Catégorie:Seraphon

De La Bibliothèque Impériale
« Colère et agressivité. Voilà les atouts du sang chaud. Patience, haine et vengeance sont les vertus du sang froid. Ainsi sommes-nous faits. »
- Starseer Ket’pok, Prophète de la Septième Étoile

Les Seraphons viennent d’Azyr, car leur royaume est caché au sein des étoiles, là où aucun mortel ne peut aller. Seuls les Slanns ont le pouvoir de les appeler à la guerre. C’est la volonté de ces anciens prophètes qui guide les Seraphons au combat, lorsqu’ils adoptent des formes magiques et tangibles sur les champs de bataille des Royaumes Mortels.

Sur ordre des Slanns, les Seraphons se ruent au combat. Les mortels et les démons sont taillés en pièces par leurs assauts féroces. Les Seraphons écrasent les armées du Chaos grâce à leur rage disciplinée, et ils massacrent aussi tous ceux qui servent les ténèbres de gré ou de force.

Une fois que les cris d’agonie de leurs ennemis ont cessé, les Seraphons disparaissent, ne laissant derrière eux que des champs de batailles étrangement silencieux et parsemés des cadavres de ceux qui avaient imaginé les vaincre. Ils se moquent de l’or ou de la gloire, et ne combattent ni pour un royaume, ni pour un roi. Ils sont la colère incarnée des Slanns, et livrent une guerre sans merci. Tant que les Dieux du Chaos existeront, les Slanns et les Seraphons les combattront sans relâche.


Les étoiles de la guerre s’alignent au dessus des Royaumes des Mortels !
Les constellations illuminent le ciel comme les Seraphons invoqués par les Slann Starmasters descendent dans les Royaumes. Des guerriers reptiliens et d’énormes sauriens rugissent de défi, tandis que d’antiques devins Slanns et Prêtres Skinks tissent des sortilèges de destruction. Créatures d’ordres et de lumière, les Seraphons sont l’anathème des armées du Chaos, et leur colère se déchaîne partout où se rassemblent les serviteurs des Dieux Sombres.


Les Seraphons

« Que ces diables des étoiles viennent ! Je les écorcherai vifs, me décorerai de leurs os et dévorerai leurs âmes ! »
- Urgael Manflayer, Blood Warrior de la Goretide

Les Seraphons guerroient contre les forces du Chaos depuis des éons. Alors que débute l’Âge de Sigmar, leurs armées descendent des cieux pour frapper mortellement les Dieux Sombres et restaurer l’ordre dans les Royaumes Mortels une bonne fois pour toutes. Invoqués sur le champ de bataille depuis Azyr grâce à l’intellect des Slann Starmasters, des Skinks agiles, des Saurus féroces et d’énormes Kroxigors se matérialisent dans des auras d’énergie céleste, à partir de la matière même des étoiles.

Il y a bien longtemps, les Prêtres-Mages Slanns et les armées d’Hommes-Lézards régnaient sur un vaste empire aux cités-temples reliées les unes aux autres. Leur devoir sacré était de protéger le monde des Dieux du Chaos, les ennemis jurés des Slanns et des créatures rationnelles et logiques. Cependant, ils échouèrent. Seuls ces êtres immensément anciens que sont les Slanns ont survécu grâce à la force de leur volonté. Ces sorciers très puissants ont remis sur pied leurs armées en les recréant d’après leurs souvenirs. C’est ainsi que les Seraphons ne sont plus des créatures de chair et de sang, mais des créations de magie stellaire, des incarnations d’Azyr.

Alors que la Tempête de Sigmar se déchaîne dans les Royaumes Mortels, les Slanns ont entendu l’appel aux armes. Telles des flèches de lumière tombant des cieux, les Starmasters arrivent où ils le désirent et invoquent des armées de Seraphons par le biais de la magie, en puisant dans leur mémoire séculaire. Les rugissements des Saurus résonnent sur le champ de bataille tandis qu’ils massacrent les ennemis de l’ordre. D’innombrables Skinks noircissent le ciel avec leurs projectiles imprégnés d’énergie céleste. Des Ripperdactyls se jettent sur l’ennemi et s’en emparent avant de laisser choir les soldats depuis les airs ; les Bastiladons sèment la destruction. Finalement, les Seraphons disparaissent aussi vite que ce qu’ils sont apparus. Toutefois, les vraies raisons de leurs attaques ne sont connues que des Slanns.

