Garde Sylvain

De La Bibliothèque Impériale
Ces guerriers définissent les armées d’Athel Loren de bien des façons. Leurs arcs et lames sont en première ligne de toute offensive.
« C’est là que réside toute la différence qui nous sépare. Nous, les Elfes, combattons parce que nous n’avons pas le choix. Vous autres, les humains, bataillez parce que vous y prenez plaisir. »
- Gilathel, Garde Sylvain


Sous les branches de la forêt des Elfes se joue une bataille de l’ombre contre les Hommes-Bêtes et autres créatures nées de la corruption. En cas de besoin, chaque Asrai peut répondre à l’appel pour se porter à la rencontre de l’ennemi et défendre sa patrie sylvestre, car tous sont entraînés au maniement de l’arc long des qu’ils peuvent en tenir un. Après tout, à Athel Loren, l’archerie n’est pas seulement un art martial, mais également une des compétences que doit acquérir le chasseur pour survivre.

Lorsqu’un Elfe - homme ou femme - atteint la majorité, il est solennellement intégré aux Gardes Sylvains de sa maison, et se voit confier une portion de la forêt qu’il devra patrouiller. Les Gardes Sylvains sont en harmonie parfaite avec leur environnement et sont totalement autonome, capable de vivre dans la nature alors qu’ils surveillent les environs et signale les intrus. Lorsque cela ce produit, le Garde Sylvain donne rapidement l’alarme et attend l’arrivée des renforts. En quelques instants, la forêt s’anime de chasseurs Elfiques aux yeux perçants. La plupart de ceux qui pénètrent dans Athel Loren meurent sans jamais avoir eu conscience du danger qui les guettait. Certains Gardes Sylvains parmi les plus habile et les plus aventureux se regroupent pour former des unités d’Éclaireurs.

Lorsqu’Athel Loren entre en guerre, ce sont les Gardes Sylvains qui forme la base de son armée, un noyau d’archers émérite qui met souvent l’adversaire en déroute avant même le début des hostilités. Les maisons Elfiques combattent côte à côte et les clans se regroupent pour constituer des régiments plus formels, placés sous le commandement d’un noble. L’armée Asrai peut sembler désordonnée aux étrangers, car chaque bande de Gardes Sylvains est censée suivre globalement les ordres de son général, tout en étant encouragée à prendre des initiatives lorsqu’une opportunité se présente. Ce mode de fonctionnement produit des lignes de bataille fluctuante et qui se chevauchent, les bandes de Gardes Sylvains avançant et se retirant comme un tourbillon de feuilles mortes dans le vent, sans jamais cesser de faire pleuvoir les volées de flèches meurtrières.

Sources

  • Livre d’Armée des Elfes Sylvains, V6
  • Livre d’Armée des Elfes Sylvains, V8