Chevaliers Carmins

De La Bibliothèque Impériale

Fondé par le riche dilettante Frederici Tolscano en 2310, l’Ordre Carmins est une bande de chevaliers flamboyants et arrogants. Ce n’est guère étonnant puisque ses membres sont exclusivement de riches privilégiés. Pourtant la fortune n’est pas suffisante pour être admis au sein de l’Ordre, lequel a des règles de recrutement très strictes. Les Chevaliers Carmins sont des individus politiquement influents qui peuvent choisir les campagnes auxquelles ils veulent, ou non, prendre part. Leur choix est souvent dirigé vers celles qui présentent le moins de risques et offrent le plus de gloire potentielle. Chaque membre de l'Ordre possède une armure laquée rouge vif dont le casque est surmonté d’un cimier tricolore vert, blanc, rouge. La laque appliquée sur l’armure s’écaille aisément durant les combats et requiert de fréquentes applications pour maintenir une apparence rutilante. Les Chevaliers Carmins répugnent à employer le bouclier, considéré comme un instrument défensif de la plèbe, ils préfèrent recourir à une technique secrète de combat à deux épées. L’une d’elles sert à parer, tandis que l’autre assène des coups mortels. En dépit de leur intolérance, les Chevaliers Carmins sont les bienvenus sur tous les champs de bataille car leur science de l’épée est inégalée. Si le général parvient à supporter leurs récits peu modestes après le combat, ces chevaliers sont un atout important pour toute armée de l'Empire.

Source