Culte Mortuaire

De La Bibliothèque Impériale
Autel d'embaumement

Lorsque Settra compris que ses rêves de conquête ne pourraient être assouvis en une seule vie, et que la mort allait le priver de son œuvre - ses domaines, ses serviteurs et son pouvoir - il fit venir à lui les prêtres et les érudits les plus sages de son empire pour qu’ils l’aident à transcender sa propre mortalité afin de régner pour l’éternité sur Nehekhara.

Au cours de cette quête, il fonda le Culte Mortuaire et ordonna que les prêtres les plus sages et les plus dévots consacrent tous leurs efforts à déjouer sa mort. Ces derniers s’exécutèrent et pendant des années, ils testèrent des potions, récitèrent des incantations et voyagèrent dans des terres inconnues à la recherche d’indices qui leur permettraient d’atteindre leur but. Ils étudièrent tous les aspects de la mort, et apprirent énormément au fil des décennies. Grâce à ce savoir, ils allongèrent leur propre espérance de vie alors même qu’ils continuaient d’œuvrer à leur mission. Ils mirent au point des techniques de momification afin de préserver un corps de la décomposition, jusqu’à en faire un art à part entière. Au fil des ans, les Hiérophants du Culte Mortuaire commencèrent à manipuler les Vents de Magie, c’est-à-dire le pouvoir des Dieux en personne.

Le Culte Mortuaire avait également mis au point un vaste répertoire d’incantations et de rituels qui, selon les prêtres, permettait de franchir la frontière qui séparait le monde des mortels et le Royaume des Âmes. Ils pensaient qu’avec une préparation suffisamment méticuleuse, il était possible pour les morts de réintégrer un corps immortel. Malheureusement, ils estimaient qu’il leur faudrait encore des siècles pour mettre au point une telle technique. Settra n’avait pas le choix, il ordonna la construction d’un immense mausolée afin que son corps y repose jusqu’à ce que le Culte Mortuaire lui permette de revenir à la vie.

Après lui, tous les Prêtres Rois de Nehekhara partageraient la même soif de gloire et étaient désireux de tromper indéfiniment la mort. Cependant, tout comme Settra avant eux, aucun n’y parvint, si bien que le Culte Mortuaire continua de prendre soin de leurs dépouilles pour assurer un jour leur retour. Au cours de cette époque, le pouvoir et l'influence du culte grandirent. Les premiers prêtres, dont les talents étaient encore rudimentaires, parvinrent tout de même à rallonger considérablement leur espérance de vie avant de mourir. Ils transmirent leur savoir à la génération suivante, qui développa ces compétences. C’est ainsi que les connaissances du Culte Mortuaire grandirent jusqu’à ce que les prêtres de la cinquième génération découvrent le secret leur permettant de lier à jamais leur âme à leur corps, et ainsi de déjouer la mort. Après d’innombrables années de recherches et d'expérimentations, ils avaient enfin réussi à trouver la clé ouvrant à la vie éternelle. Il ne leur restait plus qu’à mettre au point les dernières incantations qui leur permettraient de réveiller les Rois de leur sommeil.

Cependant, les prêtres, qui se nommaient désormais eux-mêmes les Prêtres Liches, prenaient soin de conserver le secret à propos de leur découverte. Ils jouissaient en effet d’un pouvoir unique qui n’était dépassé que par celui de leur Roi en personne. Ils étaient donc méfiants à l’idée de partager leur savoir. Ils savaient que tant que les Prêtres Rois auraient besoin d'eux pour les ressusciter, les choses resteraient ainsi, et ils pourraient officier jusqu’à la fin des temps. Les Prêtres Liches continuèrent à développer leurs talents magiques en observant les dynasties passer puis s’éteindre, tandis qu’eux-mêmes étaient immortels. Malheureusement, ils ne tardèrent pas à découvrir que vie éternelle et jeunesse éternelle étaient deux choses très différentes…

La Magie des Prêtres Liches

Nehekhara est situé fort loin des pôles et de la source des Vents de Magie qui se déversent sur le monde. C’est pourquoi, si la Magie est commune dans le Vieux Monde, elle est beaucoup plus difficile à mettre en œuvre ici. En conséquence, les Prêtres Liches ont dû développer leur Magie d'une façon différente de celles dont les autres nations humaines allaient apprendre cet art, en la basant sur de longs enchantements complexes et monotones qui relient le monde des mortels au Royaume des Âmes, afin de focaliser ses énergies et les associer à un sort. Ces incantations, reproduites sur des parchemins de papyrus sous forme de mystérieux hiéroglyphes du très ancien langage de Nehekhara, adoptent un ton lent, solennel et rituel qui peut sembler horripilant pour un lecteur moderne. Inchangés depuis d'innombrables millénaires, ces rituels n'ont pas la puissance des sortilèges pervertis que comprend la Magie Nécromantique, enseignée par Nagash à ses disciples. En revanche, ils s'avèrent tous extrêmement fiables et lorsqu'ils sont entonnés à l'unisson par un chœur de Prêtre Liches, rien ne peut les contrer.

  • Attribut de Domaine : Tourment Éternel. Les incantations des Prêtres Liches relient le monde des morts à celui des vivants, hors les squelettes Nehekhariens ne sont pas animés par des liens Nécromantiques mais par les âmes des anciens soldats du pays qui viennent retrouver leur ancien corps. Ainsi, comme ces incantations font une ouverture entre deux mondes, utilisant l'énergie divine pour fortifier les esprits des morts et rendre leur enveloppe plus efficace, quelques âmes en profitent pour revenir sur terre retrouver leur cadavre et se relever une nouvelle fois, provocant ainsi des résurrections en chaîne. Cette énergie renforce dans le même temps les enchantements "abîmés" qui font tenir les amalgames debout, ce qui a pour effet de les rendre plus robustes.

Sources

  • Livre d'Armée des Rois des Tombes V8
  • Livre d'Armée des Rois des Tombes V6