Flotte Druchii

De La Bibliothèque Impériale
« Le gros de notre flotte est composé d’Arches Noires, ces titanesques forteresses flottantes protégées par les sortilèges de nos plus puissantes Sorcières. Chaque Arche Noire possède une garnison de Corsaires et est équipée de nombreuses Balistes Faucheuses. Tout autour naviguent de plus petits navires et des galères d’abordage qui permettent à nos guerriers de débarquer sur les terres de nos ennemies durant nos raids. De gigantesques créatures des profondeurs sont appelés à la surface par les chants de nos Maîtres des Bêtes, et nos artisans bâtissent et fixent sur leurs dos des tours de guerre et des postes de tir. »
- Discours d’un précepteur à un jeune Elfe Noir


Johann van Hal.jpg Attention, lecteur/lectrice de la Bibliothèque !

Cet article ou cette section contient des informations non officielles.

Les Arches Noires de Naggaroth

Une Arche Noire Druchii, Fléau des Mers du monde.
En -2723 selon le Calendrier Impérial, quand les Elfes Noirs tentèrent de briser le vortex qui contenait les puissances du Chaos, ils déclenchèrent un cataclysme qui transforma le nord d’Ulthuan en désert. La destruction fut si grande qu’une immense partie des terres fut immergée, mais les Elfes Noirs ne furent pas anéantis. Alors que les éléments déchaînés submergeaient les plaines, le Roi Sorcier et ses puissants magiciens lancèrent de puissants sorts sur leurs forteresses, établissant un écran qui le protégerait du déluge. Elles s’arrachèrent de leurs fondations de granit et se mirent à voguer sur les flots déchaînés, maintenues par des sorts de cohésion. Ces enchantements leur permettaient non seulement de flotter mais également de se diriger.

Ainsi naquirent les Arches Noires de Naggaroth, les vaisseaux les plus redoutables parcourant les mers du monde. Ces vaste constructions, couvertes d’incroyable sculptures mystiques, sont en fait de sinistres forteresses flottantes, capable de porter des flottes entières de petits navires, de monstres sauvages, et des armées entières de Corsaires à l’intérieur de ses vastes cavernes, les Arches Noires servent de postes avancés de Naggaroth et parcourent les vastes océans au service du Roi Sorcier.

Il existe deux types d’Arches Noires. Les plus grandes sont les citadelles et les cités de Nagarythe, arrachées à la terre. Mais il existe une autre sorte d’Arche Noire, plus petite. En effet, d’autres Arches ont été construites après la Déchirure. Elles restent très peu nombreuses, car leur construction est ardu et longue, et requiert une quantité phénoménale de pierre des carrières de Hag Graef. Cependant, si ces Arches ne possèdent pas la taille et la puissance des autres, elles n’en restent pas moins de redoutables adversaires en mer.

Comme pour les icebergs, la plus grande partie des Arches Noires est sous-marine. Les roches immergées sont percées d’une multitude de cavernes éclairées par des organismes phosphorescents et abritant des monstres. Le cataclysme qui a créé les Arches Noires a arraché de nombreux monstres aux abysses dans lesquelles ils vivent habituellement. Percevant leur sauvagerie maléfique, les Elfes Noirs les domptèrent, les parquant dans les immenses cavernes des entrailles des Arches Noires, avec d’innombrables autres créatures dont ces cavernes immergées sont renforcées et remplacées par de nouvelles générations de monstres marins capturés dans les eaux de la terrible Mer Bouillonnante qui s’étendent à l’ouest du continent des Elfes Noirs.

Les Arches Noires parcourent toutes les mers du monde, laissant un sillage de peur, de terreur et de destruction. Les Elfes Noirs font grand usage des esclaves capturés, pour des taches vitales mais qu’aucun Druchii digne de ce nom ne s’abaisserait à accomplir, ou pour servir de victimes lors de leurs hideux rites sacrificiels en l’honneur de Khaine.

Les Arches Noires voyagent très loin pour se procurer ces esclaves. Chacune d’entre elles transporte une petite armée de guerriers Elfes Noirs, pouvant être débarquée sur les côtes d’un royaume encore inexploré, lancer des raids et se replier avant toute réaction des autorités locales. Nul ne sait combien de millions d’âmes ont ainsi été conduites à Naggaroth vers un destin bien pire que la mort.

