Cavalerie Akheliane

De La Bibliothèque Impériale

Les Akhelians sont les guerriers d’élite des enclaves. Entraînés dès leur plus jeune âge, ils surpassent tous les autres Idoneth en termes de discipline, de force ou d’exploits militaires. Comme disent les Idoneth, il revient aux Namarti de tenir une ligne, et aux Akhelians de briser celles de l’ennemi.

Les fondations de la caste des Akhelians remontent à l’époque des eolas, quand Teclis parla du monde-qui-fut à sa nouvelle race d’Aelfs. D’après son récit, la cavalerie Aelfique de l’antiquité chevauchait des dragons et des destriers. Les Cythai finirent par quitter Teclis, mais ils n’oublièrent pas les nobles chevaliers des temps anciens et cherchèrent à les imiter. C’est ainsi que leurs plus grands guerriers cherchèrent des montures sous-marines dignes de les conduire au combat.

Akhelian Guard

Glorieuse Élite

Certaines formations d’Akhelian Guard sont devenues légendaires dans les enclaves Idoneth. Les Rougelames des Fuethán sont devenus tristement célèbres car leurs massacres ont réduit drastiquement la population des côtes d’Aqshy. Ils font également partie des rares guerriers qui osent chevaucher les Fangmoras à Dos Rouge, des créatures si féroces que leur frénésie est encore plus dangereuse que celle des Allopex. Il se dit que la Garde Serpentine de Briomdar peut surgir de nulle part, tandis que les Coeurs-froids de Mor’phann chevauchent des Fangmoras Fantômes qui se fondent dans la brume. Toutefois, les plus renommés sont l’Ost Lasroch de Dhom-hain, dont les talents pour le harcèlement sont inégalés.

Aucune autre troupe n’incarne mieux les méthodes guerrières des Idoneth que l’Akhelian Guard. Chevauchant des Fangmoras, ces guerriers se battent en formations flexibles, idéales pour les assauts rapides et les replis soudains, typiques des tactiques de harcèlement que privilégient les Aelfs des profondeurs.

La Fangmora est un redoutable prédateur, dont la gueule garnie de crocs peut couper un homme en deux ou trancher le bras d’un gargant d’un seul coup. Ces énormes anguilles utilisent leur vitesse et leur corps filiforme pour chasser dans les fonds rocheux ou les grottes submergées. Ce sont des carnassiers voraces, et certaines espèces chassent en meutes, tandis que d’autres chassent à l’affût, jaillissant pour se saisir des proies imprudentes. Outre leur morsure, les Fangmoras peuvent fouetter leur cible avec leur queue. Plus impressionnante encore est leur aptitude à générer des décharges électriques pouvant étourdir les proies les plus massives, qu’elles dévorent ensuite à leur aise.

Nombre d’Akhelians périrent en tentant de capturer des Fangmoras, qui se révélèrent impossibles à domestiquer. Ils finirent par se résoudre à faire appel aux Embailors des Isharann, qui asservirent l’esprit des Fangmoras, pour en faire les premières bêtes domptées des Idoneth.

Il y a deux types d’Akhelian Guard différents, équipés pour rempli un rôle particulier sur le champ de bataille.

Morrsarr Guard

Les Morrsarr Guard sont armés de lances choc et de boucliers. Ils canalisent les puissants courants électriques de leurs Fangmoras à la pointe de leurs lances pour y stocker -ane charge qui peut être libérée sous la forme d’un éclair à courte portée.

Les Morrsarr Guard sont tout aussi dangereux quand ils chargent, car leurs lances choc, entraînées par l’élan de leurs montures, peuvent transpercer les armures lourdes sans mal. Une tactique répandue chez les Rois Akhelians consiste à occuper l’ennemi avec des Namarti avant d’ordonner aux Morsarr Ù’e charger les flancs ou les arrières l’adversaire, voire de lui passer au-dessus de lui afin d’asséner le coup L’Le. grâce. Certains récits de guerre mes Idoneth évoquent des formations de Morsarr Guard si importantes que la lueur de leurs décharges 1-)iovoltaïques combinées aveuglait :oute l’armée adverse.

