Gardien runique

De La Bibliothèque Impériale
Gardien Runique.jpg
Les Nains se montrent généralement susceptibles lorsqu’on vient à aborder le thème de leur dernière demeure. Du coup, ils protègent leurs ancêtres avec toutes sortes de choses. Fosses, lames, plafonds à deux doigts de s’effondrer, feu, acide ; les savants et aventuriers ont tout vu. Le problème, c’est qu’avec un peu de temps devant soi, on peut venir à bout de n’importe quel piège. Quelqu’un d’assez malin prendra tout le temps nécessaire pour songer au meilleur moyen de contourner un piège. Cependant, le Gardien Runique ne vous en laisse pas le loisir. Aussi grand qu’un Ogre et recouvert de plusieurs centimètres de bon acier Nain, ce monstre est capable de vous fendre en deux d’un seul coup ! Il est particulièrement lent et ne brille pas par son intelligence, mais il est infatigable et rien ne peut l’arrêter. Des récits racontent l’étrange rencontre entre un archéologue impérial et l’un d’eux se tenant devant l’entrée de la tombe d’un Thane Nain. Tout autour de lui étaient éparpillés les restes d’au moins deux cents Orques, Gobelins et Skavens. Un mois plus tard, l’archéologue revint accompagnés de renforts et d’un canon.

Les premiers Gardiens Runiques furent conçus il y a plusieurs millénaires de cela, lorsque les premières forteresses Naines tombèrent sous les coups des forces Peaux-Vertes. Réalisant qu’ils allaient devoir laisser derrière eux les tombeaux de leurs ancêtres, les plus grands Maîtres des Runes de l’époque s’associèrent à la Guilde des Ingénieurs Nains pour créer des sentinelles infatigables. Leurs facultés de création d’alors sont à la fois une source de fierté et de chagrin pour les Nains, car il semblerait en effet que les Maîtres des Runes actuels n’aient plus connaissance de la Rune Majeure d’Éveil et que le schéma nécessaire à la création d’un tel gardien ait disparu. Si quelqu’un parvenait à remettre la main sur les secrets des Gardiens Runiques, il serait très généreusement récompensé. Malheureusement, il est fort probable qu’il faudrait commencer par retrouver un Gardien Runique quasi intact, une tâche assurément impossible (et probablement suicidaire).

En résumé, le Gardien Runique ressemble à un Nain caparaçonné de métal de la taille d’un Ogre. Il est recouvert d’une épaisse couche de métal sous laquelle apparaît un ensemble complexe de rouages, de manettes et de poulies qui dérouterait les plus grands Ingénieurs de l’Empire. Chaque bras se termine par un fer de hache dont le monstre se sert pour découper ses adversaires en rondelles. Totalement dénués de conscience, les Gardiens Runiques se contentent de suivre les instructions qui leur ont été données au moment où la Rune Majeure d’Éveil leur a été gravée sur le front. Parfois, d’autres Runes apparaissent sur leurs armes ou leur armure, mais ils ne peuvent en avoir plus de trois au total, sachant qu’ils ne peuvent disposer que d’une Rune Majeure (celle d’Éveil).

Source

  • Warhammer JdR - Le Seigneur Liche