Murglurk Runnelsore enfonça sa lame dans le dos du guerrier et se délecta de la façon dont le sang noir et épais jaillit à flots de la blessure. Loué soit Nurgle, pensa-t-il en voyant ses Rotbringers répandre la pestilence de son maître dans le village de ronces.

Un grognement en provenance d’un de ses guerriers attira son attention, et il tourna sa grosse tête dans la direction que lui indiquait le tentacule de son camarade. Dans le ciel bleu de Ghyran, au-delà de la canopée, les étoiles se déplaçaient. Pendant de longues secondes, le cerveau envahi de pus de Murglurk tenta de comprendre ce qu’il voyait. Avant qu’il n’y parvienne, un être amphibien étrange apparut au beau milieu des rangs des Rotbringers.

Des dizaines de guerriers de Nurgle furent incinérés en un instant, mais les centaines de survivants se ruèrent vers la créature. Murglurk se désintéressa des derniers guerriers adverses en fuite, curieux de voir qui osait interrompre ses célébrations pestilentielles.

La lumière ardente qui émanait de la créature formait une aura qui grossissait sans cesse. Murglurk poussa un grondement de colère et de douleur lorsqu’elle le toucha. Sa chair rance se mit à noircir et à brûler. Des guerriers reptiliens apparurent alors dans le halo de lumière. Ils chargèrent les Rotbringers. L’air fut envahi de cris bestiaux et de grondements féroces. Pressé d’en découdre, Murglurk avança jusqu’à se retrouver face à un énorme lézard.

Murglurk frappa avec une force et une rapidité surnaturelles, mais aucun flot de sang ne jaillit de la blessure du saurien, seulement une lumière intense. Ce dernier frappa à son tour, et atteignit Murglurk au visage avec sa massue d’apparence primitive. Le guerrier de Nurgle tomba à la renverse ; sa chair nécrosée dévastée par le coup était maculée d’un sang purulent. La dernière chose qu’il vit avant qu’une gueule hérissée de crocs se referme sur sa gorge fut des phalanges de guerriers reptiliens qui massacraient promptement les derniers Rotbringers avec leurs griffes acérées et leurs armes cruelles.

Seraphon vs Tzeentch.jpg

Les Guerriers des Étoiles

Les Larmes du Dragon Stellaire

La légende raconte que pendant l’Âge des Mythes, le Grand Drac Dracothion vint guider les Seraphons vers les Royaumes Mortels. Depuis les profondeurs de l’éternité, Dracothion vit les vaisseaux scintillants des Seraphons qui dérivaient tels des grains de poussière dans les ténèbres. Poussé par la curiosité, il s’approcha de ces objets étranges, et sentit alors les esprits des Slanns. Ils étaient en proie à la colère et au désespoir.

Dracothion communiqua avec ces êtres sagaces, et eut alors une vision de la destruction du monde-qui-fut. Pleurant de rage, le Grand Drac poussa un cri de frustration qui se répercuta dans le néant. Attirés par ce grondement divin, les Slanns dirigèrent leurs vaisseaux vers Dracothion en suivant les étoiles argentées nées de ses larmes. C’est ainsi que les Slanns et les Seraphons trouvèrent le Royaume d’Azyr et s’installèrent dans son firmament.

