Chernozavtra

De La Bibliothèque Impériale

Chernozavtra est une des Colonies des Terres Fertiles du Kislev, sur le flanc Est des Montagnes du Bord du Monde. La cité fortifiée est portée par une île sur le fleuve Zapadryeka. La ville est entourée de murs de plus de 5m de haut avec un chemin de ronde. Les bâtiments à l'intérieur sont briques et de bois, avec des toits en chaume. Il y a 10 maisons, une auberge, une épicerie, le manoir du Gouverneur général de Chemozavtra, ainsi qu'une tour et des baraquements, qui sont de construction plus solide que le reste.

A l'époque de sa fondation, en 2252 CI, la colonie de Chernozavtra disposait de tous les atouts nécessaires au succès. L'île sur la Zapadryeka était un emplacement parfait — pratique à la fois pour les voyages fluviaux et le commerce, facile à défendre contre les attaques des Dolgans ou des Gobelinoïdes, et entourée du sol sombre et fertile qui inspira le nom de la colonie — "Sombre Lendemain". Le nom fut bien choisi, mais pas dans le sens attendu. La colonie était très prometteuse durant ses cinquante premières années, mais elle était assaillie par les pilleurs Hobgobelins et Dolgans. Les murs de la cité furent achevés en 2270 et les colonisateurs crurent que la situation s'améliorerait. A la fin du siècle, Chernozavtra faisait partie des colonies des Terres Fertiles les plus riches et les plus florissantes. Sa position fut renforcée par un traité avec les tribus Dolgans avoisinantes, qui autorisait les rassemblements traditionnels de clans sur l'île, à condition que les relations avec les colonisateurs restent bonnes.

Mais, en 2302, le Chaos s'est déversé depuis le nord. Les Terres Fertiles et les steppes étant isolées du reste de Kislev, les tribus Dolgans proches demandèrent la protection de la cité. Les colonisateurs et les Dolgans, unifiant leurs forces, résistèrent pendant quatre mois, jusqu'à ce que les hordes du Chaos submergent les murs de la cité. Il n'y eut aucun survivant. Le chaos fut refoulé au cours du 23ème siècle, mais les ruines de Chernozavtra restèrent vides. Une colonie finit par se réinstaller cent ans plus tard et, au bout de dix ans, Chernozavtra semblait avoir retrouvé les chemins de la réussite. C'est alors que, au cours de l'hiver 2478, la peste a frappé. La population entière de la cité fut décimée. L'isolation de la cité empêche la propagation du mal, mais la colonie fut de nouveau abandonnée. Les morts restèrent là où ils étaient tombés.

Lorsqu'Annandil le Nécromant entendit parler du désastre de Chemozavtra, il décida de s'y établir immédiatement. Disposant d'un nombre presque illimité de manouvriers Morts-Vivants infatigables, il ranima rapidement la cité. Les corps s'étaient à peine décomposés, à cause du froid, et ils étaient donc parfaits pour son objectif. La colonie morte fut bientôt transformée en une base d'opération idéale. Il adopta alors le nom de Gurthgano Gorthaudh, en honneur de son pouvoir. A leur retour, les Dolgans furent surpris de voir des signes de vie dans la colonie. Leur surprise augmenta lorsqu'ils se rapprochèrent encore, et ils furent aussi horrifiés de voir des visages familiers de colonisateurs qu'ils savaient être morts durant l'épidémie. Les restrictions de Zemlya, un des esprits les plus puissants du panthéon Dolgan, sont très claires en ce qui concerne la Nécromancie. Cette parodie de la nature devait être stoppée immédiatement. Après avoir renforcé leur courage par la prière et de solides boissons, les Dolgans se préparèrent à assaillir la colonie des morts. Ils ont essayé pendant vingt ans. Ceux qui ont tenté d'entrer dans la cité n'en sont jamais revenus, en tout cas, pas vivants. La guerre sainte contre les Mort-vivants s'est essoufflée et les rassemblements de clans consistent essentiellement à discuter des prochaines manœuvres à tenter probablement en vain.

Source

  • Warhammer JdR v1 - Il y a quelque chose de pourri à Kislev