Flotte du Roi Phénix

De La Bibliothèque Impériale
Un Épervier Haut Elfe

Les Hauts Elfes sont les plus grands navigateurs du Monde. Leurs vaisseaux sont des navires multicoques taillés pour la vitesse, et aucune nation ne peut rivaliser avec la prodigieuse célérité de leurs navires de guerre, la compétence de leurs marins ou la grande portée de leurs armes dévastatrices. La quasi-totalité de la flotte des Asur est basée à Lothern qui est aussi le seul port d’Ulthuan ouvert aux étrangers.

Les coques de tous les navires des Hauts Elfes sont travaillées à partir du tronc d’un seul arbre planté à cette seule fin par les Maîtres Charpentiers d’Ulthuan. Ils prennent un soin amoureux des plants de Bois-Étoile durant des siècles. Seuls les plus forts et les plus parfaits de ces arbres magiques sont sélectionnés. Une fois déraciné, on utilise des sorts pour maintenir l’arbre en vie et les mats sont en fait des branches qui poussent à partir de la coque. Des sculpteurs donnent sa forme au vaisseau au fur et à mesure qu’il pousse et travaillent le bois magique pour en conserver la force et l’intégrité.

Les voiles sont tissées avec de la soie arachnéenne et des cheveux de prêtresse. Chaque voile est une tapisserie magique d’une beauté éclatante, un véritable chef d’œuvre.

Avant que le navire ne soit lancé, le tronc est saigné. La sève de l’arbre vivant est extraite et répandue sur toute la coque. Par un procédé connu des seuls Maîtres Charpentiers, la résine se solidifie jusqu’à devenir aussi dure que l’acier et parfaitement étanche. Les vaisseaux importants sont alors bénis par le Roi Phénix avant de prendre la mer.

Dans une bataille classique, les Éperviers ouvrent le feu et emploient au mieux leur mobilité supérieure pour ne pas souffrir de dégâts en retour. Pendant que la flotte ennemie s’approche en encaissant les dommages, les Vaisseaux Dragons se lancent dans la mêlée et la transforment en bain de sang, permettant aux Éperviers de continuer à harceler l’ennemi aussi longtemps que possible. Les Vaisseaux Aigles peuvent venir en soutien de l’un ou l’autre groupe selon la façon dont l’affrontement se déroule. La gestion des navires Elfiques est délicate et les erreurs ne pardonnent pas, mais entre les mains de capitaines compétents, la flotte est aussi affûtée que ces Lamedragons.

Les Vaisseaux Dragons

Un Cotre Volant Haut Elfe
Les Vaisseaux Dragons sont les plus imposants navires de guerre Hauts Elfes, il s’agit de catamarans à double coques dotés d’immenses voiles.

Les Vaisseaux Dragons furent taillés dans les Arbres-Etoile de la forêt Anhara Draconis, qui étaient deux fois plus épais et un fois et demie plus hauts que la normale. Hélas, Anhara Draconis fut brûlée par les Elfes Noirs à l’époque de la Déchirure. Aucun navire de la taille des Vaisseaux Dragons ne peut plus être construit et la perte de l’un d’eux est un tragédie que l’on chante par la suite dans des sagas épiques.

Les Vaisseaux Dragons ne sortent jamais pour des missions de paix. Lorsque l’un d’entre eux prend la mer, c’est que les Hauts Elfes sont en guerre. Leurs équipages sont composés de nobles qui s’affrontent en combat rituel pour gagner leur place à bord. Leur puissance de feu est malheureusement famélique : une bordée de Serres d’Aigles et deux batteries tirant vers l’avant, à peine mieux qu’un simple Épervier ! Mais ces armes à distance symboliques ne doivent pas faire illusion sur la vraie puissance des Vaisseaux Dragons : les Lamedragons.

Les Lamedragons furent forgées durant les jours anciens, avant la Déchirure, à partir de pur-argent, alliage de diamant et d’acier chauffée par le souffle d’un Dragon d'Ulthuan et magiquement façonné. Il est vraisemblable qu’il s’agit là de la matière la plus dure du monde. Sur chaque Lamedragon sont gravées d’antiques runes de puissance dont le pouvoir est tel que les hommes peuvent devenir fous de terreur à leur seule vue.

Les Lamedragons, fixées aux proues jumelles des Vaisseaux Dragons, sont capables de couper des navires en deux, les disloquant complètement. Un Vaisseau Dragon peut ainsi couler plusieurs navires en quelques instants si ceux-si ont le malheurs d’être alignés. Les Lamedragons permettent également de naviguer sans crainte au milieu des débris flottants, ce qui peut s’avérer utile à l’occasion.

Les Vaisseaux Aigles

Les Vaisseaux Aigles sont les bâtiments de guerre standards de la marine des Hauts Elfes : des navires massifs et rapides aux bordées équipées de balistes Serres d’Aigles. Ces immenses navires, fins et racés surpassent les Corsaires Bretonniens dans les courses en mer et sont encore plus maniables.

Les Cotres Volants

Lorsque les Vaisseaux Aigles larguent les amarres, ils sont escortés par des Cotres Volants : des chars aux lignes élégantes qui flottent sur un coussin de Magie et tirés par les Rokhs d’Écume qui nichent le long de la côte scintillante. Ils sont les yeux et les oreilles des amiraux de Lothern, qui peuvent planifier les engagements bien avant que l’ennemi soit même averti de la présence de la flotte des Hauts Elfes.

Les Cotres Volants servent aussi d’éclaireurs aux armées de Lothern, car ils vont là où leurs frères à pied ne peuvent pas se rendre. Lorsqu’un Cotre aperçoit l’ennemi, sa mission est de dégager les cieux, afin que Lothern ait le contrôle de l’éther pour la bataille à venir. Les arcs des Gardes Maritimes peuvent harceler les troupes légères, mais les plus grandes cibles se moquent de leurs flèches. C’est pourquoi l’équipage emporte souvent une Baliste Œil d’Aigle, un modèle compact monté sur la proue, avec lequel les Gardes Maritimes maintiennent un barrage constant de traits tandis qu’ils fondent sur leur proie.

Les Éperviers

Les Éperviers furent créés pour patrouiller le long des côtes d’Ulthuan en réponse à la menace des pillards nordiques. Ce sont les plus modestes navires de l’arsenal Haut Elfe et leurs uniques vaisseaux de ligne. Ils sont rapides et très manœuvrables, conçus pour pouvoir foncer sur des navires plus grands qu’eux pour balayer les ponts avec des traits de baliste avant de s’échapper. Leurs équipages sont de jeunes marins hardis qui aiment le danger et adorent réaliser les manœuvres les plus périlleuses et les plus téméraires. Chaque vaisseau est armé de 2 balistes Serres d’Aigles tirant droit devant le navire.

Les Éperviers sont tellement manœuvrables qu’ils peuvent effectuer des virements de bord à angle droit. Ils sont aussi malheureusement très fragile et un rien peut suffire à les couler.

Sources

  • Man O'War
  • Livre d’Armée des Hauts Elfes, V8