« Attention messire. Ces Seraphons ne sont pas des animaux, mais la lumière des étoiles venue chasser nos ténèbres bénites. »
- L’Archite Thesl’zek à Lord Bruldrax avant la bataille de Zephyrift

Autour des feux de camp et dans les ruines de grandes cités, on murmure des histoires à propos d’une race reptilienne qui vivrait dans les étoiles. Les origines des Seraphons se sont perdues dans la nuit des temps, néanmoins on raconte qu’ils partirent vivre dans le firmament au début de l’Âge des Mythes. Les légendes parlent d’un empire stellaire loin au-dessus des plus hautes tours de Sigmaron, et même au-delà de la lumière de Sigendil. Les Seraphons vivent hors de portée de tous sauf des Slanns Starmasters, et attendent patiemment leur appel. Beaucoup de mythes racontent comment les Seraphons en sont venus à vivre dans les étoiles, et pourquoi ils se manifestent dans les Royaumes Mortels. Les vénérables Moines Sélénites d’Hysh disent que les Seraphons sont les enfants de Dracothion, et qu’ils naquirent de son souffle pendant l’Âge des Mythes. Ils pensent que la haine du Grand Drac envers le Chaos brûle dans le coeur de tous les Seraphons, et que c’est pour cette raison que les Slanns détestent tant les Dieux Sombres. Les Seigneurs Varèdes de la Forêt des Griffes évoquent des navires capables de voyager entre les mondes. Ils sont persuadés que les Seraphons mènent une croisade sans fin, et que les Royaumes Mortels ne sont qu’un seul de leurs nombreux champs de bataille. Les prophètes de la Tour Chuchotante affirment que les Seraphons sont issus de la même énergie que les Démons, mais qu’ils n’apparaissent qu’en présence des Slanns, car c’est à partir de leur mémoire qu’ils prennent forme.

Quoi qu’il en soit, les armées de Seraphons se matérialisent toujours dans un éclair de lumière aveuglant.


Les Maîtres de l’Ordre

« Les étoiles changent. Les cieux brûlent. La guerre est immuable. »
- Takatakk, Skink Starpriest
Les cieux au-dessus des Royaumes Mortels luisent d’innombrables étoiles, chacune d’elle abritant une armée de Seraphons. Lorsque la lumière d’Azyr s’amplifie, les Slanns usent de leurs magie pour invoquer une Constellation et partir en guerre contre les Dieux Sombres.

Les Slanns font partie des plus puissants sorciers de la création et leurs pouvoirs peuvent modeler les étoiles. Ces êtres omniscients veulent faire des Royaumes Mortels un empire où régneraient l’ordre et la lumière, et d’où les serviteurs du Chaos auraient été éradiqués. Le but des Slanns Starmasters est de rétablir l’ordre et d’inaugurer une ère de logique dans l’univers. Une telle entreprise peut être menée de bien des façons, toutefois un fait est inévitable : les Dieux du Chaos tenteront toujours d’empêcher qu’elle aboutisse.

En tant qu’incarnation de la volonté des Slanns, il n’est donc pas étonnant que les Seraphons soient les ennemis jurés du Chaos. Depuis que les Dieux Sombres ont tourné leur regard vers les Royaumes Mortels, ces êtres célestes les ont toujours combattus. Néanmoins, les Slanns sont peu nombreux comparés aux innombrables hordes des ténèbres. Le Chaos a prospéré pendant tout un âge de sang, c’est pourquoi les Seraphons ne peuvent pas être partout à la fois. Toutefois, avec l’avènement de la Tempête de Sigmar, les Seraphons ont désormais des alliés, et ils ont l’opportunité de renverser le cours de la guerre qu’ils mènent depuis des éons.

En effet, leur détermination à bannir le Chaos est absolue. Leurs armées ont recours à la magie et à la force brute pour abattre les forteresses impies, et sceller les Portes de Royaumes corrompues afin de préserver l’ordre.

Armes en Celestite

Les armes des Seraphons sont forgées dans le métal stellaire et la pierre solaire d’Azyr. Elles prennent la forme de masses, de lances et de lames fabriquées par les maîtres artisans Skinks. Ce sont des fragments célestes d’une grande puissance dans les Royaumes Mortels. Dans les mains des Seraphons, leur magie gagne en énergie. Elle la puise dans les guerriers des étoiles eux-mêmes, qui les manient avec un talent redoutable.