Un Maître d’Arche Noire fait partie des plus cruels Druchii.
Lorsqu’une Arche Noire est contrainte à livrer bataille en haute mer, ses occupants en font un ennemi redoutable. L’Arche s’approche inexorablement de ses ennemis, l’eau tout autour des vaisseaux adverses est alors envahie par une horde de monstres. La masse gigantesque de l’Arche Noire domine la flotte ennemie, avec ses innombrables tours et ses strates de roches vivantes, planant d’une manière surnaturelle au-dessus des flots. Elle est entourée d’une brume magique qui désoriente les navires ennemis voulant s’approcher trop près de l’Arche ou désirant le prendre pour cible.

Seuls les équipages les plus braves ou les plus fous tentent d’aborder une Arche Noire. S’ils le font, ils sont décimés par les arbalètes à répétitions, puis assaillis de toute part par les redoutables Corsaires. Ces farouches combattants ont juré d’exécuter aveuglément les ordres du commandant de l’Arche Noire, même s'il s’agit de perpétrer les crimes les plus horribles.

Anatomie

Comme chaque forteresse, donjon, ou château est unique dans sa conception et sa construction, chaque Arche Noire l’est également. Les modifications au cours des années pour les adapter à leur nouvelle fonction les ont rendues plus divers siècles après siècles. La plupart des Arches Noires sont comparables en taille aux châteaux et aux forteresses terrestres, mais certaines ont la taille de petites villes qui peuvent transporter des milliers d’Elfes Noirs et d’esclaves.

En dépit de leur aspect varié, toutes les Arches Noirs partagent des dispositifs de base. La plus importante est la méthode de propulsion et la capacité pour l’Arche de flotter, aussi bien que les brumes magiques qui la dissimulent et déconcertent n’importe quel ennemi qui serais tenter de s’approcher d’elle. Tous ces dispositifs sont issus de la capacité de l’Arche de capturer, stocker et transmettre l’énergie magique.

Profondément enfouis dans les entrailles de l’Arche, au centre même du navire, ce situe ce que les Druchii nomment le Puits des Ténèbres, un large réservoir de puissance magique connu sous le nom de Dhar. Le Puits des Ténèbres d’une Arche Noire fait s’écouler la Dhar stocké en lui dans tout le bateau, une tâche de Magie Noire qui imprègne chaque recoin et aspect de l’Arche. L’énergie du Dhar peut être exploitée pour toute sorte d’enchantement. Les sortilèges qui furent lancé sur l’Arche Noire pour la maintenir à flots reposent sur la Dhar. La coque du vaisseau absorbe avidement la magie, réduisant sa densité et permettant à l’Arche de flotter en partie au-dessus des vagues.

Les brumes qui entourent chaque Arche Noire résultent d’une réaction naturelle entre les Vents de Magie et la Dhar, suintant de l’Arche sur la surface de l’eau. Le mélange des vents et de ces écoulements créés un brouillard aussi désorientant qu’hallucinogène qui imprègne l’air sur le trajet de l’Arche. Au cours du temps, les Arches ont été modifiées pour inclure des conduits spéciaux pour collecter le fluide obscur et le distribuer dans les différentes places stratégiques du vaisseau. Quand il circule plus rapidement, la brume devient plus dense et profonde, permettant à l’Arche de l’utiliser pour contrer les attaques ennemies et pour contrecarrer ceux qui désireraient, par des moyens magiques ou non, découvrir les intentions de l’Arche Noire.

Même les lumières vertes qui brillent d’une lueur malsaine dans les ténèbres du vaisseau sont alimentées par le Puits de Ténèbres. Elles indiquent la présence du fluide obscure et ne s’éteindront pas tant qu’il imprégnera l’Arche. Mais même une telle source énergie n’est pas éternelle. A mesure que le pouvoir du Puits des Ténèbres est utilisé, la quantité de Dhar stocké en son sein diminue et son potentiel magique s’affaiblit.

Toutes les Arches Noire sont équipées de voiles pour capter l’énergie des vents et les propulser vers leur destination. De massives voiles attachées aux tours et à de monstrueux mâts captent les brises et emportent la massive Arche Noire au travers des eaux. Toutefois, toutes les voiles ne sont pas conçues pour capter les vents ordinaires. Certaines sont à la place réceptives aux Vents de Magie. Ces voiles couvertes de runes collectent les Vents de Magie et transfèrent leur énergie en bas des mâts du vaisseau. A la base de chaque mat se trouve un cristal, qui concentre les différentes couleurs de magie et les distille, créent de la Dhar. La Magie Noire contenu dans le Puits de Ténèbres peut aussi être utilisé par les Sorcières de l’Arche pour alimenter des sortilèges de propulsion si les mâts venaient à être endommagés ou les vents à faiblir ou varier.

