Croc Runique

De La Bibliothèque Impériale
Un des 10 Croc Runique

Après la bataille sanglante du Col du Feu Noir où la Waaagh! de Vagraz Fend-la-Hure avait été écrasée par une force combinée de Nains et d’humains, le Haut-Roi Kurgan Barbe de Fer voulut montrer sa gratitude à Sigmar en offrant un présent magique à l’Empire qui venait d’être constitué. Un Nain, cela est bien connu, rembourse toujours une faveur (tout comme il n’oubliera jamais une rancune), et les guerriers de Sigmar avait joué un grand rôle dans la défaite des peaux vertes. Le Roi mit alors au travail Alaric le Fou, le plus grand des Maîtres des Runes vivants, lui commandant de faire douze grandes épées, une pour chacun des généraux humains qui avaient combattu aux côté de Sigmar.

Le Savoir des Runes enferme et lie des énergies magiques dans le métal, et fait des Nains des forgerons inégalables dont les armes, les armures et les talismans magiques sont estimés au-delà même des travaux des Elfes. Seuls les Nains connaissent les véritables secrets des Runes, et ils gardent jalousement cette connaissance.

Alaric s’acharna au travail pendant de nombreuses années, même pour un Nain. Quand il émergea finalement de ses forges sous les montagnes, environ un siècle après la bataille du Col du Feu Noir, Sigmar était depuis longtemps parti vers l’est vers on ne sait quel destin, et les généraux qui avaient combattu à ses côtés étaient tous morts. Les Crocs Runiques furent donc présentés à l’empereur Hedrich, qui les divisa entre les Comtes Électeurs. Ces lames étaient des armes puissantes et sont rapidement devenues des symboles d’autorité, de respect et de prestige.

Beaucoup d’années ont passé, l’Empire a livré nombre de guerres, résisté à d’innombrables invasions, et les Crocs Runiques ont survécu à travers les âges. Dix sont dans les mains des Comtes Électeurs encore en place et pour les deux derniers, ceux des provinces qui ont disparu, Kurt Helborg porte le Croc Runique de Solland et celui de la Drakwald est sorti de l’armurerie impériale pour être confié à un général lorsque les circonstances l’exigent.

Il est déjà arrivé par le passé que les Crocs Runiques soient abandonnés à l’ennemi, mais seulement pour être retrouvés plus tard. Le plus célèbre est le Croc Runique de Solland qui avait été pris par Gorbad Griff'Eud'Fer, dont les ravages ont dévasté le Solland à tel point que la province ne s’en est jamais remise. Eldred, Comte de Solland, fut massacré dans un combat singulier par Gorbad et dépossédé de son Croc Runique et de sa couronne. Des années plus tard, une expédition de Nains et d’hommes récupérèrent la lame dans l’antre d’une Chimère sous les Montagnes du Bord du Monde.

Les Crocs Runique étaient, sont et seront des symboles de gloire impériale et des armes magiques à la puissance terrifiante qui figurent, avec Ghal Maraz, parmi les artefacts les plus anciens et les plus précieux de l’Empire, constituant à présent le symbole de la fonction d’Électeur.



Liste des Crocs Runiques
Province Porteur Croc Runique
Averland pas de porteur officiellement désigné Malheur des Mères
Hochland Aldebrand Ludenhof Fléau des Gobelins
Middenland Graf Boris Todbringer Mord-les-Jambes
Nordland Theodoric Gausser Nourrit-les-Corbeaux
Ostland Valmir von Raukov Fendeur de Cervelles
Ostermark Wolfram Hertwig Pourfendeur de Trolls
Reikland Empereur Karl Franz Croc de Dragon
Stirland Graf Alberich Haupt-Anderssen Fauche-les-Orques
Talabecland Halmut Feuerbach (porté disparu) Briseur de Pierre
Wissenland Emmanuelle von Liebwitz Verse-le-Sang
Solland* Kurt Helborg Vide-Querelles
Drakwald* arme conservée dans l’armurerie impériale Tueur de Bêtes


*Ces provinces n’existent plus.

Sources

  • Supplément Campagne Mondiale 2007 «La Couronne du Destin»
  • Livre d’Armée de l’Empire, V7