Cependant, le véritable pouvoir des Seraphons ne repose pas sur la magie ou la force, mais dans le plan secret qui guide chacune de leurs actions. Les Dieux Sombres n’ont pas appris grand-chose de ces adversaires depuis qu’ils les affrontent. Pour leur part, les Slanns réfléchissent depuis longtemps à un moyen de vaincre définitivement leur ennemi juré. Pour les Slanns, les Royaumes Mortels sont un échiquier sur lequel les armées du Chaos seront détruites irrémédiablement. En plaçant chacune de leurs pièces avec précision, les Slanns ont toujours un coup d’avance sur leurs adversaires, et livrent bataille où ils le souhaitent, quand ils le souhaitent. Peu à peu, ils modifient le destin pour qu’il mène à la défaite du Chaos.

En dépit de ce but commun, les Seraphons restent une race divisée. Chaque Slann et les cohortes de guerriers qu’il invoque ne sont qu’un fragment d’une civilisation disparue. Les Starmasters ont tous une vision différente de la manière dont la guerre dans les Royaumes Mortels doit être menée. Ils endurent parfois des millénaires de solitude, sans communiquer avec leurs frères. Pendant ce temps, le Slann poursuit son combat contre les serviteurs du Chaos et ceux qui s’opposent à l’établissement d’un ordre immuable.

Lorsque plusieurs Slanns se rassemblent sur un même champ de bataille, cela augure un combat titanesque. Les étoiles s’alignent et des empires sont détruits. En de telles occasions, les Seraphons sont plus forts que jamais, et personne ne peut les vaincre.

Même si les Slanns ne semblent pas se préoccuper du destin des mortels, les histoires les concernant se répandent à chacune de leurs apparitions, comme celle de Toc-choa le Porteur de l’Aube Céleste, qui vainquit une horde d’Auriges de Khorne avec la lumière de cent Engines of the Gods, ou de Qulaqal le Maître de la Septième Étoile Filante, qui assiégea le Fort Putride de Scaramath, ou encore de Kurkori le Devin Endormi de la Guerre du Cauchemar, qui tua le Démon Balagrex sur les rives de la Mer Ardente.

Les considérations d’espace et de temps n’ont aucune signification pour les Slanns. Leur pouvoir est tel qu’ils peuvent couvrir des distances immenses entre les étoiles et les Royaumes Mortels en un instant. Ils apparaissent où ils veulent, et leurs guerriers ne sont jamais bien loin. Contrairement à une armée de mortels, ou même les Stormcast Eternals de Sigmar, les Seraphons n’ont pas besoin de se rassembler en attendant l’ordre de marche. Ils sont constamment prêts au combat, et se matérialisent dans les Royaumes Mortels dès que les cors de guerre résonnent, puis disparaissent lorsque l’ennemi a été exterminé.

L’arrivée d’une force de Seraphons peut se faire de plusieurs façons, selon l’humeur du Slann qui l’invoque. Ils peuvent tomber du ciel sur des météores, ou apparaître au milieu de faisceaux de lumière qui transpercent le ciel nuageux. Cependant, leurs interventions sont toujours rapides et généralement inattendues. Tant que le Slann survit, les guerriers qu’il invoque depuis Azyr peuvent renverser le cours d’une bataille. Les rares guerriers ayant affronté les Seraphons et survécu parlent de cohortes de soldats apparaissant subitement sur les flancs des régiments, ou d’immenses bêtes reptiliennes qui chargent sur ordre de leur maître Slann.

