Chevalier des Nécropoles

De La Bibliothèque Impériale
Un Chevalier des nécropole, l'élite de Nehekhara, chevauchant un Nécroserpent
Les Chevaliers des Nécropoles sont des guerriers d'élites montés sur des gigantesques statues de serpent. D'un côté , leur main momifiée tient fermement le crochet pointu par lequel ils s'agrippent à leur monture, tandis qu'ils brandissent de l'autre une lame capable de couper un homme en deux. Chaque coup de queue de leur Nécroserpent fait voler les os en éclats, et ses crochets démesurés sont plus meurtriers encore.

Les Nécroserpents furent créés pour garder l'entrée des temples du Culte Mortuaire. Leur stature est colossale et ils mesurent plus de deux fois la taille d'un homme même lorsque leur queue est enroulée. Il arrive que les Nécroserpents gardant certains temples mortuaires soient à l'effigie de vipères ou d'aspics, mais la majorité de ces statues sont à l'image d'un cobra royal de Khemri, qui correspond à la forme corporelle de Qu'aph, Dieu des Cobras de Nehekhara. Il est dit que Qu'aph chassait les Dragons avant la venue des hommes sur les Grandes Terres. Le Dieu Cobra se tenait en embuscade sous les sables du désert avant de bondir sur ses proies et de leur planter ses immenses crochets dans la gorge. Le venin du cobra de Khemri est si puissant qu'une seule goutte suffit à foudroyer une douzaine de chevaux ou plusieurs vingtaines d'hommes adultes. Sous son effet, les muscles se contractent jusqu'à ce que les os et même les dents se brisent, et les victimes meurent avec un horrible rictus. Mystérieusement, le même poison suintent des crochets des Nécroserpents.

Chaque Nécroserpent repose sur un piédestal à la base duquel se trouve une alcôve abritant le sarcophage d'un Chevalier des Nécropoles. De leur vivant, ces guerriers servaient dans les rangs des Gardiens des Tombes et tous étaient des vétérans endurcis, loyaux à leur Roi. Cependant, le poids des années de massacres perpétuels finit par saturer leur esprit, et la soif de sang prit le pas sur leur discipline martiale. Des soldats en proie à cette folie pouvaient rompre les rangs sans prévenir pour se jeter sur l'adversaire et leur fiabilité à tenir le terrain était remise en cause tant qu'un ennemi vivant était en vue. De telles actions risquaient de mettre la vie du Roi en péril et ne pouvaient pas être tolérées. Lorsque le déshonneur de l'exil leur fut infligé, certains lui préférèrent un suicide rituel et d'autres choisirent l'agonie pour avoir une chance de servir leur Roi au sein de son armée immortelle. Ces braves incisaient leurs paumes avant de les poser ensanglantées contre le ventre d'un des gigantesques Nécroserpents. Le venin s'écoulant des crochets de la statue atteignait alors le corps du guerrier et il était dit que Qu'aph jugeait son âme, accordant à ceux qui en étaient dignes de renaître dans la mort en tant que Chevalier des Nécropoles, des guerriers disposant des compétences et de la puissance des Dieux. A leur trépas, les élus étaient embaumés et enterrés avec leur équipement guerrier sous la statue qu'ils avaient choisie pour se sacrifier.

Lorsque les Chevaliers des Nécropoles sont réveillés pour rejoindre les forces immortelles des Rois des Tombes, les Nécroserpents enroulés au-dessus de leur sépulture s'animent par la force du même esprit guerrier, permettant au cavalier et à sa monture d'agir comme une seule entité et de former les rangs parfaits d'une terrifiante cavalerie. Les Nécroserpents se déplacent sous la surface du désert à un rythme implacable, et lorsqu'ils surgissent des profondeurs, des cascades de sables ruissellent sur leurs corps massif, tandis que les cavaliers toisent le champ de bataille, leurs armes prêtes à occire l'ennemi. Lorsqu'ils ondulent sur le champ de bataille, les lames les crochets et la queue des nécroserpents fouettent leur sillage. Rares sont les adversaires capables de résister à la charge des Chevalier des Nécropoles, car si leur puissance n'a d'égale que leur résistance, le cavalier et sa monture partagent la même âme, et qu'il faut terrasser les deux pour venir à bout de ces redoutables combattants.

Source

  • Livre d'Armée Rois des Tombes V8