Chien de Khorne

De La Bibliothèque Impériale
Chien de Khorne, les Bêtes de Khorne, les Chiens de la Colère, les Chasseurs Sanglants, les Tueurs Inévitables, (Kha’a’a Khak’hyshk)
Je vis au loin un Duc du Changement, les membres en sang et les ailes brisées. Puis la brume de chaleur se dissipa, révélant la meute de Chiens de Khorne à ses trousses. Un feu iridescent s’échappa de la gueule du Démon Majeur, baignant ses poursuivants, mais les colliers des molosses luisirent et les flammes moururent. Ses dernières forces dépensées, le Duc du Changement tomba à genoux. Comme une seule créature, la meute se jeta sur sa proie et la réduisit en charpie et en plumes ensanglantées volant en tous sens.
- Extrait du Liber Malefic


Les Chiens de Khorne sont des Démons voraces aux mâchoires disproportionnées qui ressemblent à un croisement entre un loup et un reptile. Prédateurs impitoyables, ce sont les chasseurs du Dieu du Sang car on dit d’eux qu’ils connaissent l’odeur spécifique de chaque créature mortelle. Efflanqués mais puissants, ces bêtes violentes aux griffes acérées aussi longues que des épées déplacent leur corps lisse et sanguin avec agilité, sous l’action de muscles et de tendons surnaturels et sont à même d’éviter une volée de coups d’épée pour désarçonner un chevalier dans un même mouvement fluide. Ce sont des machines à tuer issues de l’ire de Khorne, dont la fonction est de soumettre le royaume des mortels à la volonté du Dieu Sombre.

Khorne place ses chiens au-dessus de tous les autres Démons qui le servent, comme le prouve sa générosité envers ses limiers. Tous portent en effet un cercle de métal autour du cou ; ces colliers de Khorne ont été forgés dans la colère même du Dieu du Sang au pied de son trône d’airain. Ainsi imprégnés, ces colliers cloutés immunisent leur porteur à la sorcellerie hostile, car Khorne déteste voir ses serviteurs abattus par la pratique perfide des arcanes. De nombreux Chiens de Khorne arborent d’autres marques ou colifichets, les plus courants étant des rivets en forme de crâne, des plaques de fer, des os ou des chaînes de bronze, accordés pour avoir trucidé un puissant guerrier ou un ennemi abhorré. Les plus anciens Chiens de Khorne possèdent ainsi des dizaines de récompenses de ce genre, qui cliquettent à chacun de leurs pas.

Les Chiens de Khorne sont l’instrument privilégié du Dieu du Sang pour assouvir sa vengeance. Lorsqu’un individu, mortel ou Démon, courrouce Khorne, celui-ci se lève de son Trône de Crânes et produit un unique et puissant son à l’aide d’une corne de bronze. L’écho résonne comme le tonnerre, et tire les Chiens de Khorne de leur torpeur pour les envoyer chasser. Nul ne peut échapper à la poursuite de ces terrifiants prédateurs, car ce sont des pisteurs infaillibles et infatigables, capables de poursuivre leur proie à travers marais, forêts et déserts sans jamais ralentir ni perdre sa trace. Il est fréquent que des Sanguinaires courent derrière eux afin de se joindre au carnage et de festoyer du sang des tués. Une fois la chasse terminée et la proie massacrée, les Chiens de Khorne retournent au pied du Trône de Crânes, où ils attendront impatiemment que l’heure de la curée arrive de nouveau.

Lors d’une bataille, les chiens sont lâchés sur l’ennemi juste avant que l’attaque ne débute. Ils s’élancent à grands bonds sur l’adversaire, avides de se repaître de chair vivante. La férocité d’une meute de Chiens de Khorne sufiit le plus souvent à ouvrir une brèche dans la formation ennemie, dans laquelle pourront s’engouffrer les Sanguinaires et les Équarrisseurs. Seuls des nerfs d’acier et des coups assurés sont d’un quelconque secours lors d’un tel assaut, l’intellect primitif du chien est implacable et ignore la peur, sinon celle que suscite chez lui la colère de Khorne, et il continuera de se battre quand bien même toutes les armées du monde se dresseraient contre lui. Même une fois la bataille remportée et les ennemis mis en déroute, les Chiens de Khorne se lancent à leur poursuite pour les jeter au sol et les déchirer de leurs crocs et de leurs griffes.

Sources

  • Warhammer JdR : Le Tome de la Corruption
  • Livre d’Armée des Démons du Chaos, V8