Dragon Noir

De La Bibliothèque Impériale
Le poison, les cornes, les griffes et les crocs : une ribambelle de façons de terrasser l’ennemi.
« Les majestueux Wyrms qui survolent l’Échine Noire ont une robe de jais. Nul ne connait l’origine de ces anciens reptiles. Certains prétendent qu’ils proviennent d’œufs de Dragons rapportés des nids de Caledor par les premiers Maîtres des Bêtes, alors que d’autres clament qu’ils sont des envoyé de Khaine en ce bas monde. Seuls les plus grands seigneurs Elfes Noirs partent au combat sur de telles créatures qui, à elles seules, ont le pouvoir de détruire une armée entière. »
- Discours d’un précepteur à un jeune Elfe Noir


Avant l’arrivée des Anciens, la race des Dragons dominait le monde. Ces reptiles majestueux étaient les maîtres des airs : ils survolaient les plaines glaciaires et planaient sur les courants ascendants des volcans. Aujourd’hui, leur race n’est plus que l’ombre d’elle même, chassé dans les cavernes les plus profondes par le réchauffement climatique résultant de la modification de l’orbite de la planète.

Nombre de ces créature gigantesque avaient trouvé refuge dans les grottes du royaume de Caledor en Ulthuan et s’étaient lié d’amitié avec les Elfes dont le plus puissant d’entre eux était le grand Archimage Caledor le Dompteur de Dragons. Lorsque Malékith commença à comploter contre Bel-Shanaar, ses agents volèrent des œufs dans les aires des dragons de Caledor. Ils furent couvés en secret à Nagarythe et Malékith les ensorcela avec des enchantements de Magie Noire afin de corrompre les jeunes dragons qui eurent également droits aux "attentions" des Maîtres des Bêtes. Après la Déchirure, ces Dragons pervertis suivirent les Druchii vers Naggaroth et s’installèrent dans l’Échine Noire.

Comme tous les autres Dragons, les Dragons Noirs possèdent une intelligence extraordinaire, qu’ils utilisent surtout à mauvais escient. Vicieux et féroces, il est préférable de s’en tenir éloigné. Ils ne sont cependant pas contre le fait d’avoir un maître, mais celui-ci se doit d’en être digne, doté d’un fort caractère, aussi machiavélique que le leur. Totalement carnivore, ils se nourrissent en grande partie des animaux qui hantent l’Échine Noire, et même les terribles Manticores sont au menu. Les duels opposant les deux espèces sont toujours des spectacles terrifiants, et leurs vainqueur n’en sort jamais indemne. Il n’est pas non plus contre le fait de croquer un Elfe Noir de temps en temps, si celui-ci l’indispose. Un Dragon Noir est capable de massacrer une armée entière avec ses griffes, ses crocs, ses cornes et son souffle toxique. Le cuir écailleux d’un Dragon Noir peut résister aux coups les plus puissants, mais son arme la plus redoutable est sans doute la terreur sans nom que sa présence inspire à tous ceux qui portent leur regard sur ce monstre avide de sang et de carnage.

  • Peau Écailleuse : Les Dragons Noirs sont doté d’une peau couverte de solides écailles suffisamment épaisses pour former une couche protectrice naturelle aussi résistante qu’une armure de plaque. Elle est même supérieure au métal car elle est faite de corne et ne peut être ni entamée, ni déchirée.
  • Souffle Toxique : Les Dragons Noirs crachent un souffle de vapeur corrosive et empoisonnée, une fumée noire et huileuse qui brûle la peau et étouffe un homme en un instant.

Sources

  • Livre d’Armée des Elfes Noirs, V6
  • Livre d’Armée des Elfes Noirs, V7