Grünburg

De La Bibliothèque Impériale
  • Dirigeant : Empereur Karl Franz
  • Population : 2 400 personnes.
  • Richesse : Modérée.
  • Ressources : Commerce, chantiers navals.
  • Remarques : Bac.

Grünburg (aussi connue sous les noms de Grunburg, Grunberg ou Grünberg) est une ville du sud du Reikland sur la rivière Teufel, en aval d’Übersreik ou de Stromdorf mais en amont de Château Reiksguard. Elle est entourée de champs nettement labourés et de bergeries. A proximité de la ville se trouve le manoir des Amel, abandonné voilà soixante-dix ans, lorsque ses occupants succombèrent de la peste. Il est délabré et envahi par les mauvaises herbes, et les enfants de Grünburg se défient d’y entrer.

La ville est défendue par un fossé surplombé d’un remblai de terre lui-même surmonté d’un muret et encadré de tours. Les remparts s’amenuisent en deux points, où ils reviennent presque au niveau du sol, mais c’est là que se tiennent les guetteurs, à se réchauffer autour d’un brasier. La ville est en plein développement et ses docks s’agrandissent. La nuit, les rues sont éclairées par des lampadaires.

Au nord de la ville se trouve une école, assez loin du temple de Sigmar, aux murs blancs, qui se trouve au sud-est. C’est le plus grand édifice du bourg, sa nef étant plus vaste que la salle du conseil, et c’est donc là que se retrouve les habitants en cas de réunion publique. On y trouve 3 reliques: l’anneau de Sigmar, la mâchoire de saint Florian et la tête de griffon de Karl l’Insoumis. La ville contient aussi un temple de Shallya et un hôtel de ville.

Les principaux notables de la ville sont le bourgmestre Barthold Meyer, le prêtre de Sigmar Magnus Hoche et le capitaine du guet Odo Rothstein, qui dirige les miliciens armés d’arbalètes. Des régiments de l’armée provinciale du Reikland sont levés à Grünburg. Parmi eux, les Sombrelames, des hallebardiers, était réputé à l’époque de Wilhelm II Holswig-Schliestein. Ils portaient une tunique blanche et grise et des chausses à crevés rouges.

Autrefois jeune et impétueux noble de Grunburg, le Graf Randolph de Grunburg fut envoyé par son vieux père auprès des Chevaliers du Griffon pour tempérer ses humeurs. Enfin calmé, Randolph est un exemple brillant de noblesse et de chevalerie, sans doute plus pieux encore que ce que son père escomptait. Lorsque celui-ci mourut, Randolph remit le château et la fortune de sa famille à l’ordre. Maintenant que la Tempête du Chaos est terminée, les Chevaliers du Griffon voient leurs missions s’élargir, les temples de Sigmar de l’Empire ayant entre autre besoin de leur protection. Randolph a ouvert un centre d’entrainement pour toute une nouvelle génération de Chevaliers du Griffon au Château familial de Grunburg.

Sources

  • Warhammer JdR v2 - Les Héritiers de Sigmar
  • Warhammer JdR v2 - Le Tome de la Rédemption
  • Nick Kyme, Les Armées de l’Empire Tome V: Sombrelames, Black Library, 2012
  • James Wallis, La Marque du Chaos Tome II : La Marque de l’Hérésie, Bibliothèque Interdite, 2007