Héraut des Tombes était disposée sur son suaire et sa lame enchantée placée dans sa main. Ainsi, lorsque le Roi s’extrait hors de son sarcophage, son plus fidèle serviteur se tient déjà à ses côtés, prêt à décapiter les ennemis de son suzerain.

Les devoirs d'un Héraut des Tombes ne se limitaient pas à la protection du souverain. Les querelles entre Rois des Tombes de différentes cités étaient résolues par un combat rituel entre deux champions, un rôle souvent dévolu aux Hérauts des Tombes. Ces duels étaient souvent livrés au premier sang, mais leur maîtrise dans l'art de délivrer la mort était telle que le premier coup qui atteignait son but était généralement fatal. Les Hérauts des Tombes étaient également les émissaires des Rois des Tombes. C'est d'ailleurs uniquement dans le cadre de ces missions consulaires qu'ils s'éloignaient de leur maître, mais lorsqu'ils le faisaient, ils parlaient alors avec la voix de leur Roi. Ainsi, désobéir au Héraut des Tombes était un acte de haute trahison et le champion administrait immédiatement un châtiment expéditif et impitoyable.

L’enseigne personnelle du Roi est portée à la bataille par son champion. Un tel honneur n’échoit qu'au guerrier le plus loyal, car chaque icône est un héritage sans prix. Ces étendards incrustés de bois précieux et de joyaux étincelants, d'or et de lazulites, sont les œuvres de maîtres artisans. Ils arborent des motifs colorés évoquant la mort et l'immortalité, ainsi que des fanions représentant les conquêtes du Roi. Le passage des siècles n'a pas réussi à ternir la magnificence de ces icônes que les hérauts portent aussi haut que dans les temps anciens, annonçant avec fierté l'arrivée de leurs majestés morbides et de leurs armées immortelles. Toutefois, l'enseigne personnelle d’un Roi des Tombes n'est pas que le symbole de sa richesse et de son empire, c’est également une relique imprégnée de la magie de puissantes incantations destinées à préserver ses légions dans leur seconde vie, on raconte même qu'elle est bénie par le souffle des Dieux de Nehekhara eux-mêmes, lui conférant ainsi une partie de leur pouvoir. C'était donc le plus fidèle serviteur du Roi qui protégeait cet artefact, car la croyance voulait que s'il tombait à la bataille, les Dieux maudiraient le Roi pour l'éternité.

  • Embaumés : Les Hérauts des Tombes ont été momifiés en raison de leur rôle de champions de leur Roi. Leurs corps sont conservés par des onguents magiques et entourés de plusieurs dizaine mètres de bandelettes imbibées de résines afin de les préserver des affres de l'éternité. Ce procédé a cependant rendu leur corps vulnérable au feu : une fois qu'ils s'embrasent, il est quasiment impossible de stopper les ravages des flammes.
  • Lames Sépulcrales : Les Hérauts des Tombes brandissent au combat des armes enchantées en des temps immémoriaux par de puissantes malédictions. Quoique corrodées par la patine des âges, ces outils de carnage n'ont rien perdu de leur puissance et confèrent a leur porteur la capacité de terrasser n‘importe quel ennemi à chacun de ses coups.

Source

  • Livre d'Armée des Rois des Tombes V8