Les Seraphons frappent là où le mal est le plus profondément ancré, afin de porter durement des coups aux Dieux du Chaos. Ils ne suivent pas des stratégies que les généraux mortels pourraient comprendre. Au fil des siècles de guerres, d’innombrables sites impies ont connu le courroux des Seraphons. Les Piliers de Cauchemar décorés de milliers de crânes dorés, les forges de la Roue des Ossements fabriquées avec les cadavres hurlants des habitants du Val des Ombres, ou encore les Gibets de Sang érigés avec mille coeurs battants arrachés à des martyrs  : tous ces monuments horribles érigés en l’honneur des Dieux Sombres furent mis à bas par les Seraphons. Là où on entendait auparavant les cris extatiques des zélotes du Chaos, on ne perçoit plus désormais que le bruissement du vent sur des squelettes aux os blanchis et brisés par des gueules reptiliennes ou des armes en celestite.


Alliance with sigmar.jpg
La lumière d’Azyr perça les nuages de la Tempête de Sigmar et inonda les Royaumes Mortels. Avec elle, arrivaient les Seraphons.

Le Slann et ses cohortes marchèrent vers le Val de Sang, là où les Stormcast Eternals de Sigmar étaient en train d’affronter les hordes de Bloodbound vouées à Khorne.

Pour la première fois, Stormcasts et Seraphons se rencontrèrent, et comprirent sur-le-champ qu’ils avaient un ennemi commun. Ils se lancèrent au combat, et les guerriers de Khorne ne tardèrent pas à tomber sous les coups de marteaux en sigmarite et de masses en celestite.

Lors de la bataille qui débarrassa le Val de Sang des Bloodbound, les Seraphons firent preuve d’une sauvagerie inouïe. Même s’ils n’échangèrent pas un seul mot avec les élus de Sigmar, les deux alliés savaient d’instinct quand et où attaquer.

Lorsque la dernière idole du Val de Sang fut abattue et que les derniers prêtres aux yeux révulsés des Bloodound furent achevés, les Stormcast Eternals virent leurs alliés repartir vers les étoiles. Les marteaux en sigmarite furent brandis pour saluer les Seraphons tandis qu’ils disparaissaient dans des éclairs de lumière. Aucun des deux camps n’imaginait encore le nombre d’armées du Chaos qu’ils allaient affronter et vaincre côte à côte.


La Force des Étoiles

Constellations des Seraphons.jpg

Se hissant sur le palanquin aux côtés de son maître, le Starpriest Iki’qual brandit la pierre de vision afin que le Slann la scrute. Au milieu des énergies tourbillonnantes de la sphère, on pouvait voir une cité en flammes et des cieux dégoulinant de sang. Sous cette averse impie, des hommes entassaient des crânes devant une idole d’airain et vociféraient des prières.

« Voyez les serviteurs du Dieu du Sang, maître, » murmura Iki’qual à l’oreille du Slann. L’antique créature fut parcourue d’un long frémissement.

Sans prononcer le moindre mot, le Slann se mit à luire, et l’environnement immédiat devint peu à peu celui de la ville en flammes. L’aura du Slann devenait plus éclatante, et une armée se matérialisa autour de lui.

Iki’qual regardait les forces des Seraphons se rassembler autour du trône du Slann : des cohortes de Saurus de dix rangs de profondeur, aux boucliers cerclés d’or et aux masses en celestite qui brillaient de la sorcellerie d’Azyr. Beaucoup d’hommes allaient bientôt périr sous leurs coups, pensa le Skink.

Vinrent ensuite les Stegadons et les Bastiladons, aux écailles solides comme des armures. Chacune de ces créatures pouvait piétiner des formations entières. Iki’qual était ravi. Ces monstres allaient être utiles.

Poussant un rugissement qui fit trembler le sol, les Seraphons chargèrent. Depuis le palanquin, Iki’qual accumulait l’énergie céleste qu’il allait bientôt déchaîner contre les serviteurs des Dieux Sombres.


Les Constellations indiquent les armées des Seraphons. Chacun de ces points lumineux est en réalité une cohorte céleste ou un héros qui attend d’être envoyé dans les Royaumes Mortels. Alors que ces astres apparaissent au-dessus de l’horizon, les Slanns peuvent les convoquer et les envoyer à la guerre.

