Dragon Crapaud

De La Bibliothèque Impériale
Livre elfe.jpg Attention, lecteur/lectrice de la Bibliothèque !

Cet article ou cette section est une traduction non officielle d'un texte
édité par Games Workshop, qui n'a (pour l'instant) pas de VF officielle.

Bien qu'ayant cherché à rester le plus fidèle au sens du texte, nous ne
pouvons en assurer l'authentique et sincère exactitude.

Les Dragons Crapauds sont des horreurs gigantesques, nauséabondes et primitives. Ils sont heureusement peu nombreux, et sont confinés en grande partie aux tourbières perdues connues sous le nom de Marais Froids, dans le nord du Pays des Trolls. Ces bêtes colossales sont imbéciles, violentes et presque impossibles à tuer, et leur nom, issu des légendes des Désolations du Chaos à cause de leur apparence et leur puissance brute témoigne de leur mauvaise réputation. En vérité, elles sont peut-être beaucoup plus proches des bêtes forestières qui habitent les jungles de Lustrie que des vraies et anciennes lignées de Dragons.

La force d'un Dragon Crapaud est prodigieuse, comme son appétit, tandis que son haleine contaminée est si corrosive et souillée qu'elle peut liquéfier la chair et flétrir l'acier en quelques instants. Le Dragon Crapaud peut écraser ou dévorer ses ennemis, sa langue sortant à une vitesse terrifiante pour arracher sa victime et disparaître dans sa gueule béante.

  • Bête Colossale: Un Dragon Crapaud est énorme, et les attaque habituelles ne lui font rien : les flèches et les lames ressemblent à des piqûres de moustique, la Magie le chatouille. Même les boulets des canons ne lui font que des égratignures. Une bête colossale est si énorme qu’elle peut écraser des régiments entiers.
  • Immondices indicibles: Le Dragon Crapaud peut exhaler un souffle putride de chair en décomposition. Tout malheureux pris dans cette marée d'immondices subit le sort le plus terrible qui soit, ses poumons se remplissant de restes humains et de pus.

Source

  • Monstrous Arcanum (traduit par un ostlandais égaré)