Guerrier Faucon

De La Bibliothèque Impériale
Un Faucon de Guerre

Athel Loren abrite de nombreuses espèces d’oiseaux de proie, qui ont une préférence pour les endroits où la forêt couvre les collines, les gorges et les falaises des Montagnes Grises, mais on raconte que quelques-uns se sont expatriés pour établir leurs aires ailleurs, certains ayant même été aperçus dans les Montagnes du Bord du Monde. On ignore pourquoi, mais ces faucons atteignent des proportions beaucoup plus grandes que dans les autres régions du monde. Certains érudits présument que ces rapaces étaient jadis très répandus et ont été traqués jusqu’à causer leur extinction dans les autres terres, tandis que d’autres affirment que c’est la magie qui les a changés. Quelle que soit la vérité, l’envergure moyenne constatée des rapaces des Montagnes Grises est de quinze à vingt pieds. Il ne s’agit pas d’une race ancienne comme les Grands Aigles, mais ils sont particulièrement intelligents, en tout cas, bien plus que tout oiseau "normal". Leur longue association avec les Elfes Sylvains est bien connue au-delà de la lisière d’Athel Loren, mais peu d’érudits devinent la nature de cette relation.

Si la plupart des Asrai vivent à l’ombre protectrice d’Athel Loren, il y en a qui préfèrent les hautes terres plus clairsemées des Montagnes Grises, et qui ont développé un lien d’amitié avec les faucons indigènes, ou "Shy-Gwythiar" (les Perçants), même si, pendant longtemps, les deux races restèrent en conflit et les enfants Elfiques ne pouvaient flâner la journée sans risquer d’être balayés plus vite que ne file une flèche. Bien qu'ils le regrettent encore et toujours, les Elfes grimpèrent jusqu'à leurs nids, brisèrent leurs œufs et tuèrent leurs poussins. Ainsi se passaient les choses, jusqu’à ce que vienne Kirada, l’Hôtesse des Bêtes. Elle fut la première à faire la paix avec les Shy-Gwythiar. Ceux qui avaient la plus grande part de responsabilité dans l’anéantissement de la descendance des faucons étaient prêts à se sacrifier, mais les Shy-Gwythiar savaient que la vengeance était vaine et annoncèrent qu’ils allaient élever les enfants des Elfes Sylvains comme s’ils étaient les leurs. Ainsi émergèrent les premiers Guerriers Faucons, terme humain bien maladroit qui est loin d’évoquer les liens existant entre les Faucons de Guerre et les Elfes. Aujourd'hui, les halls Elfiques de moyenne montagne sont construits près des grandes flèches rocheuses sur lesquelles les rapaces font leurs nids, des aires ornées des ossements blanchis par le soleil de ceux qui ont osé s’introduire dans leur territoire sans y avoir été invités.

Il se noue un lien puissant entre un jeune faucon élevé par un Asrai et son maître, au point qu’il lui servira de monture a la bataille, fonction pour laquelle ils ne sont pas dressés mais à laquelle ils s’adaptent eux-mêmes. Avec le temps, le cavalier et le rapace géant ne font plus qu’un, et ne vivent plus que pour l’exaltation de la chasse. Ces Guerriers Faucons explorent leur territoire en quête d’intrus, et sont assez habiles pour conduire leur monture entre les troncs d’arbres pour frapper les envahisseurs. Ils sont doués d’une agilité et d'un équilibre hors norme, qui leur permettent de lâcher des volées de flèches alors que leur destrier virevolte à toute vitesse dans la forêt. C'est ainsi que les aventuriers des Pics des Pins, et autres domaines montagnards, subissent la colère des faucons et celle des Elfes, comme nombre d’expéditions Naines l’ont découvert à leurs dépens.

Sources

  • Livre d'Armée des Elfes Sylvains, V6
  • Livre d'Armée des Elfes Sylvains, V8
  • Warhammer JdR - Bestiaire du Vieux Monde