Lorsque les Seraphons marchent à la guerre, des cohortes de guerriers reptiliens sont appelées depuis les étoiles d’Azyr. Nul en dehors des Slanns ne sait vraiment d’où ils viennent, car ils apparaissent comme s’ils jaillissaient de nulle part. Ils se rassemblent sous des icônes dorées en formant des rangs disciplinés. Même leurs immenses bêtes de guerre attendent l’imperturbablement l’ordre d’attaque des Slanns.

Les pièces d’une armée de Seraphons sont minutieusement organisées pour les guerres qu’elles livrent dans les Royaumes Mortels. La formation de base est la cohorte, c’est-à-dire un rassemblement de guerriers sous le commandement d’un chef unique. Les cohortes de Skinks et de Saurus sont les plus répandues, mais celles formées par les bêtes de guerre ont également un rôle crucial à jouer dans le plan de bataille des Seraphons.

Lorsque les cohortes sont rassemblées par un Slann, elles forment un ost stellaire. À l’instar des étoiles regroupées en constellations dans le ciel, chaque ost stellaire remplit un rôle spécifique au combat. Lorsqu’un Slann se rend à la guerre, il invoque des cohortes qui, lorsqu’elles oeuvrent de concert, sont idéales pour vaincre l’ennemi. Si une défense stoïque est requise, des rangs de Saurus Guard et de Saurus Warriors seront placés sous le commandement d’un grand champion. S’il faut au contraire briser la résistance ennemie, le Slann utilisera une cohorte de Stegadons ou de Bastiladons née de son subconscient.

La plus puissante formation des Seraphons est la Constellation, qui rassemble les osts stellaires et les cohortes les plus étincelantes. Quand elle apparaît, les cieux s’illuminent de la magie des Slanns. Une telle armée rend le sol qu’elle arpente luminescent sous l’effet de l’énergie céleste qui l’imprègne, tandis que des dizaines de milliers de Seraphons avancent.


Fangs of Sotek

La Constellation des Fangs of Sotek se lève au-dessus des Royaumes Mortels lors des nuits où le vent d’Azyr souffle en rafales. Elle apparaît telle une gueule scintillante au-dessus de l’horizon, et chacune de ses étoiles est une cohorte de Seraphons attendant l’appel du Slann Starmaster Zectoka.

Au bout du plus long croc de la Constellation se trouve le Scar-Veteran Ku-Quar. Quand Zectoka invoque la Constellation au combat, ce saurus est souvent le premier à apparaître dans les Royaumes Mortels. Sis sur le dos de son Carnosaur, Ku-Quar mène un ost de guerriers et de bêtes reptiliennes contre les armées du Chaos.

Depuis sa place au centre de la Constellation, Zectoka tisse la magie des étoiles autour de Ku-Quar et des Seraphons. Face à un tel ost, les ennemis d’Azyr sont écrasés par les charges tonitruantes, déchiquetés par les griffes effilées ou anéantis par les sorts dévastateurs du Slann Starmaster et de ses Starpriests.

Dracothions Tail

La queue du Drac Stellaire Dracothion fouette le firmament. On dit qu’elle reflète l’humeur d’Azyr elle-même. Au sein des étoiles de cette vaste Constellation se trouvent les armées du Scar-Veteran Quar-Toc, la Fureur d’Azyr.

Les guerriers de Quar-Toc frappent vite et fort. Ils apparaissent à l’appel du Slann Starmaster Kuoteq, chevauchant depuis les étoiles jusque dans les Royaumes Mortels. Sur ordre du slann, ils tranchent les tentacules du Chaos avant qu’ils s’enroulent autour de leur proie.

Conformément à leur Constellation, les Seraphons de Dracothion’s Tail sont vifs et imprévisibles au combat. Leurs rangs sont garnis de Saurus Knights, de Ripperdactyls et de Terradon Riders, menés par le féroce Quar-Toc sur son Carnosaur. Kuoteq guide l’armée, ses sorts transformant ses ennemis en cendres ou invoquant de nouveaux guerriers depuis les cieux.

Source

  • Order Battletome : Seraphon