Catégorie:Les Hordes Vermineuses

De La Bibliothèque Impériale
Plus que toute autre tactique, les Skavens comptent sur le surnombre pour écraser leurs ennemis.
« …et encore et encore, ça n’arrêtait pas. Vague après vague de démons rongeurs, leurs lèvres se retroussaient pour révéler des crocs jaunes prêts à s’enfoncer dans nos gorges. Nous repoussions leurs lames incurvées et dentelées, et leurs vies se terminaient sur nos armes, mais ils continuaient d’avancer. Ils grimpaient sur les dépouilles de leurs camarades, la crasse qu’ils transportaient se transformant en boue épaisse au contact du sang des morts. Puis une terrible cloche se mit à résonner au loin et notre ligne se brisa comme une brindille restée trop longtemps sur un chemin foulé par dix mille pieds. »
- Konrad Gregerson, chevalier de Sigmar

Lorsque les Skavens délaissent le secret pour sortir de leurs tunnels, c’est pour une seule raison : faire la guerre à leurs ennemis. Pareils événements sont toujours une vision de cauchemar, car les armées des Skavens sont une horde pouilleuse et chaotique, vorace, et forte de milliers d’hommes rats, qui se déplace à une vitesse qui jure avec sa masse et semble se déverser sur le champ de bataille avec la vivacité et l’abandon d’une marée de vermine. Après la bataille, les Skavens disparaissent en retournant à leur tunnels, ne laissant derrière eux qu’un paysage dévasté et jonchés d’os méthodiquement nettoyés.

Prise individuellement, les troupes Skavens sont souvent surclassées par leurs ennemis dont l’entraînement et l’équipement sont meilleurs. Cependant, les Skavens ont un avantage de taille : le poids du nombre. Ils peuvent déployer une large variété de gigantesques pavés d’infanterie, ce qui ne fait que renforcer leur détermination et leur permet la plupart du temps de déborder les flancs de la formation adverse. S’ils peuvent retenir les unités représentant la plus grande menace en leur opposant de simples rats ou des Esclaves pour aller frapper là où il faut avec leurs meilleures troupes, ils triompheront. Malgré cela, si les choses commencent à mal tourner et si la panique se répand au sein de la horde, il est hautement probable que la peur la désorganise entièrement. Et une fois que les Skavens commencent à courir, rien ne les arrête, s’accrochant tant bien que mal à leur vieil adage « Mieux vaut un lâche vivant qu’un héros mort ! » LesHordesSkavens.jpg

Qui sais où ils frapperont ? La seule certitude est qu’ils attendent leur heure, à l’abris des ténèbres, sous la terre, et vous trouverez ici le détail des troupes, des héros, des monstres et des machines de guerre qui constituent les armées des fils du Rat Cornu.

Sources

  • Livre d’Armée des Skavens, V7
  • Livre d’Armée des Skavens, V6