Fils d'Ulric

De La Bibliothèque Impériale

Les Fils d’Ulric sont convaincus d’être les descendants directs du Dieu en personne et donc qu’il leur revient de diriger le culte. En outre, la plupart pensent également mériter de régner sur le monde entier, même si le culte reste leur priorité. Si tous ces individus s’unissaient, ils parviendraient peut-être à atteindre leur objectif, mais si tous les Fils d’Ulric s’accordent sur le fait que l’un de ces descendants devrait diriger le culte, le consensus est moins évident lorsqu’il s’agit de désigner celui-ci, la plupart estimant être le digne représentant du Dieu. Un meneur charismatique et expérimenté pourrait les mettre d’accord, en promettant à chacun un poste d’influence au sein du culte, mais un tel individu ne s’est pour l’instant pas démarqué. Au lieu de cela, la secte est scindée en dizaines de groupes épars, s’opposant autant entre eux qu’avec l’organisation centrale du culte.

Cela dit, la secte ne cherchent pas à ébranler la foi établie d’Ulric. Les manifestations directes de la puissance de la divinité sont traitées avec respect et les prêtres auteurs de miracles ne risquent donc rien, mais les autres sont perçus comme des obstacles au règne légitime des véritables Fils, c’est-à-dire des cibles qu’il faut déloger. La plupart des membres de la secte évitent de tuer des fidèles de leur Dieu et se contentent de les discréditer ou de les estropier, pour qu’ils se retirent gentiment. Les Fils sévissent surtout dans le Middenland, agissant en toute illégitimité, mais on les trouve aussi ailleurs. Dans d’autres régions, certains groupuscules ne sont pas de sang Teutogen pur. Cela reste d’ailleurs tout à fait cohérent, les descendants d’Ulric ayant pu s’unir à d’autres tribus. Mais les Fils d’Ulric du Middenland voient là une grave hérésie et persécutent allégrement les Fils impurs d’Ulric, avec la même véhémence que le culte orthodoxe de la divinité montre à leur égard.

Source

  • Warhammer JdR - Tome de la Rédemption