La coque de chaque Arche est unique, à cause des variations de la géologie Nagarythii et de son architecture originale, mais toutes les Arches Noires cachent la majorité de leur massive coque sous les vagues. Semblable à un iceberg, une Arche Noire a au moins les deux tiers de sa masse sous sa ligne de flottaison. C’est pourquoi une Arche semble contenir un équipage de seulement quelques centaines d’Elfes alors qu’en réalité elle en nécessite des milliers, cachés en son sein. Les ponts les plus bas des Arches Noires sont souvent abandonnés. Ils contiennent quelques petites cavernes qui ouvrent sur la mer et collectent tous les rebuts et déchets lorsqu’ils sont jetés des niveaux supérieurs vers l’océan. Le Dhar imprègne même cette partie peu utilisée de l’Arche, s’assurant que les déchets et l’eau ne font que sortir du bateau. C’est un moyen efficace de se débarrasser des déchets et de nombreuses petites créatures vivent dans les niveaux inférieurs de l’Arche.

Les ponts directement au-dessus des cales sont connus sous le nom de donjon et sont réservés aux montures et autres créatures inférieures. Les Sang-Froid et les Coursiers sont parqués ici, alors que les Hydres nichent dans des caves humides. Ces créatures sont tenues enfermées jusqu'à leur débarquement. Pour des raisons pratiques, les esclaves sont parqués ici eux aussi puisqu’ils constituent le principal régime des bêtes durant le trajet. De plus, comme ce pont est situé juste au-dessus des cales, les déchets provenant des bêtes peuvent tomber directement dans celles-ci via des trous et des ouvertures, séparant l’équipage Druchii vivant au-dessus des conditions de vie infamantes et dégoûtantes du donjon.

Une Corsaire Elfe Noire
Les ponts suivants sont divisés dans la plupart des Arches. La moitié avant est appelée le pont de stockage. C’est ici que toutes les valeurs capturées par les pillards Druchii sont gardées, où la multitude d’artisans requis subviennent à l’effort de guerre, et où est entreposée la nourriture.

La partie arrière est appelée le Puits aux Bêtes. Cette monstrueuse caverne occupe l’arrière entier de l’Arche, depuis le Donjon jusqu’au Portail Arrière. C’est un puits ou l’eau venant de l’océan circule librement de façon à ce que des bateaux et des monstres marins puissent mouiller à l’intérieur même de l’Arche. Comme les Druchii utilisent de nombreuses gigantesques et féroces bêtes dans leur marine, cette caverne est le repaire de nombreux Maîtres des Bêtes, qui vivent dans des appartements attenants au puits. Il y a également de nombreux endroits susceptibles d’accueillir des Pégases Noirs, des Manticores ou même des Dragons aménagés dans les murs de la caverne. Des plateformes de bois, des crânes, des tours et des promenades sont construits dans ces mêmes murs et plafond de façon à ce que les Maîtres des Bêtes puissent atteindre leurs créatures et remplir leur besogne. L’entrée de la caverne est habituellement fermée, protégée par une massive porte d’acier. Ce gigantesque portail, appelé la Porte Arrière ou la Porte des Bêtes, assure que nul ne peut pénétrer ou quitter le navire contre la volonté du Capitaine. La Porte des Bêtes est une version modifiée de ce qui fut la porte originelle de la forteresse, avant que celle-ci ne devienne navale. Le portail fut étendu vers le haut et creusé vers le bas pour s’accommoder aux Dragons des Mers et aux Wyrms Infernaux capturés par les flottes Druchii.

Le pont du dessus est situé juste en dessous de la cour principale de l’Arche Noire. Il accueille en temps normal la majorité des troupes qui vivent sur l’Arche. C’est ici que les Lanciers et Arbalétriers jouent aux dés et que les Corsaires aiguisent leurs lames. Le pont est divisé en de nombreux compartiments pour supporter les structures reposant dessus.

