Démon d'Acier

De La Bibliothèque Impériale
Livre elfe.jpg Attention, lecteur/lectrice de la Bibliothèque !

Cet article ou cette section est une traduction non officielle d'un texte
édité par Games Workshop, qui n'a (pour l'instant) pas de VF officielle.

Bien qu'ayant cherché à rester le plus fidèle au sens du texte, nous ne
pouvons en assurer l'authentique et sincère exactitude.


Les Nains du Chaos possèdent une maîtrise de la technologie à vapeur qui surpasse de très loin les machines de l'Empire. Leurs dispositifs à vapeur sont surtout utilisés dans leurs mines et les fosses qui balafrent la Plaine de Zharr et les profonds tunnels labyrinthiques qui courent sous la surface comme des vers dans un fruit pourri. Ici se trouvent d'immenses tunneliers et des engins de démolition, leurs flancs rouillés par le sang des esclaves qui se tuent - au sens propre souvent - pour les faire fonctionner, sans oublier les grandes machines qui brisent et tamisent le minerai extrait nuit et jour. Pour ramener ce minerai vers les forges, les Nains du Chaos ont également mis au point des engins de traction à vapeur auto-alimentés, car les bêtes de somme - comme les chevaux ou des bœufs - périssent rapidement dans l'environnement hostiles des mines, et il y a des endroits où la main-d'œuvre des esclave est peu pratique ou inefficace pour accomplir cette tâche. Les Dawi-Zharr préfèrent de loin placer leur confiance dans le fer et le cuivre et le feu et la vapeur plutôt que sur les muscles et les os. Ainsi, il ne s'est pas fallu très longtemps avant que ces machines ne soient déployées sur le champ de bataille au vu de leur évidente capacité à tracter les canons, les lance-fusées, les mortiers et tout autres types d'armes de destruction massives en lieu et place des chariots de minerais et de métaux. La puissance de ces engins à vapeur est fournit par le charbon, que les Nains du Chaos extraient en grande quantité des profondeurs de la Plaine de Zharr avant de les infuser de Magie grâce à des rituels, afin qu'ils brulent plus longtemps et plus intensément. Leurs fournaises peuvent aussi se contenter de bois ou d'autres matériaux de base si d'aventure cela était la seule source de combustible disponible, avec seulement une légère baisse de performance qui reste acceptable. Au sein des esclaves de Zharr-Naggrund, des rumeurs circulent à propos de machines utilisant du sang, de la chair et des esprits hurlants pour fonctionner, et de telles choses ne sont certes pas au delà de l'inventivité dépravée des serviteurs d'Hashut.

L'une des dernières innovations à s'être rapidement répandue au sein de l'empire des Nains du Chaos est une massive locomotive blindée appelée le Démon d'Acier. La chaudière à vapeur qui fournit sa puissance au moteur, pour tracter l'armement lourd et les munitions vers les champs de bataille, a été astucieusement conçue pour qu'elle puisse être utilisée à alimenter des armes à vapeur comme des canons ou des brises-murailles. Cela signifie que chaque Démon d'Acier est aussi une puissante machine de guerre à part entière, une pièce d'artillerie mobile capable de fracasser les fortifications avec la même facilité qu'elle débite les soldats.

Bien que les Nains du Chaos soient des artisans habiles et déterminés, leurs moteurs ne sont pas encore suffisamment sophistiqué pour être totalement fiable ou capable de fonctionner en toute sécurité dans l'anarchie d'un champ de bataille.

  • Canonnade à Vapeur : Alimentés par la pression canalisée de la fournaise du Démon d'Acier, la Canonnade à Vapeur est un double canon utilisée pour arroser les rangs de l'ennemi d'une tempête meurtrière d'air surchauffé et de de shrapnels brûlant.
  • Briseur de Crânes : Conçu pour broyer les fortifications et les murs, le Briseur de Crânes est un système sifflant comprenant un grand nombre de marteaux de fer, de lames affûtées et de pics affilés, mit en mouvement grâce à la puissance de la vapeur et visant à littéralement pulvériser et déchiqueter tout ce qui le malheur d'être pris dans l'angle frontal de la machine.

Source

  • Tamurkhan, the Throne of Chaos (traduction par Christer)