Canon apocalypse

De La Bibliothèque Impériale
Canons apocalypses et Nains du Chaos

En partie machine et en partie démon, le Canon Apocalypse est une immense construction d'acier et d'airain qui rugit et tremble d'une fureur diabolique. A la bataille, cette invention arcanique projette de grandes rafales d'énergie démoniaque qui viennent s'abattre sur les rangs ennemis, liquéfiant tout ce qu'elles touchent et éparpillant les survivants dans toutes les directions.

Ces monstres sont guidés plutôt que manœuvrés par un équipage de Nains du Chaos corrompus, car c'est dans leurs forges maléfiques qu'ils sont créés. Il est de leur devoir de retenir le Canon Apocalypse au cours de la bataille : en effet, l'entité qu'il abrite n'a d'autre désir que d'engloutir un festin de chair et de sang, pimenté par le goût de la terreur. Les Nains du Chaos chargent le canon en poussant le corps d'un ennemi dans le creuset situé à l'arrière de la machine. La chair de la victime fond alors en un instant, coulant comme de la cire aux pieds de l'équipage, tandis que les feux démoniaques arrachent l'âme du prisonnier. Celle-ci est ensuite transformée en un éclair d'énergie corruptrice, puis projetée vers sa cible en un spasme répugnant.

Un Canon Apocalypse surplombant les suivants mortels du Chaos est virtuellement indestructible. La bête est en effet si assoiffée de carnage qu'il faut l'enchaîner pour l'empêcher de se ruer vers l'ennemi en quête de chair fraîche. De telles précautions sont toutefois inutiles lorsque l'adversaire s'approche et on raconte que rien ne peut apaiser la soif de destruction de ces machines. Une seule d'entre elles est capable de fracasser les murs de la forteresse la mieux protégée.

Source

Livre d'Armée Tempête du Chaos