Les ponts supérieurs et les cours d’une Arche Noire semblent en majorité identiques aux anciennes cours des forteresses Druchii. La seule différence est la présence d’escaliers sombres descendant dans les profondeurs de l’Arche et les gigantesques mâts jaillissant du roc. Autour des cours sont bâties de massives tours, les plus larges flanquant habituellement la Porte des Bêtes et les arcs de l’arche. De larges murs reliant ces tours forment un rempart protecteur depuis lequel le tir à l’Arbalète à Répétition est possible. Les tours sont conçues pour accueillir de nombreuses Balistes Faucheuses et leurs équipages. Les tours les plus hautes sont réservées au Capitaine, ainsi qu’aux autres officiers de haut rang et aux Sorcières dont les sorts assurent le maintien de l’Arche. Depuis le sommet de ces tours, on peut voir toutes les actions menées par l’équipage dans la cour principale et sur les murs.

On pourrait penser que les seules armes d’une Arche Noire sont sa coque massive et ses nombreuses armes à projectiles, mais les Druchii sont extrêmement inventifs dans ce domaine. Positionnés sur les murs externes de l’Arche se trouvent de petits pont-levis, assez large pour que trois Elfes puissent y marcher de front. Ces planches d’acier sont dotées de larges épines de métal et autres piques accrochées sur leur face inférieure. Quand l’Arche Noire approche un vaisseau ennemi, ces planches d’abordage fondent sur son pont, se plantant dans le bois et immobilisant l’ennemi rapidement, faisant de la capture d’esclaves et de bateaux une véritable sinécure.

Une Arche Noire au combat est une vue horrible. Des brumes magiques contrecarrent les tentatives ennemies de la cibler avec des balistes ou des canons. Des carreaux d’arbalète empennés de noir venant d’arbalètes et de Balistes Faucheuses fondent sur le bateau ennemi s’il s’approche de trop près. De gigantesques créatures ailées apparaissent depuis la Porte des Bêtes et fondent sur un équipage médusé. Puis l’Arche Noire se rapproche de plus en plus, révélant, tour après tour, spire après spire, une forteresse flottante ridiculisant les plus grands vaisseaux du monde connu. Soudain, des planches d’acier s’écrasent sur le pont et les Corsaires commencent à envahir le vaisseau ennemi.

Si l’équipage d’un bateau ennemi tente la manœuvre suicidaire d’aborder une Arche Noire, ils trouveront plus que des Corsaires défendant leur bateau. De nombreuses cavernes et pièces vides, non utilisé pour remplir les besoins de l’équipage, contiennent des pièges vicieux et horribles attendant les assaillants imprudents.

Sur tous ces divers paramètres, les Arches Noires peuvent varier grandement. Certaines disposent de nombreuses rampes d’abordage, d’autres de plus de balistes. Certaines s’apparenteront à de massifs Béhémoths dotés de nombreuses tours, d’autres auront seulement 4 tours et un mur les reliant. La plupart des Arches Noires transportent un temple dédié à Khaine, souvent dans l’arc du navire, construit dans les tours défensives et les murs d’enceinte. Certaines ont de gigantesques perchoirs à Harpies construits dans le sommet des "mâts" et de massives cavernes creusées dans leurs sections sous-marines pour accueillir de nombreuses bêtes et esclaves. Chaque Arche Noire est unique mais malgré leurs différences, chacune fait partie des vaisseaux les plus craints à avoir jamais parcouru les mers…

Les Forteresses Noires

Des entrailles des Arches Noires sortent les Forteresses Noires, d’immenses châteaux montés sur le dos des Dragons des Mers. Rien que le Dragon seul peut aisément fracasser les plus grands navires ennemis, construits le plus souvent de bois.

Les tours des Forteresses Noirs, longues et élancées, sont fixés au dos des Dragons des Mers avec l’aide des meilleurs Maîtres des Bêtes. En effet, le reptile doit rester totalement calme pour ne pas compromettre l’opération. Les imposantes tours reposent en fait sur une plateforme qu’il faut sangler sur le dos de l’animal. Cela reste possible grâce à un système de machinerie complexe actionné par la force des bras des esclaves. Une fois la fixation terminée, la Forteresse Noire quitte les cavernes de l’Arche Noire et est prête à combattre.

Un Reaver
Les Forteresses Noires sont hérissés de batteries de Balistes qui font pleuvoir un déluge de fer sur l’ennemi, tandis que les Dragons s’approchent pour achever les navires à coups de griffes et de queue. Les Forteresses Noires sont peu nombreuses, et ne peuvent se déplacer qu’avec les Arches Noires. En effet, une Forteresse Noire n’est pas indépendante. Une fois le combat terminé, elle doit rejoindre l’Arche Noire afin de se faire réparer et réapprovisionner.

