Héraut Démoniaque

De La Bibliothèque Impériale
Héraut de Khorne, les plus violents des Sanguinaires.
Héraut de Tzeentch, des Horreurs très douées dans la Magie.
Héraut de Nurgle, les Porte-Peste les plus robustes.
Héraut de Slaanesh, les plus méritantes des Démonettes.

Les Hérauts Démoniaques sont des Démons Mineurs auxquels les différents Dieux du Chaos ont apportés quelques pouvoirs spécifiques, parce qu’ils avaient attirés leur attention, ou pour tout autres raisons. Les Hérauts sont de puissants agents des Puissances de la Ruine et dirigent souvent leurs inférieurs lors des combats.


Hérauts de Khorne

Les plus effroyables de tous les Sanguinaires sont les Hérauts de Khorne. Rendus fous par leur perpétuelle soif de carnage, ces monstres s’en prennent à l’ennemi avec une fureur telle qu’elle éclipse celle de leurs congénères. Au fur et à mesure qu’enfle leur colère, les Sanguinaires qui entourent les Hérauts de Khorne plongent dans une transe meurtrière et leurs coups redoublent jusqu’à ce que l’armée adverse soit réduite à un charnier humide, une nouvelle offrande glorieuse faire au Dieu du Sang.


Hérauts de Tzeentch

Les Horreurs sont des esclaves de Tzeentch créés par la Magie, et sont par conséquent considérées comme de simples automates pouvant être sacrifiés pour l’exécution d’un plan soigneusement établi. Si une créature plus fiable est nécessaire à son exécution, Tzeentch créera un Héraut, qui est un type d’Horreur plus stable. Les Hérauts adoptent la même couleur vive que les Horreurs Roses, mais leur destruction n’engendre pas la création de deux Horreurs Bleues. Ces Démons disposent en outre d’une conscience assez élevée pour diriger la Magie des Horreurs sans les ordres d’un Duc du Changement. Mais leur trait le plus dangereux est leur capacité à décupler les pouvoirs des Démons à proximité.


Hérauts de Nurgle

Chaque Porte-Peste possède une apparence et des capacités différentes, car la Pourriture de Neiglish est une maladie imprévisible, tant dans sa virulence que dans sa période d’incubation. Plus une victime met de temps à mourir, plus grand sera le statut du Démon auquel elle donnera naissance. C’est avec les âmes d’individus particulièrement vigoureux que sont formés les Hérauts de Nurgle, preuves vivantes que même l’être le plus sain et le plus fort ne peut échapper à la maladie et au désespoir. Malgré leur carcasse pourrissante, les Hérauts de Nurgle possèdent une grande robustesse et une nature joviale qui contraste avec le comportement morne et sans éclat de leurs séides murmurants.


Hérauts de Slaanesh

En plus de satisfaire les caprices de Slaanesh, ses Hérauts lèvent ses armées, planifient ses campagnes (dont les détails fastidieux ennuient vite Slaanesh) et répandent son credo dans le monde des mortels. Ces Démonettes rapportent également au Prince du Chaos des bribes des intrigues des mortels et comme elles peuvent permettre la corruption d’un monarque, Slaanesh leur est toujours attentif. Les Hérauts apportent aussi les ordres de leur maître à ses serviteurs méritants. Ces visites ne sont pas toujours accueillies avec joie, car Slaanesh est de tempérament on ne peut plus versatile et excessif, mais la venue d’un Héraut est toujours perçue comme un signe divin.


Source

  • Livre d’Armée des Démons du Chaos, V8