Ishlaen Guard

Les Ishlaen Guards délaissent la lance au profit d’une épée incurvée appelée sabre funeste. Ces élégantes lames dentelées permettent d’asséner une grêle de coups avant de se désengager, et comme les lances choc, elles peuvent absorber la bioélectricité des Fangmoras. Cependant, plutôt que d’utiliser cette énergie pour l’attaque, les Ishlaen la concentrent dans leurs boucliers, qui créent un champ d’énergie avec lequel ils détournent les coups. Les Ishlaen peuvent ainsi se protéger des tirs, et peuvent livrer des corps à corps prolongés, contrairement à leurs homologues armés de lances.

Les Akhelian Guard, qu’il s’agisse de Morsarr ou d’Ishlaen, sont généralement placés sous les ordres d’un Lochian Prince. Ces vétérans ont fait la preuve de leurs talents pour le commandement, et sont donc des candidats désignés pour la royauté aux yeux du conseil militaire.

Cavalerie Akheliane.jpg

Akhelian Leviadons

Ignorant les tirs, l’Akhelian Leviadon plonge dans la mêlée. Ses nageoires en forme de faux démembrent l’ennemi tandis que les mâchoires de la bête claquent avec assez de force pour broyer l’acier trempé. Fixés sur le dos du Leviadon se trouvent deux lanceurs de harpons, des balistes crachant la mort aussi rapidement que leurs servants le peuvent. Pour se défendre, les passagers frappent avec des crochets et des lames, et le ma’harr, un Akhelian de haut rang qui dirige la bête, empale l’ennemi sur sa lance à double pointe.

Protégé par ses écailles épaisses et une carapace impénétrable, le Leviadon est un point d’ancrage indomptable pour la phalange Idoneth. Qu’il serve de bélier vivant pour briser la ligne de bataille ennemie ou comme plate-forme d’armes mobile chargée d’éliminer des cibles spécifiques, ces énormes bêtes asservies ont fait leurs preuves à de nombreuses reprises.

Sur le dos de chaque Leviadon, un Namarti masqué martèle un tambour des profondeurs enchanté, projetant des ondes de distorsion concentriques qui réfractent la lumière de façon étrange autour de la créature. Les tireurs adverses et l’artillerie ont par conséquent le plus grand mal à viser un Leviadon en approche, en dépit de sa masse colossale.

Doublement protégés par des illusions magiques et leurs défenses naturelles, les Leviadons sont employés par de nombreux Rois Akhelians en première ligne d’un assaut Idoneth, où les efforts les plus soutenus de l’ennemi pour repousser l’assaut sont inutiles contre ces mastodontes des mers.

Akhelian Allopex

Ils semblent au début n’être que des silhouettes spectrales dans l’éthermer, semblant surgir de nulle part. Puis, d’une poussée de leur queue puissante, les formes grossissent trop rapidement comme elles lancent leur assaut.

Dotés d’un corps musculeux taillé pour donner la mort, les Allopex hantent les profondeurs océaniques. Attirés par le sang, ils dévorent tout ce qu’ils peuvent mettre entre leurs immenses mâchoires. La gueule d’un Allopex est garnie de dents triangulaires dentelées, coupantes comme des rasoirs, qui tranchent la chair, les os et le métal. Un Allopex affamé n’hésite pas à s’en prendre à des proies aussi grosses que des krakigons ou des scalithaures. Et ils sont toujours affamés.

Face à la soif de sang inextinguible de l’Allopex, les Idoneth durent recourir à la magie des Embailors pour asservir ces créatures, et seuls les Akhelians se montrèrent assez habiles pour les guider. La combinaison du cavalier et de sa monture s’avéra d’une efficacité redoutable. Avec l’ajout de lames attachées à ses nageoires pectorales, l’Allopex devint encore plus dangereux. Conduire des bancs entiers de ces bêtes sur des groupes d’adversaires, où leur morsure et leurs lames pouvaient causer le plus de ravages, devint une pratique courante.

Chaque Allopex arbore un lanceur de harpons qui transforme la créature en véritable machine de guerre vivante. Surnommé « mort murmurante » à cause du son qu’il émet, le lanceur de harpons peut être chargé avec deux types de munition, chacune conçue pour abattre différentes cibles. Les traits clams-rasoirs peuvent être chargés et tirés en succession rapide, ce qui les rend très efficaces contre un ennemi nombreux. Les filets retarius sont faits de cheveux de sirène tressés, et son si forts et si fins que quiconque se trouve pris dedans déchire ses propres chairs en tentant de s’en délivrer. Plus lents à charger, ces filets peuvent causer des dégâts horribles aux cibles isolées.

Source

  • Order Battletome : Idoneth Deepkin