Notez qu’une Forteresse Noir n’aborde jamais de navires ennemis, elle se contente de les couler. En effet, les Druchii se réfugient dans les tours pour actionner les batteries de balistes, laissant le monstre combattre à leur place.

Les Maraudeurs

Ces plates-formes surmontées de tours sont tirées par des Dragons de Feu, combinant la férocité du loup avec la puissance du Dragon. Leurs mâchoires sont capables de traverser l’acier le plus dur. Les Dragons de Feu sont attelés aux tours des Maraudeurs et menés par l’équipe de dresseurs qui les ont élevés depuis leur naissance. Ces dresseurs sont les seuls à pouvoir diriger leurs Dragons au moyen de lances magiques qui libèrent des ondes de douleur en cas de désobéissance.

Les Reavers

Les Reavers sont souvent utilisés dans les voyages inter-cités, bien qu’ils soient occasionnellement utilisés pour la guerre pour harceler les navires ennemis et les guider vers les Arches Noirs.

Ce sont de petits navires, mince et élégant, très léger et maniable. La plupart puise leur vitesse dans le vent, déployant une magnifique voilure. Mais il en est certains qui sont manœuvrés par la force des bras des esclaves enchaînés dans les cales. Ils ne sont pas, ou presque pas armés, car leur but n’est pas de combattre, mais de se déplacer rapidement d’un endroit à un autre, et par un chemin plus court que les chemins terrestres.

Dates importantes

  • - 2425 : Le vaisseau dragon Indrugnir, armé du bélier magique Lame d’Etoile, coule le Palais de l’Oubli près de l’île Blafarde. C’est la première Arche Noire coulée, marquant le début de la suprématie navale des Hauts Elfes sur leurs frères de sang.
  • - 2219 : Les Hauts Elfes réussissent à chasser les derniers Elfes Noirs du nord d’Ulthuan, et commence à nettoyer les mers nordiques des flottes Elfes Noirs.
  • - 2005 : Les flottes Elfes Noirs lancent des raids contre les caravanes naines afin de discréditer les Hauts Elfes. Ce plan fonctionne et même finalement à une longue et terrible guerre entre Nains et Hauts Elfes qui épuisera les forces des deux empires et provoquera une animosité durable entre les deux peuples.
  • - 1599 à – 1499 : Les deux Arches Noires Citadelle de Damnation et Palais de la Souffrance accostent pour devenir le cœur de la forteresse d’Anlec d’où les Elfes Noirs pourront lancer des attaques massives contre Ulthuan. Caradryel ordonne le retour des armées Elfes du Vieux Monde pour contrer cette nouvelle menace. Démoralisés par leur longue guerre contre les Nains, les Elfes ne sont pas en position de résister aux Druchii. Une guerre sporadique ravage une fois de plus Ulthuan, alors que les Elfes Noirs consolident leur emprise sur les terres du nord.
  • - 696 : Anlec est rasée, même les pierres sont détruites.
  • - 693 : Une grande armada elfe est lancée vers l’île Blafarde et Naggaroth. La bataille des Vagues se déroule près des côtes de l’île Blafarde. Tethlis meurt dans des circonstances mystérieuses. L’armada fait demi-tour. La flotte elfe noir est victorieuse.
  • - 238 : Découverte de la mer souterraine par Kaldor Maglen, ancien maître de Hag Graef.
  • 451 : L’Arche Noire Ultime Oubli et une flotte de Mort-Vivant sous les ordres de Settra le Roi des Tombes, lancent une attaque combinée sur la Tilée. La cité Tiléenne de Sartosa est assiégée et prise. Tous les habitants, hommes, femmes, enfants sont fait prisonniers. C’est le premier d’une longue série de raids menés conjointement par des flottes d’Elfes Noirs et de Mort-Vivants contre les royaumes humains du Vieux Monde.
  • 753 : Les navires d’esclavagistes Elfes Noirs commencent à sillonner les mers et capturent des tribus entières.
  • 1131 : Les Elfes Noirs reconstruisent la citadelle d’Anlec dans les Terre des Ténèbres.

Sources

  • La Flotte Elfe Noire. Tiré de site Ulthuan Vs Naggaroth
  • Anatomie d'une Arche Noire. Tiré du site Ulthuan Vs Naggaroth